[Test] Dragon Ball FighterZ – Le meilleur jeu tiré du manga ?

DragonBall FighterZ : Du Grand Combat avec son et lumière !

Après des mois d’attente avec une médiatisation plus qu’omniprésente de ce nouvel opus (faut dire que les vidéos et les beta nous ont chauffés à fond), nous voici enfin devant la bête, prêt à massacrer notre manette à grand coup de quart de cercle. Les fans de la franchise seront heureux de pouvoir mettre la main sur un jeu dans la plus pure tradition de ses prédécesseurs tout en apportant un peu de fraîcheur à la licence. C’est ainsi que ce Dragon Ball FighterZ se présente et … on peut dire que le résultat est de haut niveau !

Un scénario inédit mais demi-teinte !

On a le plaisir de suivre une aventure autour du personnage de C-21, un nouveau cyborg du même acabit que Cell mais en plus puissant et en plus ambigu. Ce mode est vraiment palpitant avec de nombreuses scènes animées dans un style fidèle à l’anime reprenant une très grande partie des héros et des ennemis emblématiques. L’avancement se présente sous la forme d’un chemin avec un nombre de déplacements limité afin d’arriver à un combat de boss faisant avancer l’histoire, tout cela parsemé de petits ennemis.L’évolution de la difficulté se fait par leveling très progressif avec une grosse phase de tutoriel mais cela permet à tout novice de prendre en main le jeu. Le système est assez simple et fait bien son travail même s’il est dommage d’avoir une histoire si intéressante dans un système aussi peu immersif.

Il y a ainsi trois grands arcs nous permettant de découvrir l’ensemble de la trame inédite, disséminant des fragments d’évènements cruciaux pour comprendre toute l’intrigue. On tient là une idée vraiment intéressante, mais malheureusement mal amenée. En effet, il y a de nombreuses répétitions dans ce mode et pas mal de lenteur qui rendent la progression un peu laborieuse. Tout semble avoir été fait pour maximiser la durée de vie quitte à ternir un peu l’expérience de jeu. Malgré tout cela, l’intrigue saura être appréciée par les fans de la première heure et C-21 est un personnage qui s’intègre parfaitement à cet univers de super saiyan.

Un chef d’œuvre haut en couleur

Le design de ce jeu a été soigné aux petits oignons dans son intégralité. Tout est très coloré dans un pur style de l’animation japonaise. Les combats sont des effusions d’effets extrêmement bien travaillés et chaque mouvement est détaillé avec soin sans le moindre défaut. Les attaques emblématiques sont plus belles que les originaux et les effets de certains K.O nous en mettent vraiment plein les yeux. Il y a pourtant certains défauts dans les scènes animées du mode histoire. On peut ainsi voir des effets de fumée très approximatifs comme après une explosion où les animateurs ont simplement utilisé un seul sprite de fumée en effet miroir sans plus de travail. Le résultat est un peu ridicule comparé à l’ensemble du jeu même pour un style d’animation japonaise. Cela reste des détails qui passeront inaperçus pour la plupart d’entre nous.

Des combats surexcités tout public

Comme on pouvait s’y attendre d’un Dragon Ball, les combats sont tout bonnement parfait et mettent en valeur chaque personnage. Le premier choix audacieux était de faire un jeu en 2.5D assez courant dans les jeux de combats, mais abandonné depuis longtemps par la franchise sur console de salon. Le résultat est parfait, sans le moindre défaut. La surface réduite des rings rend le gameplay extrêmement agressif poussant sans cesse au contact ce qu’il manquait aux opus 3D. Deux problèmes m’ont tout de même sauté aux yeux avant même de commencer, le pool de personnage assez faible ( 24 personnages mais avec des redondances) et l’absence de transformation, le cœur de l’histoire des Dragon Ball me fait un peu de la  peine 🙁

