[Test] MXGP 2020 PS5 – Passage à la next-gen réussi ?9 min read

Aussi bizarre que ça puisse paraitre j’ai toujours bien aimé les jeux de moto cross sur consoles depuis Excitebike sur NES mais je n’ai jamais pratiqué ce sport IRL. Bon j’ai quand même fait de la mini moto tout petit et c’est peut-être ça qui fait que j’aime bien jouer à des jeux de ce style. Après plusieurs tests comme MXGP3 sur Switch ou Monster Energy Supercross 3 sur PS4, j’avais hate de tester MXGP 2020 sur PS5. En effet, le passage à la next gen me donne plein d’espoir sur des graphismes encore plus beau, une immersion au taquet et une exploitation de la manette dualsense pour les vibrations et le contrôle avec les gâchettes avec retour de force. On va le voir, tous mes rêves ne se sont pas réalisés mais MXGP 2020 sur PS5 mérite d’être joué.  Place au test !

 

Déjà disponible sur PS4, One et PC, MXGP 2020 débarque sur next gen. Une mise à jour permet d’avoir la version Xbox Series alors que la PS5 a carrément droit à une version boite/disque dédiée. Voici le programme de cette édition PS5 qui profite de la technologie de la console :

  • Résolution dynamique jusqu’en 4K donc pas en permanence mais reste très beau.
  • 60 images par seconde , une fluidité que mes yeux confirme ^^
  • Support de la manette DualSense avec retour haptique et utilisation des gâchettes adaptatives qui donnent d’excellentes sensations, croyez moi !
  • Chargement ultra-rapide grâce au SSD.
  • Plus de motos en course, jusqu’à 14 joueurs en ligne.
  • Des serveurs dédiés aux joueurs PS5, ca parait bien mais du coup y a pas grand monde :-/

Alors, ce MXGP 2020 ça donne quoi ?

A peine lancé voici que MXGP 2020 nous demande de créer son perso. Pas le temps de voir les modes dispo qu’on est déjà en train de choisir plein de paramètres (jusqu’à sa moto et ses couleurs) avant de faire une courses. Voici une preuve que MXGP 2020 n’est pas un jeu d’arcade mais bel et bien une simulation de motocross qui veut coller au plus près de la réalité. En moins de 10 min on se retrouve en pleine carrière à essayer de rester au contact des autres compétiteurs. Les grilles de départ sont toujours mes moments préférés car c’est la que je vois un maximum de motos. En effet, au fil de la course j’en ai beaucoup moins au contact ^^ Si on sort de ce mode carrière un peu immédiat on se rend compte qu »il y a bien d’autres choses dans MXGP 2020.

En effet, on peu déjà paramétrer un maximum de trucs comme les différentes assistances de conduite qui seront le bienvenu dans mon cas. Malgré cela et même avec une IA en facile j’ai galéré pour finit sur le podium, preuve  que je suis nul  que MXGP 2020 est exigeant ^^ Je compte le nombre de fois où je me suis fait rappeler à l’ordre pour avoir coupé un virage pour 2cm, c’est frustrant mais j’ai qu’à mieux négocier mes virages. Les pistes se déforment et les sillons sont bien présents dans les zones de fort passage. Si on tourne trop dans un virage c’est la physique qui se rappellera à vous car on peut doser la position sur la moto pour aider certaines manoeuvres mais attention à ne pas exagérer. C’est évidemment indispensable pour les sauts (en plus de tirer sur le guidon pour lever l’avant avec le stick gauche) mais il ne faut pas en abuser au risque de finir au sol. La bonne nouvelle c’est qu’il y a la possibilité de revenir en arrière et ne pas commettre la même erreur. On choisit a quel moment on veut reprendre la course et on retente sa chance. C’est parfait si on fait une erreur mais si vous ne l’utilisez pas en course, vous aurez le droit à un trophée PlayStation (sur PS5 du moins).

Visuellement c’est réussi et niveau fluidité on sent qu’on a changé de génération de console. Je ne sais pas si c’est du 4K à 60 fps (comment le savoir ?) mais c’est très agréable à jouer et on ne se tape pas de saccades ce qui est top. Pas de raytracing comme dans Miles Morales mais je vois pas comment ca aurait pu être utilisé. Par contre, le décor des pistes est assez hétérogène, certaines sont magnifiques alors que d’autres ne sont que des perspectives de boue (j’exagère un peu ^^). Je suis donc partagé mais l’immersion est bien la surtout en vue guidon ou casque même si je préfère la vue plus éloignée (poursuite) pour mieux appréhender autour de moi.

Coté chiffre on peut dire que dans MXGP 2020 il y a :

  • 100 sponsors
  • 19 circuits
  • 1 mode course rapide
  • 1 mode carrière (enchainement de courses et peu de custom)
  • 1 mode playground pour se défouler ^^
  • 1 éditeur de circuit (avec des décors type plaine, carrière, vignoble et forêt).

