[Test] MotoGP 21 – Passage à la next gen sur PlayStation 510 min read

Update du 25/06/21 : MotoGP 21, au fil des mises à jour.

Même si MotoGP 21 n’était pas parfait à sa sortie (voir le test à sa sortie ci-dessous), il faut bien avouer que Milestone avait prévu une roadmap de mises à jour très ambitieuse et force est de constater qu’ils on tenu parole. Aussi, je vous invite à relancer MotoGP 21 pour découvrir tous les ajouts depuis sa sortie 😉

Test MotoGP 21, la promesse next gen est-elle tenue ? (testé sur PS5 car j’ai pas encore la XSX ^^)

Pour les fans de deux roues en jeux vidéo, l’éditeur Milestone a un catalogue bien rempli et une variété de jeux à proposer. Il en ajoute un autre avec MotoGP 21 qui comme son nom l’indique est centré sur la saison 2021 du championnat du monde du Grand Prix moto. Dès le lancement d’une course on se rend compte de l’apport que la puissance next gen (5 secondes pour lancer une course) mais surtout du nouveau contenu car il y a de quoi faire. Pour autant cela ne semble pas une révolution mais plutôt une évolution de MotoGP 20. MotoGP 21 est-il à la hauteur des attentes des joueurs fans de MotoGP ? Le contrat semble rempli même si tout n’est pas parfait. Explications.

Oui, MotoGP 21 est très beau et ça se voit sur les motos manette en mains (c’est pas du photo réalisme non plus même si on en approche). Je ne garantis pas le rendu sur Switch mais sur PS5 pour ma part, je trouve ça nickel. Certes, ce n’est pas la révolution mais que ce soit les motos et les circuits, tout est super bien modélisé même si ça reste assez vide pour en profiter. Le réalisme ne s’arrête pas là car comme tout bon jeu de simulation, MotoGP 21 propose des tas de réglages et des éléments à suivre comme la gestion de la température des freins ou de la quantité de carburant. Ce genre de détail plaira aux fans de simulation et puisque le mot est lâché, MotoGP 21 est clairement fait pour les amateurs de simulation. Si votre kiff c’est l’arcade comme Hang On on Moto Racer, passez votre chemin, vraiment. Par contre si vous voulez régler vos pneus en début de session, faire des ravitaillement et choisir votre mode de pilotage pour prendre les virage, MotoGP 21 est LA simulation qu’il vous faut !

Dans MotoGP 21 vous pourrez vous lancer dans des courses de :

  • MotoGP,
  • Moto2,
  • Moto3,
  • MotoGP 800 4-stroke,
  • MotoGP 990 4-stroke,
  • MotoGP 500 2-stroke.

Les « Stroke » sont l’occasion de piloter avec des pilotes historiques ainsi que leurs montures de l’époque avec les livrées fidèles à celles d’origine (Biaggi mon chouchou !)

Pour la conduite, c’est hyper réaliste dans le comportement de la moto mais rassurez-vous, ceux qui débutent pourront ajouter des tas d’assistance pour « survivre » plus d’un tour ^^ Enfin, ça c’est en théorie car MotoGP 21 est difficile à maitriser si on n’est pas déjà habitué à la licence.

Pour vous lancer dans une course, comme je le disais, il existe des tas de réglages mais surtout (pour moi ^^) les aides de conduites disponibles. Elles sont très utiles et ne seront pas de trop pour atteindre le niveau requis pour cette simulation. Il faudra aussi y mettre du vôtre pour être au niveau car MotoGP 21 est un jeu exigent pour les amateurs de MotoGP avec une grande dose de réalisme. J’ai d’ailleurs usé et abusé du rembobinage pour revenir au moment avant une chute et tenter de poursuivre la course sans encombre. C’est une simulation, je le répète, il y a d’ailleurs eu plusieurs jeux MotoGP et celui-ci s’inscrit dans la lignée. Aussi, ceux qui regarderont du côté de MotoGP 21 sauront de quoi il s’agit normalement. Si vous êtes un habitué de la licence vous ne serez pas dépaysés avec quand même des petits ajouts/modif ici et là.

