[Dossier] Consoles Retrogaming de poche : la RG3505 min read

Après les test de la Bittboy, la Retrostone, la 1upboy mais aussi bien d’autres consoles retrogaming, voici un nouveau volet de ce dossier consacré aux consoles de poche avec un nouveau venu dans la course…. « Nouveau » c’est vite dit, car la console dont nous allons parler est un upgrade de la GCW-Zero, console née d’un projet Kickstarter il y a maintenant 7 ans : la RG350.

Packaging

La console est livré dans une boite en carton, avec le strict minimum : un câble USB-C pour la recharge et un manuel en anglais/chinois. Rien d’autres. Des vendeurs AliExpress proposent des packages avec carte SD et pochette de protection.

Hardware

Au niveau technique, la RG350 se base sur le même processeur que la GCW-Zero, à savoir un Ingenic JZ4770 cadencé à 1Ghz, accompagné de 512mo de mémoire vive et d’un écran 4/3 d’une résolution de 320×240 avec un taux de rafraîchissement 60hz doté d ‘une synchro verticale permettant d’éviter le tearing. Le tout est alimenté d’une batterie de 2500mah qui apportera environ 6h d’autonomie. Pas de changement majeur à part l’écran et la batterie, Il faudra se pencher sur le côté input pour enfin voir les différences.

Pour la première fois, on retrouve 2 sticks analogiques cliquables (L3/R3) et une croix de direction ainsi que 8 boutons A/B/X/Y/L1/L2/R1/R2, 2 boutons Start et Select, 2 ports USB-C pour brancher des contrôleurs supplémentaires (ou le câble de rechargement), un mini HDMI pour brancher la console sur un écran, une prise casque, 2 boutons de volume, le bouton Reset et On/Off.

Autant dire que la console possède tous les ingrédient pour rendre l’expérience de jeu agréable surtout quand on sait que la console émule sans problème majeure la ludothèque Playstation !

Elle possède aussi 2 hauts parleurs stéréo ainsi qu’une capacité de 16Go, mais grâce au port Micro SD, vous pourrez lui rajouter jusqu’à 128Go de stockage supplémentaire. D’une taille de 14.5*7.3*1.4 cm, la console largement plus grosse d’une PocketGo est plus agréable à prendre en main pour les grosses paluches et est disponible en plusieurs coloris (noir/orange, grise rappelant la SuperNes et crystal clear).

Concernant le rendu sonore, il reste assez agréable. Plus orienté sur les aiguës, le son ne sature pas même volume poussé à fond. C’est le même rendu avec le casque.

Software

La console tourne, comme ses congénères, sur un custom firmware OpenDingux et permet l’émulation des systèmes suivants : Playstation, Arcade (Mame, CPS1/2, Neogeo, Final Burn Alpha) ainsi que tous les systèmes 8 et 16bits disponibles. Elle est livrée sans rom mais avec une vingtaine d’homebrew telle que FreeDoom, Zelda NSQ, OpenSonic…

Les consoles 8 et 16bits, notamment la Megadrive, ne poseront aucun problème d’émulation, à part un ou deux jeux comme Virtua Racing. Par contre pas de compatibilité 32X même si l’émulateur le prend en compte. Alors que les titres Super Nintendo à base de chipset SuperFX posait problème sur les PocketGo et consœurs, c’est tout le contraire sur la RG350, Aucun ralentissement, aucun problème de son n’a été ressenti durant mes différents tests. Star Fox tourne en 60fps, Yoshi’s Island pareil. Sa petite soeur, la GBA sera parfaitement émuler sans ralentissements et enfin le clou du spectacle : la Playstation qui tourne aussi à merveille. Je n’ai pas ressenti de problèmes de gameplay durant mes sessions sur Gran Turismo et jouer sur cette console avec un écran basse résolution 4/3 et les stick analogiques donnent vraiment un côté rétro !

Du côté arcade, c’est le fun absolu ! Elle émule tout ou presque tout ! CPS1/2, NeoGeo, sans ralentissements, ni problème de son. Les CPS3 ne passeront malheureusement pas et les roms Mame comme Mortal Kombat ou autres jeux de baston récents causeront quelques soucis… Plus une faute du driver Mame que de la console en elle-même. Sur FBA, il y a même la possibilité de configurer certains shoot-em up en mode vertical, ainsi jouable avec le stick analogique et les boutons. Un peu comme sur une Switch !

Le stockage interne de 16Go est en réalité une carte SD et les mises à jours du CFW s’avèrent assez récalcitrantes. Il faut absolument démonter la console pour accéder au lecteur interne et retirer la carte SD afin de la flasher. Un exercice qui demandera un peu de doigté et quelques coups de tournevis. Pas top.

Conclusion

Et bien, il s’agit d’une véritable surprise que cette RG350. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle est parfaite, loin de là, notamment sur la partie hardware qui n’égale pas la Retrostone et son émulation ultra poussée (DreamCast, CPS3…) et sur l’ergonomie concernant l’emplacement de la croix de direction qui en a rebuté plus d’un. Pas moi personnellement, mais je connais plusieurs personnes qui ont préféré partir sur la GCW-Zero à cause de la croix.

La console en elle-même possède une bonne finition, l’écran est parfaitement lisible et ne présente pas de tearing, à condition d’activer dans les émulateurs la synchro verticale. Les 2 sticks analogiques feront le bonheur des personnes voulant jouer aux jeux PSX et son processeur puissant vous permettra de profiter d’une flopée de titres arcade.

Nous n’avons pas parlé des tarifs… La console est affiché à environ 75$ frais de port inclus. Il est possible de la trouver un peu moins cher sur les marketplaces chinois. Mais doit-on craquer sur une console qui coûte fois plus cher que la Bittboy… Et bien oui, je trouve que la différence vaut bien les 35$. L’émulation de meilleure qualité, le support de la PSX, les sticks analogiques et les 16Go de stockage interne valent bien la différence.

J’ai aimé J’ai moins aimé

+ Ecran

+ Dual Stick

+ Son correct

+ Excellente émulation

+ Stockage évolutif

– Mise à jour laborieuse.

– Prise en main pour certains

On termine avec une vidéo de quelques jeux bien connus qui tourne sur cette RG350 :

Pour vous procurer la console retrogaming de poche RG350, vous pouvez le faire ici par exemple.

@gouaig

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

3 pensées sur “[Dossier] Consoles Retrogaming de poche : la RG350

Laisser un commentaire