Au delà de tous ces chiffres c’est le ressenti manette en main qui prime et il faut bien avouer que c’est top ! En effet, la DualSense est très bien exploitée que ce soit les gâchettes adaptatives que les vibrations, on a  vraiment l’impression d’être au guidon ! D’ailleurs après quelques courses on ressent un peu de fatigue dans les mains preuve que ce n’est pas de tout repos ^^. Cela participe grandement à l’immersion de ce MXGP 2020. A mon avis c’est clairement un plus de cette édition dédiée à la PS5. C’est pourquoi si vous avez une PS5, ne prenez pas la version PS4 mais direct la version PS5 !

En dehors des courses il faut bien avouer que les menus sont sobres et bien lisibles. C’est pas le bordel et on ne se perd pas ce qui est appréciable. Par contre la musique m’a vite soulé ^^ mais rien de grave peut-être qu’elle était un peu trop techno pour moi ^^ Le menu des paramètres est bien lisible et on peut régler des tas de choses comme la difficulté de l’IA mais aussi les assistances de conduite tout comme certains paramètre d’affichage. La encore c’est clair et net. Bon, même avec toutes ces aides ce n’est pas simple (pour moi), heureusement qu’on peut « rembobiner » la course si on commet une erreur 😉 Une fonction bien pratique mais ce n’est pas de la triche hein ! J’ai réglé le nombre de tours pour éviter d’avoir des courses trop longue car avec les sensations en mains grace à la DualSense on ressent vraiment la course. La encore on peut régler l’intensité de ces vibrations / résistance.

En résumé, mon avis sur MXGP 2020 PS5

On n’achète pas MXGP 2020 par hasard et si on craque sur ce jeu c’est qu’on aime le motocross. Si c’est le cas il n’y a pas à hésiter. Si vous ne connaissez pas trop ce sport/type de jeu, je vous invite à essayer quand même. En effet, pour peu qu’on aime les jeux de courses, on peut vite accrocher à MXGP 2020 qui a beaucoup d’atout en poche. Le jeu est beau, fluide, nerveux, bref il a tout pour lui. Le revers de la médaille est qu’il est exigent et malgré les assistances demandera de s’accrocher avant d’arracher une première victoire. Pour cela il faudra bien appréhender la physique de la moto en déplacent notre poids sur la moto tout comme l’inclinaison de la moto suivant les bosses et reliefs du circuit.

Il n’est pas parfait pour autant avec un mode carrière qui ne fait qu’enchainer les courses sans véritables choses à faire à côté (sponsors, presse, R&D) mais l’essentiel est là. Les circuits sont réalistes et l’IA pas trop mal. J’aurai vraiment aimé un mode multi local avec écran splité mais le mode en ligne doit permettre de jouer avec ses potes (aucun de mes potes n’a encore le jeu mais je vais les motiver).

Enfin, je ne peux que saluer le geste de Milestone d’avoir sorti une version disque/physique de MXGP 2020 sur PS5 alors qu’il n’est disponible qu’en démat’ sur les autres plateformes. Il faut dire que la fenêtre de sortie en janvier lui laisse de la visibilité et c’est tant mieux ! Pour ceux qui préfèrent les courses sur bitume, je vous donne rendez ce week-end pour mon test de Ride 4 qui propose de belles courses mais sans boue ni contact (sous peine de chute ^^).

Ma note globale pour MXGP 2020 sur PS5 : 15/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Pistes réalistes (et qui se déforment)
  • Licences officielles
  • Plein d’assistances de conduite
  • Conduite pointue et exigeante
  • Sensations dans la gâchette de la Dualsense
  • C’est beau (même si j’espérais mieux)
  • Retour en arrière possible si on a fait une erreur
  • Effets sonores réalistes
  • Immersion en vue guidon
  • Mode photo
  • Météo
  • Je veux jouer à 2 écran splitté !!
  • Des « touches touches » qui mériteraient de finir au sol 😉
  • Plutôt réservé au amateurs du genre
  • Modes de jeu pas ouf (outre le carrière et l’éditeur de circuit)
  • Multi online peu fréquenté
  • Le son du moteur a plein régime en saut
  • Musique dispensable
  • Peu de boue sur la moto ?!
  • Scrubs possible mais peu utiles

 

On termine avec une vidéo de MXGP 2020 sur PS5 :

MXGPS 2020 est disponible sur PS4, PS5, One et PC. On peut le trouver pas trop cher ici par exemple mais seule l’édition PS5 a droit à une sortie physique (le reste en démat’).

Pour plus d’info, rendez-vous sur le site officiel ici.

@gouaig

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

Une réflexion sur “[Test] MXGP 2020 PS5 – Passage à la next-gen réussi ?

Laisser un commentaire