[Dossier] Consoles Retrogaming de poche : GPi Case de Retroflag

Voici un nouveau volet du dossier consacré aux consoles Retrogaming de poche. Après la 1UPBoy, la RetroStone, la BittBoy et la PocketGo, voici le Gpi Case ! Le GPi Case de Retroflag est un des boîtiers de retrogaming de poche dont on parle le plus actuellement, principalement en raison de la difficulté à s’en procurer un. On ne peut pas plus surfer sur la vague de la nostalgie liée au retrogaming qu’avec ce boitier ressemblant trait pour trait à une Game Boy Fat ou à ce que pourrait être une Game Boy Mini, dans les deux cas en version améliorée, comme nous allons le voir.

Packaging :

La boîte contient le GPi case, un câble d’alimentation, un livret d’installation pour le Raspberry, ainsi que deux lots de 4 vis et un petit tournevis. De quoi pouvoir entrer directement dans le vif du sujet si vous avez déjà votre Raspberry Pi Zero et une carte SD prête à l’utilisation.

Installation:

Le GPi Case fonctionne exclusivement avec un Raspberry (non fourni) Pi Zero ou Zero W, ce dernier étant hautement conseillé car il comporte en plus le bluetooth et surtout le Wifi, ce qui en facilitera grandement son utilisation. Des kits existent avec le Raspberry Pi inclus (voir ici).

Le Raspberry se loge à l’arrière, dans la partie supérieure détachable reprenant l’aspect d’une cartouche de Game Boy insérée.

L’installation du Raspberry n’est pas très compliquée, un court manuel d’installation étant fourni dans la boîte avec les jeux de vis nécessaires ainsi qu’un petit tournevis double fonction cruciforme/plat.

Prise en main :

On a l’impression d’avoir en main un clone de Game Boy, toutefois en taille légèrement plus réduite.

Sans les piles la console est assez légère avec 183g sur la balance, mais une fois inséré les 3 piles AA c’est également ce que l’on se dit (ah ah…) tout de suite c’est 45% de poids en plus avec un total de 265g!

On retrouve facilement les contrôles sous les doigts, quoique pour les boutons L & R le concept était bien pensé mais dans la réalisation ils ne sont pas très pratiques, les 3 petits picots ne permettent pas aisément de les repérer et différencier du dos de la coque.

Lorsque l’utilisation de ces 2 boutons est nécessaire les grandes mains sont un peu gênées, voir pénalisées.

Le protège écran parait mince et relativement fragile, il semble être susceptible de se casser en cas de choc et sensible aux micro-rayures, l’acquisition d’un film de protection semble s’imposer, pour l’instant le film de protection usine fera l’affaire.

Utilisation :

Le boîtier est équipé d’une molette de réglage du contraste sur le côté et de l’autre côté réglage du volume sonore du haut parleur, il est possible d’y connecter un casque audio au format jack 3.5mm au bas du boîtier.

Il reprend la forme de la console Game Boy, en légèrement plus petit et moins épais, avec 6 boutons au total dont A, B, X et Y en façade et L & R au dos.

Le slot micro SD est situé sur le côté de la partie détachable avec la fausse cartouche au dos. Cet accès n’étant pas très pratique et nécessite de détacher la fausse cartouche pour pouvoir y accéder.

Le fait est, ce n’est trop dérangeant, la nécessité d’accéder à la carte SD est plutôt limitée étant donné le mode de chargement des données qui s’effectue par wifi grâce au Pi Zero W et un logiciel de transfert de données tel que WinSCP.

Hardware :

Le rendu est correct sur l’écran IPS de 2.8″ avec une résolution de 320 x 240, les couleurs et textes ressortent bien sans grands problèmes de visibilité ni lisibilité et Recalbox permet des modifications logicielles (shaders) pour s’approcher du grain de l’affichage d’origine.

Pour la partie audio il y a du son en mono sur le petit haut-parleur intégré, le volume sonore maximal est bon et sans grésillement, en utilisation courante il ne sera pas nécessaire de pousser le son à fond.

On peut toutefois noter un léger souffle dans le haut parleur lorsque le son est coupé.

Il est possible d’alimenter le GPi Case avec 3 piles AA/LR6 rechargeables, ainsi qu’avec le câble USB fourni connecté à un port USB, sur chargeur secteur ou vers une batterie externe.

OS:

Avec son Pi Zero ce boitier peut être utilisé avec Recalbox ou Retropie.

La dernière version 6.1 (en Beta 3) de Recalbox est apparemment adaptée au GPi Case et semble donc la solution à privilégier.

Émulation:

Cette version de Recalbox est adaptée à l’affichage sur l’écran du GPi Case.

L’utilisation sous Recalbox nécessite ici 2-3 réglages individuels supplémentaires comme par exemple le ratio d’affichage pour avoir le plein écran sur les jeux Game Boy, modification des shaders pour la « couleur Game Boy » ou le choix du bon core d’émulation pour que les jeux SNES fonctionnent.

Le Pi Zero n’étant pas très puissant, il conviendra plutôt pour le retrogaming jusqu’aux consoles 16 bits.

Conclusion:

Une console de retrogaming reprenant le style de la console Game Boy pour un budget de près de 100€, en comptant 70€ pour le boitier GPi Case et 25€ pour le Raspberry Pi Zero W, voir un peu moins pour l’achat d’un bundle GPi Case & Pi Zero W (dispo ici).

C’est le meilleur croisement actuel entre une Game Boy Fat et une Game Boy Zero à 4 boutons pour retrouver principalement les sensations des jeux GB et GBC. La seule chose que l’on peut regretter est l’absence de batterie rechargeable.

Ça reste une très bonne machine, mais qui n’est toutefois pas prête à l’emploi, nécessitant l’installation physique du Pi Zero W et sa connexion au wifi, le flashage d’une carte microSD et quelques paramétrages pour un fonctionnement optimal des jeux, donc un minimum de bidouillage avant de pouvoir faire du retrogaming portable. Cela reste tout même très facile et ne nécessite pas trop d’expérience dans le domaine. Qui va se laisser tenter ?

Merci à @FireChillies pour son avis illustré

 

Pour plus d’informations, faites un tour sur le site officiel de RetroFlag.

Le plus dur est de trouver des GPi Case en stock 😉 Regardez ici ou ici pour tenter d’en acheter un en stock.

@gouaig

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

Une pensée sur “[Dossier] Consoles Retrogaming de poche : GPi Case de Retroflag

Laisser un commentaire