Le mode de combat par équipe de trois offre une nervosité sans précédent. La possibilité de changer de personnage en plein combo multiplie les opportunités de manière complètement exponentielle. Que ce soit d’une simple intervention d’un coéquipier dans un enchaînement ou un switch de personnage pour exploiter les faiblesses de votre ennemi ! Vous pouvez aussi forcer l’adversaire à changer de personnage contre sa volonté pour prendre l’avantage ou sinon combiner les attaques spéciales pour créer une synergie destructrice. Autant de possibilités qui sont des valeurs ajoutées fabuleuses à un style de combat déjà très nerveux. C’est dans ce sens que le jeu veut se tourner, un jeu pour les fans et pour les adeptes des jeux de combats tout en restant accessible au novices.

Le reste des mécanismes est assez classique pour la licence mais toujours plus affiné à chaque nouvel opus. L’ajout de l’explosion étincelante offre une possibilité de faire un retour inattendu dans un combat difficile. Un turn-over qui saura faire rager pas mal de monde lors des combats en ligne. Tout ceci est assez facile en prendre en main pour un débutant, mais quand il s’agit de maîtriser parfaitement le jeu même les grands adeptes de combat devront passer de nombreuses heures pour connaître toutes les combinaisons de combos exploitables dans DragonBall FighterZ.

L’ensemble offre un renouveau incroyable à la licence et propulse les combats à un niveau complètement dingue. On a ici un jeu de combat très équilibré qui saura se faire une place dans la plupart des soirées entre amis.

Mode en ligne = place au pro !!

         Ici, on attaque la partie la plus balaise du jeu. Plusieurs possibilités s’offrent à nous pour combattre en ligne contre d’autres joueurs. Premièrement, le mode ring permet à tout à chacun d’héberger un ring sur le Hub online du jeu pour accueillir n’importe quel participant et faire un mini tournoi. C’est une option intéressante pour s’entraîner sans devoir payer le fameux abonnement Playstation Plus tous les mois (qui a d’autres avantages), nécessaire pour les autres options en ligne. Il est important de comprendre que c’est une porte d’entrée pour le combat online assez facile étant donné que la majorité des joueurs passant par cette option ne sont pas des hardcore gamers ayant l’abonnement.

Le combat d’arène est déjà d’un niveau plus élevé, car il permet à tous les membres du Hub de participer à un combat contre un autre joueur ou de regarder des combats. La nécessité d’avoir le PS Plus restreint le nombre de participants possible et du coup c’est souvent des joueurs plus aguerris.

Quant au combat mondial, on entre dans du sérieux, car c’est la porte d’entrée au classement en ligne. Les joueurs se perfectionnent le plus souvent sur ce mode-là pour améliorer leurs mécaniques. Un novice n’aura absolument aucune chance même avec le système de rang dans cet endroit (expérience marquante du premier combat réalisé où mon gameplay s’est résumé à me faire enchaîner sans pouvoir battre un seul des personnages de mon adversaire). Pour les joueurs les plus forts, c’est clairement le lieu pour prouver sa valeur et sans cesse s’améliorer.

Il n’y a pas de gros reproche à faire avec ces modes en ligne, ils sont bien diversifiés même si on peut ne pas apprécier le système d’abonnement pour certains modes. Certain diront que cela permet de financer les serveurs et d’avoir des offres de jeux sur le ps store … On ne rencontre ce système que très rarement sur les jeux PC pourtant les serveurs marches très bien et il y a souvent des offres. C’est juste un argument invalide ^^ d’autant plus qu’il y aura aussi des DLC dans presque tous les jeux pour subvenir aux besoins financiers de maintenance de serveur. Enfin, l’effort à tout de même était fait de proposer une alternative aux joueurs ne désirant pas acquérir le PS plus avec le combat de ring.

