[Test] Valkyria Chronicles 4 Switch – Le jeu tactique pour tous

Il y a 10 ans, Valkyria Chronicles n’était sorti que sur PS3 puis le numéro 2 et 3 sur PS Vita mais voici le 4ème opus de cette saga ! Pour ce Valkyria Chronicles 4, SEGA a bien fait les choses puisque qu’il est dispo sur PS4, Xbox One mais aussi sur Switch. C’est sur dernière que mon choix s’est fait car il semble que les missions soient longues alors je voualis être sur de pouvoir les terminer même en déplacement 😉 Je dois bien avouer que je ne suis pas un grand fan des jeux trop tactiques mais vous allez le voir, Valkyria Chronicles 4 est à la portée de tous les joueurs, fan du genre ou pas. Voici donc mon avis sur ce tactical J-RPG qu’est Valkyria Chronicles 4 !

C’est quoi un tactical J-RPG ?

Je ne connaissais pas trop mais il faut savoir que c’est donc un jeu tactique au tour par tour (mais pas seulement) avec en trame de fon un RPG qui dans le cas de Valkyria Chronicles 4 est du style Japan. Dans le détail on va devoir élaborer une stratégie pour vaincre l’adversaire avec le placement de nos troupes mais il faudra jouer avec son équipement, des compétences pour tirer le meilleur de chacun. Le tout repose sur l’histoire de notre escadron E et de la relation entre les protagonistes. Valkyria Chronicles 4 n’est donc pas seulement un jeu de combat au tour par tout mais dispose d’une véritable histoire qui nous est contée au fil des chapitres et donc on est acteur.

Tout commence avec notre héros principal, Claude Wallace, au style plutôt beau gosse. C’est d’ailleurs le cas de tous les « gentils » qu’on incarne et dirigent, ils sont bien habillé et BG 😉 On reconnait ainsi la vision idyllique japonaise même si la base de Valkyria Chronicles reste une guerre mondiale. Elle se passe d’ailleurs sur le Continent Europa (fictif hein) en 1935 (la aussi c’est fictif) aussi ça ressemble à des faits passés tout en aillant sa propre identité.

Que la bataille commence !

L’aventure s’articule autour du carnet de route de Claude qui va s’écrire au fil des conflits, victoires et rebondissement. Valkyria Chronicles 4 propose de jouer en facile ou en normal. N’écoutant que mon courage j’ai choisi …. Facile 😉 Je suis un peu noob dans les jeux tactiques mais l’aspect visuel m’attirait tellement qu’il fallait que j’y joue. C’est vrai que le jeu est beau, c’est un style asiatique dans la représentation des perso. Nos combattants ont des tenues trop classes et le rendu en cell Shading rend le jeu digne d’un anime ou du BD animée (vous voyez le genre). Ce choix visuel a le mérite de le rendre le jeu aussi beau sur Switch que sur Xbox On et PS4 (une des raisons qui m’a conforté dans le choix de la version switch).

On le découvre dès le début, le jeu est traduit en français (sous-titré tout du moins). Pour ce qui est des voix, on a même droit à celles en japonais (VO donc) mais sur Switch il faudra les télécharger (un code est dispo dans la boite qui fait genre c’est un bonus). Sur les versions PS4 et Xbox One c’est inclus sur le disque. J’avoue j’ai passé les voix en japonais car je trouve que ça colle vraiment au style graphique et rend le jeu plus authentique. Par contre j’ai bien gardé les sous titres en français 😉

Y a un truc bizarre, tout se joue au stick analogique mais quand il s’agit de sauvegarder la partie, seule croix directionnelle fonctionne. Rien de gênant mais c’est surprenant 😉

Des tactiques à la portée de tous

Afin d’être accessible au plus grand nombre Valkyria Chronicles 4 est bien expliqué et c’est vrai que c’est bien fait. Même en n’étant pas un pro des jeux tactiques j’ai rapidement tout saisi. Il y a bien des subtilités ici et là mais l’essentiel est vite acquis et ça permet de se faire plaisir très rapidement. I faut quand même prévoir du temps pour terminer une mission, certaines pouvant atteindre 1h de jeu (merci la switch en mode mobile).

On commence donc une bataille avec la liste des conditions de victoire ou de défaite. Les choses sont donc très claires dès le début (attention il a des fois des limites de tours joués). On passe ensuite à une liste d’unités qu’on va pouvoir choisir et placer pour commencer l’affrontement. Certain comme Claude et son char apporte un badge en plus (des points de commandes). Ces badges définissent le nombre de coups qu’on aura à chaque tour. Après avoir utilisé tous ces coups ce sera à l’adversaire de jouer et ainsi de suite. Il faudra donc bien choisir son équipe. Une fois les unités déployées on pourra les déplacer un à un (en utilisant un coup).

