[Test] L’aventure Layton : Edition Deluxe sur Switch

Layton – Enigme de père en fille

Amateurs de mystères et casses-têtes en tout genre, je vous souhaite la bienvenue. Ici, vous aurez l’immense honneur de parcourir ces quelques lignes en ma compagnie afin d’avoir mon avis sur le dernier jeu de la série Layton. Enfin, parlons plutôt d’un portage, car ce dernier est sorti à l’origine sur 3DS (test dispo ici) et sur smartphone Android et IOS. A la clé, le titre nous promet des graphismes en haute définition et tout un tas d’énigmes et de mini-jeux supplémentaires : Bienvenu cher lecteur dans l’édition Deluxe de «L’aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires». Replongeons dans le jeu avec un regard neuf !

Plus rien ne Layton !

Alors que les amateurs pensaient retrouver l’homme au haut de forme et son disciple à la casquette dans une de leur périlleuses aventures remplise de mystères tel un Indiana Jones reprenant du service, le joueur se voit transporter en plein coeur de Londres à suivre les débuts de Katrielle. Mais qui est-elle ? Et bien, il s’agit de la fille adoptive du professeur disparu ; comme son père, elle adore résoudre les énigmes et met à disposition ses talents d’enquêtrice via son agence de détective Layton.

Malheureusement, peu de monde se bouscule au porte de son établissement. Son premier client sera un chien. Heureusement pour lui, qu’à la manière de Luke Triton (l’assistant d’Hershel Layton), Kat parle aux animaux… mais elle n’est pas la seule à comprendre le canidé : son assistant Olivier Marchence aussi.  Notre compagnon à quatre pattes a perdu la mémoire et demande de l’aide à la jeune détective qui accepte. Malheureusement, une affaire plus importante sonne à sa porte. Scotland Yard lui demande d’enquêter sur le vol d’une aiguille de l’horloge de la tour de Londres «Big Ben»  relayant l’affaire du pauvre chien baptisé Sherl par la demoiselle.

La suite va vous Laytoner !

Après une trilogie florissante sur Nintendo DS et 2 autres épisodes sur 3DS mais avec un succès relatif, Level 5 a décidé de porter le dernier titre sur Switch en version remastérisée. Même si le changement de machine amène quelques modifications sur l’interface du jeu, le joueur ayant connu les anciens titres ne sera pas dépaysé. Pour les autres, voici une petite piqûre de rappel : Les jeux Layton sont un mélange de visual novel/jeu d’aventure dans lequel vous allez enquêter sur un mystère. Mais au lieu d’être confronté à des choix scénaristiques, vous devrez résoudre moults énigmes et casse-tête aussi farfelus les uns que les autres. Une recette qui ne vieillit pas depuis 12 ans.

Armée de votre loupe, vous allez interagir sur l’écran grâce au tactile de la Switch ou via le stick de direction afin de dialoguer avec les personnages présents ou fouiller dans les décors pour trouver multiples objets que vous pourrez utiliser pour redécorer l’agence et notamment des pièces S.O.S qui vous permettront de débloquer des indices pour venir à bout des 170 énigmes de base et plus grâce aux énigmes journalières disponibles en ligne.

Vous allez donc suivre Katrielle et sa bande durant les 12 chapitres que composent le jeu. A chaque chapitre, une affaire différente dans laquelle vous devrez résoudre les mystères du quartier. Exit les mythes et légendes archéologiques que pouvait nous conter les aventures du Professeur Layton, et c’est pour moi une grosse déception de ne pas retrouver ce genre de narration avec sa fille. Les enquêtes de Katrielle sont plus classiques et si certaines peuvent être amusantes d’autres sont un peua tirées par les cheveux dans la façon dont elle se termine. Cela va d’un vol d’un coffre fort, de la recherche d’un animal disparu à l’enquête sur une maison hantée…

Métal ou Layton ?

Heureusement que la narration s’avère de bonne qualité avec pas mal de jeux de mots (comme dans ce test, vous l’avez remaqué ?) présents dans les prénoms des multiples individus que vous pourrez côtoyer durant vos enquêtes. Ces derniers possèdent toujours le charadesign si singulier de la saga, une personnalité propre et correctement travaillé. Mais les échanges entre les protagonistes n’ont pas le prestige que pouvait atteindre les premiers épisodes.

Les énigmes sont toujours aussi intéressantes avec un certain niveau de difficultés qui ira en s’accroissant même si par moment, les énoncés des problèmes sont quelques peu confus. Heureusement, les indices supplémentaires sont là pour vous mettre correctement sur la voie.  Et c’est durant les résolutions qu’on voit les limites de l’interface sur Nintendo Switch, après ce n’est qu’un détail, mais il est à souligner. Le système de notation est toujours présent, ce qui permet de pouvoir prendre des notes ou d’aligner les calculs. Malheureusement pas de stylet sur Switch et l’écriture au doigt s’avère un calvaire. Idem pour la résolution des énigmes ou le maniement de la loupe avec le stick analogique qui peuvent s’avérer usant surtout si vous parcourez tout l’écran à la recherche de petits éléments, bref mon conseil : prévoyez donc un stylet compatible Switch ! (on peut en commander un sur le My Nintendo Store par exemple)

En dehors de tout cela, on retrouve les mini-jeux qui permettront de concocter des menus aux invités en suivant les indices que leurs amis laisseront, ou encore de constituer une nouvelle garde-robe pour Katrielle ou de participer aux énigmes journalières voire de redécorer l’agence.

Conclusion

Avec des graphismes retravaillés et plus fins que la version 3DS, une magnifique bande son toujours signé par Tomohito Nishiura, une traduction et un doublage en français d’excellente facture et une difficulté orienté nouveaux venus, on a quand même du mal à s’impliquer dans les aventures de Katrielle et de sa bande. Il manque réellement le côté épique et mystérieux que pouvait apporter les épisodes précédents qui pour moi étaient l’essence même des jeux Layton. Malgré cela, il reste un très bon jeu qui est unique en son genre surtout pour les amateurs de casse-tête. !

Ma note globale pour L’aventure Layton : Edition Deluxe sur Switch : 15/20

J’ai aimé J’ai moins aimé

+ Réalisation

+ Narration

+ Doublé en FR

– Moins immersif que les « anciens » Layton

– Explication des énigmes parfois confuse

– Maniabilité

On termine avec une vidéo de L’aventure Layton: Katrielle et la conspiration des millionnaires – Édition Deluxe :

L’aventure Layton Edition Deluxe est dispo exclusivement sur switch en version boite (ma préférée) et en démat’ pour les fans du format (pas moi !).

Pour plus d’info sur n’hésitez pas à faire un tour sur le site officiel ici.

@gouaig

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

Une pensée sur “[Test] L’aventure Layton : Edition Deluxe sur Switch

Laisser un commentaire