Un Hub très complet

Le reste du jeu est assez classique avec un menu entraînement qui permet de gérer toutes les caractéristiques de celui-ci en fonction du combat voulu. La partie arcade fonctionne selon un système de classement, chaque combat permettant de monter ou descendre en rang d’après ses performances. Il y a également deux zones qui sont actuellement vide une grande place et la maison de tortue géniale, peut-être de futurs modes. De petites options de personnalisation permettent de choisir le personnage que l’on incarne lorsque nous sommes dans le Hub. Ces personnalisations sont disponibles dans la boutique contre des zéni, récompense de quête ou du mode histoire. Enfin, le point le plus remarquable et essentiel du jeu, c’est la possibilité de fusionner n’importe quel personnage avec un autre dans le Hub. La collision étant désactivée on peut superposer notre personnage avec celui d’un joueur immobile … Complètement inutile mais absolument fun !!

Ce Dragon Ball FighterZ saura se faire une place dans cette licence, mais de nombreuses critiques voient le jour sur la ressemblance trop prononcé avec le style de Marvel vs Capcom. Il offre une expérience très agréable aux joueurs et encore plus aux fans de la série. Les combats sont dynamiques et extrêmement palpitants. Cet opus apporte de la fraîcheur à la franchise, mais certains aspects sont tout de même regrettable. Une histoire mal amenée avec un scénario qui pouvait offrir beaucoup plus, tous les personnages dès le début c’est un choix qui retire tout intérêt à la progression de l’histoire. Certaines personnes ne l’ont même pas faites se jetant sur l’aspect combat et c’est dommage de la part d’un Dragon Ball. Enfin, le dernier choix regrettable, c’est le retrait des transformations. Le cœur de la série se trouve dans les transformations des personnages selon les combats hors c’est inexistant dans ce jeu sauf pour golden Freezer. Un jeu plein de promesse plus ou moins tenu qui a trouvé sa place dans ma collection en tant que fan et qui me fera sûrement passer plusieurs soirées au top (mais à souffrir de mon faible niveau en JcJ)

On se fait un match pour voir ?

Ma note globale pour DragonBall FighterZ : 16/20

J’ai aimé

J’ai moins aimé

  • Le système d’équipe
  • Le design époustouflant
  • Un scénario inédit
  • La collision dans le Hub ^^
  • De magnifiques attaques signatures
  • L’explosion étincelante
  • Un mode histoire lent
  • L’absence de transformation
  • Pas assez de personnage (DLC payant)
  • Des problèmes de connexions

DragonBall FighterZ est disponible sur PS4, PC et Xbox One en édition standard, FighterZ Edition (inclut le jeu et le Pass FighterZ qui ajoute 8 personnages inédits) ou Collector (voir mon Unboxing ici).

 

On termine avec un petit trailer qui revient sur les origines et la création de DragonBall FighterZ :

Pour plus d’informations, faites un tour sur le site officiel de DragonBall FighterZ :

https://fr.bandainamcoent.eu/dragon-ball/dragon-ball-fighterz

@Gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

64 pensées sur “[Test] Dragon Ball FighterZ – Le meilleur jeu tiré du manga ?

    • 3 février 2018 à 08:14
      Permalink

      Voilà ! Moi j’aurais dit un 18/20 puisque niveau graphisme c’est le meilleur jeux qui existe et nouveau gameplay il est vraiment génial !

      Répondre
  • 2 février 2018 à 21:07
    Permalink

    On ne va pas se mentir ! Ce test reste dans ma liste de lecture ! Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que je ne veux pas me laisser influencer et je veux découvrir la totalité du jeu par moi même ! Vivre les sensations ! Et ensuite pouvoir comparer ! Au vue de la longueur de l’article tu as l’air d’avoir des choses à dire alors qui sait si je gagne je pourrai comparer mon avis !
    En tout cas merci pour ce concours !

    Répondre
  • 2 février 2018 à 21:08
    Permalink

    Teste magnifique, le jeux a l’air bien sympa sinon est ce que le trophée platine est accessible ou pas ?

    Répondre
  • 2 février 2018 à 21:13
    Permalink

    je te laisse un petit commentaire du coup ^^

    Répondre
  • 2 février 2018 à 21:30
    Permalink

    Avec ton test, il me tarde de découvrir ce fameux mode histoire

    Répondre
  • 2 février 2018 à 22:03
    Permalink

    Du très bon travail. Toujours intéressant d’avoir un avis constructif. Merci pour ton test 🙂

    Répondre
  • 2 février 2018 à 22:11
    Permalink

    J’ai donnes envie d’y jouer c’est pourquoi je tente ma chance. Merci

    Répondre
  • 2 février 2018 à 22:14
    Permalink

    Merci pour ce test, tellement envie de l’acheter !

    Répondre
  • 2 février 2018 à 22:46
    Permalink

    Ton test donne encore plus envie d’y joué, je participe à ton concours pour gagner ce jeu 🙂

    Répondre
  • 2 février 2018 à 23:38
    Permalink

    enfin un jeu next gen qui fait honneur a DBZ

    Répondre
  • 2 février 2018 à 23:54
    Permalink

    Super test pour un super jeu ! Je l’aurai un jour je l’aurai !

    Répondre
  • 3 février 2018 à 00:01
    Permalink

    Il donne vraiment envie, mais ce seras SoulCalibur VI de mon côté XD

    Répondre
  • 3 février 2018 à 00:31
    Permalink

    Un grand merci à toi pour ce test une fois de plus très, très complet !
    De ce que j’avais pu jauger sur la Bêta, ce DBFZ est effectivement spectaculaire et dynamique à souhait, mais comme toujours avec les jeux de baston depuis le début des années 90, je me contenterai laaaargement du multi en local… c’est là qu’a toujours été le fun pour moi ! 😉

    Tout comme toi j’aurais aimé qu’ils bricolent un mécanisme, pourtant tout bête à implémenter, pour les transformations en cours de combat, ça aurait donné un intérêt supplémentaire, mais bon… On se contentera d’un jeu déjà assez bien foutu dans lequel le fan service est déjà très présent.
    LE défouloir de ce début d’année, vraisemblablement ! 👍

    Merci également pour l’opportunité, c’est vraiment très apprécié !
    Bon weekend !

    Répondre
  • 3 février 2018 à 00:40
    Permalink

    Je suis complètement d’accord avec ton test.

    Répondre
  • 3 février 2018 à 00:51
    Permalink

    Est-ce le jeu DBZ ultime ? Hmm… on dirait bien ! 😀
    Je participe également au concours que tu organises sur Twitter 😉
    Merci encore.

    Répondre
  • 3 février 2018 à 02:28
    Permalink

    Le jeu DBZ que j’attends depuis mon premier saut dans les bouquins il y a plus de 20 ans… Hype overdose 9000 ! Très bon test, au plaisir d’en lire de nouveaux !

    Répondre
  • 3 février 2018 à 09:03
    Permalink

    Article très intéressant ! C’est bien expliqué et clair =)

    Répondre
  • 3 février 2018 à 10:10
    Permalink

    Super test comme d’habitude. Je tente ma chance. Au pire j’irai l’acheté etant grand fan de la serie.

    Répondre
  • 3 février 2018 à 10:33
    Permalink

    je participe au concours 🙂

    Répondre
  • 3 février 2018 à 12:02
    Permalink

    N’ayant toujours pas eu l’occasion d’y jouer, ni mon conjoint , ni mes enfants, et surtout de me l’acheter en ce moment :p, je ne veux pas me spoiler , mais au vu de l’engouement de tous , je pense que je ne serai pas déçue . Merci à toi pour ce concours, et je reviendrai voir ton article quand je me serai fait mon propre avis 🙂

    Répondre
  • 3 février 2018 à 14:00
    Permalink

    Le mode histoire ne m’attire pas tant que ça mais à voir, les références ont l’air marrantes