Au fil de l’aventure on va pouvoir débloquer des équipiers aux compétences bien sympas. Chaque membre de l’escadron E possède son arme et ses caractéristiques propres comme les éclaireurs, les soldats d’assaut (avec des mortiers qui font mal), les lanciers mais aussi les snipers etc. Ils ont tous un nom et personnifie un peu leur rôle pour renforcer l’aspect « histoire » de Valkyria Chronicles 4. Nos soldats ne sont pas immortels et s’ils succombent au combat il faut les faire évacuer/soigner sous peine de les perdre pour toujours (impact sur le RPG).

Tactique mais pas statique

Valkyria Chronicles 4 est donc un jeu tactique au tour par tout mais avec une dimension temps réel. En effet, quand on déplace un membre de son escadron on passe à la 3ème personne avec une jauge de déplacement apparait la ligne de mire de l’ennemi (vert jaune rouge blanc). Celle-ci permet de visualiser qui peut vous atteindre avec des tirs et l’ennemi n’attendra pas son tour s’il veut vous tirer dessus (sans bouger certes mais en tirant avec son arme). Cet aspect rend le jeu un peu moins statique.

J’aime bien aussi les onomatopées qui renforcent le son de certaines actions et donne un style manga très plaisant. C’est aussi le cas quand on va pour tirer avec un perso et qu’il apparait en gros plan pour afficher un bonus/malus de potentiel concernant sa précision, puissance etc. Ca ressemble un peu aux « objections » de Phoenix Wright 😉 C’est finalement dynamique pour un jeu qui normalement est joué au tour par tour. Bien vu de la part de SEGA ! Une fois la bataille terminée on retourne au Quartier Général où on peut améliorer ses armes/chars via du R&D, entrainer ses perso en les dotant de point d’EXP obtenus. C’est donc ici que le volet RPG de Valkyria Chronicles 4 prend tout son sens.

Un contenu qui fait plaisir

Quand on voit qu’il faut des fois de 30 à 45 pour accomplir une mission (et qu’il y en a un paquet) allongée par les rebondissements et qu’il y a plein de choses annexes à faire comme les moultes Escarmouches (plus courtes mais sympa à faire), on peut affirmer que Valkyria Chronicles a une énorme durée de vie. Si on ajoute à ce qu’on a droit à des musiques épiques d’ Itoshi sakimoto lusique (qui a déjà fait des musiques de Final Fantasy) on se dit que le contenu du disque (ou de la cartouche) est top.

En résumé, Valkyria Chronicles 4 m’a séduit et ce bien que je ne sois pas un expert des jeux tactiques. Il a su me convaincre grâce à son style singulier qui amène du dynamisme avec ces phases à la 3ème personne et un rendu visuel proche d’un anime. Ses graphismes angéliques ne doivent pas masquer que ce n’est pas un jeu pour les petits car ça reste un jeu de guerre et certains passages ne sont pas faciles. L’histoire est bien racontée mais il faut du temps devant soi pour profiter pleinement de Valkyria Chronicles 4. Il y a de belles cinématiques et j’adore le style vestimentaire des différents protagonistes. Il n’en reste pas moins que j’ai un peu galéré dans certaines missions mais on s’en sort rassurez-vous. Valkyria Chronicles 4 est donc une véritable réussite qui allie parfaitement la stratégie et le RPG (avec un peu de visual novel) et surtout de l’action. C’est bel et bien cet aspect qui me plait le plus même s’il faudra être un bon tacticien pour profiter de toutes subtilités de ce jeu au contenu énorme.

Ma note globale pour Valkyria Chronicles 4 Switch : 17/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Style graphique en cell shading
  • Rendu visuel des perso
  • Aspect RPG
  • Narration
  • Musiques
  • Accessible (tuto long mais top)
  • Persos charismatiques
  • Contenu conséquent
  • Couleurs au ton pastel
  • Durée de vie deux jeu
  • Missions longues
  • Ennemis un peu benêts parfois
  • Couleurs un peu fade
  • Pas toujours facile
  • Ca papote pas mal 😉

Valkyria Chronicles 4 est disponible sur PS4, Xbox One, Switch et PC. On peut le choper à petit prix ici par exemple. Notez qu’une belle édition collector est dispo avec un joli char au format maquette/figurine et des missions en plus dans le jeu.

Pour plus d’informations, faites un tour sur le site officiel de Valkyria Chronicles 4 ici. En plus il y a une démo gratuite sur l’eshop (mais aussi sur les stores Xbox et PlayStation vous préférez).

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire