[Test] Crash Team Racing Nitro-Fueled : Crash test ?

Après le remake des trois premiers jeux de Naughty Dog, Activision boucle la boucle avec le retour du jeu de kart du marsupial. Attendu comme le messie CTR Nitro-Fueled est arrivé avec l’été, c’est le studio Beenox (à qui l’on doit entre autre The Amazing Spiderman 1&2, Skylanders Trap Team & Supercharger). C’est à bord de la version Switch que nous allons faire quelques tours de roues pour se faire un avis, top départ !

Une course est organisée sur l’île de Crash Bandicoot, Nitros Oxide un extra-terrestre friand de sport mécanique parcourant les galaxies à la recherche d’adversaires s’invite et comme il est magnanime, il propose un marché des plus équitables : un défi contre ses sbires et lui même. S’il gagne il transforme la terre en terrain vague et contraint tout ses habitants à l’esclavage, si il perd il épargne notre « caillou ».

La séquence d’intro fidèle plan pour plan à celle de l’original donne le ton : ce remake va faire vibrer  la fibre nostalgique de ceux qui ont joué à l’original et la promesse d’un lifting réussi s’impose immédiatement.

Nitro, ni trop peu

Au menu on retrouve les fondamentaux de ce type de jeu : un mode aventure, un mode arcade et un mode en ligne.

-Le mode aventure nous plonge dans le hub de CTR premier du nom que nous parcourrons à bord de notre kart de zone en zone s’appuyant sur l’univers de notre héro.

Dans un premier temps, il faudra gagner les courses pour obtenir des coupes afin d’accéder au circuit suivant, puis on affrontera des boss pour gagner des clés qui ouvriront la zone suivante

une fois la coupe gagnée, on peut revenir sur la course pour deux activités supplémentaires  la Course de relique : un contre la montre en s’aidant de caisses gelant le temps entre 1 et 3 secondes et le Défis CTR : une course qu’il faut gagner en trouvant les lettres C, T et R cachées dans le niveau.

Des Défis de cristaux sont proposés  dans chaque monde : un niveau supplémentaire propose de collecter dans un temps imparti 20 cristaux dans une arène de combat, les plus tenaces débloqueront deux pistes grâce à la collecte de jetons et reliques.

– Le mode arcade est plus que fournit :

  • il offre un accès immédiat à toutes les pistes du mode aventure en course unique et propose en plus les pistes de Crash Nitro Kart soit 32 circuits,
  • il propose un mode course de coupe (à la Mario Kart) sept coupes sont disponibles intégrant les courses de Crash Nitro Kart, un mode bataille permet de s’affronter sur 12 arènes différentes
  • il permet de faire contre la montre, courses de reliques, défis CTR et défis de cristaux sur les 32 circuits et 12 arènes du jeu.

– Le mode en ligne quant à lui permet de s’affronter en courses ou en batailles avec la possibilité de créer un salon privé ou de joindre des amis connectés au jeu.

Trois onglets supplémentaires sont présents sur le menu de départ :

Arrêt au stand est une boutique qui va récompenser nos efforts et permettra l’acquisition de nouveaux personnages, véhicules, peintures … contre l’argent gagné à la sueur de nos pouces au fil du jeu

– Records permet de consulter nos records en mode local et en ligne

Grand prix est un onglet récapitulatif du grand prix mensuel en cours et affiche une jauge de nitro que l’on rempli au fil de notre progression débloquant divers éléments par paliers, les objectifs des défis sont expliqués pour aider ceux visant cette quête.

Le grand prix peut être présenté par deux poulets de la CTR TV dans une cinématique, c’est drôle la première fois, mais juste la première fois…

Niveau contenu, CTR Nitro-Fueled est un jeu très riche et animé où tout le monde trouvera moyen de s’amuser et d’être récompensé quelque soit son niveau, c’est un bon point.

Tout en restant fidèle à l’original il fait sauter quelques contraintes comme la possibilité de changer de personnage en mode aventure (en choisissant le mode Nitro-Fueled), la possibilité de customiser les karts, le jeu est à la page, sans oublier son histoire.