    Répondre
  • 3 février 2018 à 14:32
    Permalink

    Ce jeu me donnaît déjà envie de me le prendre , ton test encore plus. Bon , j’vais aussi être honnête je te laisse un commentire surtout pour le concours mais j’ai lu ton test tant qu’à faire et ca me semble être une bonne analyse même si j’espère gagner le jeu pour me faire mon propre avis ^^ bon dans tous les cas si je gagne pas je l’achèterai bien à un moment ^^ ce nouveau DBZ me redonne foi en l’avenir de la série sur console!

    Répondre
  • 3 février 2018 à 17:17
    Permalink

    Merci pour ce test ! Je suis surpris il me semble qu’il n’y a pas de collision dans le hub… Je vais devoir vérifier ça en rentrant xD

    Répondre
  • 3 février 2018 à 22:24
    Permalink

    Merci pour ce test qui ne fait que confirmer la qualité de ce jeu. En tant que fan de la première heure je ne peux être qu’ etre comblé malgré les petites imperfections….

    Répondre
  • 4 février 2018 à 00:09
    Permalink

    Merci! Avec ce test, ca met l’eau à la bouche… et ca donne envie de voir ce qu’il a dans le ventre…

    Répondre
  • 4 février 2018 à 13:17
    Permalink

    Pas mal ce test, il me donne bien envie 🙂

    Répondre
  • 4 février 2018 à 16:20
    Permalink

    Bonjour,

    Merci pour ce très beau test, ça donne envie 🙂

    A bientôt

    Répondre
  • 4 février 2018 à 17:21
    Permalink

    Un commentaire pour avoir le jeu 😀

    Répondre
  • 4 février 2018 à 21:33
    Permalink

    Le meilleur jeu DBZ de l’histoire ? Cela semble être le cas ! En tout cas le plus attendu et le plus fidèle à l’esprit du manga.
    Un petit regret : le mode solo qui semble être un peu court…
    Mais le jeu a l’air génial ! J’ai hâte de pouvoir y jouer !
    Kamehamehaaaaaa !!!

    Répondre
  • 5 février 2018 à 04:54
    Permalink

    Vraiment dommage qu’on ne puisse pas se transformer durant les combats ! C’est le gros point noir.
    A part ça, il a l’air magnifique et hyper complet !!!
    Merci pour ce test.

    Répondre
  • 5 février 2018 à 08:51
    Permalink

    Ça fait un peu peur car moins de monde en parle après une semaine de sortie mais ton test donne bien envie de l’essayer quand même ^^.

    Répondre
  • 5 février 2018 à 08:54
    Permalink

    Merci pour ce test ! Je croise les doigts pour gagner et ainsi pourvoir y jouer !

    Répondre
  • 5 février 2018 à 10:57
    Permalink

    C’est vrai qu’il aurait pu être parfait avec les transformations mais ce DBZ me donne bien envie de lâcher mon Injustice 2 !! Super test complet !

    Répondre
  • Ping :Unboxing DragonBall FighterZ Edition Collector | Gouaig.fr

  • Ping :[Unboxing] Wootbox février 2018 – Thème Power | Gouaig.fr

  • 7 février 2018 à 09:00
    Permalink

    Super test, ça ne peut que donner envie de le tester soit même. Bonne journée

    Répondre
  • 7 février 2018 à 13:20
    Permalink

    Le test est vraiment top dommage que j’ai pas le jeux x’)

    Répondre
  • 7 février 2018 à 21:22
    Permalink

    Test intéressant ! Il me tarde de posséder ce magnifique jeu tiré de manga.

    Répondre
  • 9 février 2018 à 17:41
    Permalink

    Bonjouuuur mister !! ça donne carrément envie ce test !!! et vraiment complet en plus !!! et merci pour le game sur twitter 😉
    bise

    Répondre

Laisser un commentaire