[Test] Under Night in Birth Exe :Late[st] sur PS Vita

Under Night in Birth Exe :Late[st]… Un titre à rallonge qui fait mal à la mâchoire quand on le prononce…. Et surtout quand on y joue !

Under Night in Birth Exe : Last[st]  ou UNIEL est un jeu de baston 2D développé par French Bread et Ecole Software, édité par les japonais d’Arc System Works, plus connu pour la série de jeux de baston Guilty Gear et aussi pour Dragon Ball FighterZ. Sortie en premier lieu en arcade et sur Playstation 3, ce dernier fait une virée sur PS4 ainsi que sur Vita (utilisé pour le test) en version améliorée et corrigée !

One night with me…

UNIEL prend place dans un Japon du 21eme siècle frappé par un phénomène étrange : la « Hollow Night ». A chaque manifestation, des créatures de l’ombre appelées « Voids » apparaissent. Les humains ne peuvent les voir mais certains ont la possibilité de sentir leur présence. Malheureusement ils sont pris pour cible et les « Voids » iront ronger leurs âmes jusqu’à la démence.

Si la victime arrive à garder son intégrité après l’agression, il devient un « In Birth » ; gagnant au passage la possibilité de contrôler un pouvoir appelé « Existence » (EXS).

Une guerre entre plusieurs organisations qui tentent de contrôler ce phénomène éclate…

First Clause…

UNIEL propose plusieurs modes de jeux. Un mode story dans lequel chacun des protagonistes à sa part dans l’histoire. Un mode versus local ou online dans lequel vous pourrez affronter d’autres joueurs. N’oublions pas le mode practice qui sera obligatoire pour maîtriser le jeu. Ainsi que d’autres modes type time trial et missions qui permettra au débutant d’apprendre des combos. Il reste le mode Chronicles qui à la manière d’un visual novel développera chaque personnage présent dans le jeu.

Vous trouverez en bonus une galerie de photos que vous pourrez débloquer en déboursent des pièces durement gagnés en finissant le jeu avec différents personnages ou en accomplissant les missions disponibles.

Divide…..

Le roster du jeu vous proposera 20 personnages tous aussi différents les uns des autres autant dans leur style de combat ou dans leur accoutrement. Du lycéen manieur de katana à la lolita gothique en passant par la blonde ténébreuse qui peut faire surgir des lames noires de n’importe où…

Tous ont leur raison de se mettre sur la gueule que ce soit à l’arme blanche ou à coups de poings, chaque protagoniste possède un panel de coups qu’il sera nécessaire de maîtriser si vous voulez briller dans la sphère VS lors de vos parties en ligne.

Comme beaucoup de jeux édités par Arc System Works, les contrôles sont minimalistes : 4 boutons. Coup léger, coup moyen, coup fort et un bouton fourre tout (qui servira de garde, de déclencheur de pouvoirs etc…). Le gameplay est très « noob friendly » et il ne vous faudra que quelques parties avec un personnage pour commencer à le maîtriser. Les coups spéciaux pleuvent àcoup de quart ou demi cercle et les combos s’enchainent simplement en tapant sur un bouton.

Bien sûr, de cette facilité cache un système plus complexe. Certains combos dévastateurs ne sortiront qu’après un rude entrainement mais le débutant pourra jouer sans s’en préoccuper mais l’expérimenté pourra contrer en appuyant au moment opportun et contre attaquer dans la foulée.

Aussi que serai-je un bon jeu de baston sans gauge permettant de sortir un super coup ! UNIEL propose en supplément un système vous permettant de remplir votre barre. La jauge GND au milieu se comportera telle une balance et, suivant les coups portés ou encaissés, se remplira ou se videra. Il faudra alors appuyer sur le bouton « fourre tout » pour récupérer le bonus. Une fois remplie à 100 ou 200%, à vous les supers coups dévastateurs surtout si vous le sortez à la suite d’un combo.

Le jeu est relativement bien équilibré. Le style de combat des personnages a été étudié afin d’éviter une redondance entre chaque protagoniste et chacun aura leur difficulté de prise en main. Des personnages comme Hyde ou Mika, jeune fille armée de 2 poings mécha conviendra parfaitement à un débutant car ses combos sont très facile à sortir, tandis que Vatista, notre lolita gothique demandera plus d’entrainement.

Down !

Le jeu avec ses graphismes 2D digne d’un anime sont fins et colorés, les détails des personnages sont très travaillés autant que leur animation. Inutile de repasser sur la maniabilité : Les coups pleuvent accompagnés d’effets visuels qui flatteront l’œil du joueur et vous donnera envie d’enchainer les combats sans relâche ! Les décors des combats vous promènera dans un Tokyo à l’ambiance glauque. Seul bémol sur les musiques, certains thèmes de personnages ne collent pas vraiment à l’ambiance du jeu notamment celui de Nanase, mais c’est plus du chipotage.

Winner UNIEL !

Avec son système de jeu bien étudié, son roster varié et haut en couleurs, son gameplay qui plaira au débutant qui n’ont pas envie de passer des heures à apprendre tous les coups des personnages, UNIEL se présente comme un sérieux concurrent à la floppée de jeux de baston disponible sur consoles.

Ma note globale pour Under Night in Birth Exe Late[st] : 16/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • 20 combattants sans doublon
  • Noob friendly
  • Graphiquement réussi
  • Des attaques qui sortent tout seul !
  • Contrôle un peu compliqué sur Vita (à cause de la petitesse du stick analogique et des boutons)
  • Quelques musiques pas terribles

Merci à @Uni_KennY pour son avis détaillé

Under Night in Birth Exe :Late[st] est disponible sur PS Vita mais aussi sur PS4. On peut le chopper pas trop cher ici par exemple.

Pour plus d’informations faites un tour sur le site officiel d’Under Night in Birth Exe Late[st]. On y trouve pas mal d’infos comme des tournois des combos etc.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Une pensée sur “[Test] Under Night in Birth Exe :Late[st] sur PS Vita

Laisser un commentaire