Aku à-coups

Quant on prend le volant, CTR Nitro-Fueled est très sympa à jouer, le kart se conduit comme dans le premier opus avec la même technique de poussée turbo en dérapage réalisable jusqu’à trois fois de suite pour coiffer les adversaires au poteau, les sauts bien placés attribueront eux aussi un turbo et les objets apporteront du piment dans la partie, le level design mise d’ailleurs tout sur les sauts et les circuits extrêmement vallonnés, étroits et techniques.

Le jeu dispose de trois niveaux de difficulté et si on se ballade en mode facile dès que l’on monte la difficulté d’un cran l’IA des adversaires devient vite rotor et complètement démoniaque en mode difficile, ils sauront vous stopper grâce aux objets et vous laisser sur place avec des chrono exigeants.

Enfin la direction artistique est vraiment inspirée, mêlant modernité et nostalgie, les circuits sont habillés d’une multitude de détails qui flattent la rétine et dans l’ensemble les graphismes cherchent à reproduire le coté cubique des jeux PlayStation première du nom, sans oublier que 20 ans sont passés depuis, ainsi que l’on soit un vieux de la vielle nostalgique ou un nouveau venu exigent, on trouvera de quoi satisfaire nos attentes.

Sans chercher la petite bête, cette version Switch, a un gros point noir, il s’agit de ses temps de chargement : 47 secondes sont nécessaires à chaque chargement de circuit, podium, retour au menu principal … ça n’enlève rien aux qualités du jeu, mais dans une course de coupe à plusieurs ça peut casser le rythme, en mode histoire en solo aussi, inquiet de constater cela j’ai mené ma petit enquête et chronomètre en main j’ai visionné des runs sur d’autres consoles sur Twitch et à titre de comparaison le même jeu sur PS4 pro a des temps de chargement de 25 secondes, il faut le savoir et si on a le choix des versions il faudra peser le pour et le contre…

Pomme d’happy !

Activison a bien compris ce que nous attendions avec la licence Crash Bandicoot et après un N-Sane Trilogy réussi c’est au tour de CTR Nitro-Fueled de faire vibrer notre fibre nostalgique sans chercher à en faire des caisses. En plus du fan service, Beenox nous livre toute l’anthologie de la série en intégrant les circuits de Crash Nitro-Kart sans nous les imposer, le jeu est animé par un challenge mensuel permettant d’enrichir le contenu quelque soit notre niveau, les modes de jeu sont nombreux et variés, un niveau inédit est disponible, le jeu est fluide et visuellement beau, What else ?

Ce Crash Team Racing Nitro-Fueled arrivé sur nos machines le 21 juin dernier a tous les atouts d’un tube de l’été, en 1999 Larusso chantait « tu m’oublieras »  et c’est chose faite, mais on n’a pas oublié Crash Bandicoot et son kart qui vingt ans après nous fait encore « tomber la chemise » pour notre plus grand plaisir. 

Ma note globale pour CTR Nitro-Fueled (testé sur Switch) : 18/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • La fidélité au jeu original
  • La modernité de la réalisation
  • Le contenu de Crash Nitro-Kart accessible, mais pas imposé
  • La DA fraîche et nostalgique à la fois
  • Le système de grand prix motive et récompense le joueur quelque soit son niveau
  • Les temps de chargement (version Switch) peuvent casser le rythme
  • La séquence CRT TV avec les poulets drôle une fois et inutile

Merci à @aure_pam pour son avis détaillé

On termine avec une vidéo de Crash Team Racing Nitro-Fueled :

Crash Team Racing Nitro-Fueled est dispo sur Xbox One, PS4 et Switch. On peut le choper à moins de 30€ ici par exemple.

test Crash Team Racing Nitro Fueled, avis Crash Team Racing Nitro Fueled, test CTR Nitro Fueled, test CTR, acheter Crash Team Racing Nitro-Fueled, astuce Crash Team Racing Nitro-Fueled, infos Crash Team Racing Nitro-Fueled, vidéo Crash Team Racing Nitro-Fueled

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à faire un tour sur le site officiel ici.

@gouaig

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

Laisser un commentaire