Quelques nouveautés bienvenues dans MotoGP 21

MotoGP 21 est dans la lignée des autres je disais mais accueille des nouveautés comme par exemple la séquence de récupération de la moto. Par exemple, si vous chutez, vous n’allez pas réapparaitre comme par magie au milieu de la route sur votre moto. Il faudra donc récupérer la moto avant de vous relancer ne course. Ça apporte un brin de réalisme supplémentaire même si je trouve ça un peu punitif. Les fans de simulations seront ravis mais le plus simple est encore de ne jamais se faire désarçonner de sa monture. En résumé, c’est sympa mais ce n’est pas la révolution.

Une autre nouveauté de MotoGP 21 est l’arrivée du « Long Lap ». Cette pénalité qui comme son nom l’indique obligera a faire une portion plus longue du circuit à ceux qui seront sanctionnés lors d’erreur ou de manquement au règlement. La encore, ça ajoute du réalisme et surtout oblige à être le plus parfait possible sur la piste pour éviter cette punition. Malgré tout, cet ajout n’est pas non plus capitale et ne justifie pas à lui seul de passer à MotoGP 21 mais on ne va pas cracher dessus.

Pour ce qui est du mode Carrière, on peur choisir de commencer par la Moto3 et gravir les niveaux ou commencer directement par la MotoGP. A vous de voir si vous aimez la difficulté dès le début ^^

Comme je le disais, le mode Carrière de Manager est quant à lui est bel et bien toujours présent mais ne semble pas avoir bougé d’un pouce par rapport au derniers MotoGP. Certes, on peut faire des tas de choix pour faire grimper cette écurie en devenir mais on notera toujours l’absence des interviews par exemple. J’avoue j’ai pas été gêné par cette absence par contre j’ai eu un peu de mal à comprendre le principe de recrutement et d’assignation des techniciens et ingénieurs pour la R&D. Au final, on s’en sort mais ça m’a pris du temps ^^ Au gré du calendrier et des courses programmées il faudra faire (ou pas) les Essais Libres, les Qualifications et le Warm-up avant la course. La encore c’est conforme à la réalité même si j’ai souvent zappé certaines étapes 😉

Pour ce qui est de la personnalisation (qui reste l’un des piliers de la série) on a le choix dans tous les détails de la tenue du casque au bottes en passant par la combinaison, les logos, les autocollants etc. Bref, on a l’embarras du choix. Moi ça me transporte pas mais je sais que beaucoup de fans dont très attachés à ces détails. D’ailleurs, j’y pense, petit détail : j’adore lors d’une chute, le changement de caméra qui film cela au niveau du guidon vers l’arrière. C’est le même plan qu’à la télé. Top !

Autre point d’importance, l’IA est particulière. A vue de nez elle est nickel car elle suit les trajectoires à la perfection (mieux que moi en tout cas) mais des fois il se passe des accidents que je ne saurai expliquer. Plutôt bizarre et ça surprend quand ça arrive. Heureusement, ce n’est pas trop souvent ^^ Vous le voyez, je suis assez partagé entre le plaisir de pilotage (assez chaud à maitriser) et la mini déception de ces trucs nouveaux peu utiles et quelques imperfections comme l’IA.

Un peu de technique et pas mal de mécanique.

Comme je vous le dis plus haut, le rendu visuel est net et beau sur PS5 (c’est a priori le cas sur Xbox Series aussi). Il faut savoir que techniquement le jeu bénéficie d’une résolution dynamique jusqu’en 4K et 60 FPS (avec effets de lumière et tout). Je recommande d’ailleurs les sessions sont la pluie tellement c’est bien rendu. Bon, ça glisse mais c’est beau ! enfin vous m’avez compris. Au passage la météo du début de course sera la même pour toute la course (c’est pas hyper réaliste mais ça simplifie les choix de pneumatiques en début de course ^^). Le nombre d’images par seconde est clairement l’élément qui rend MotoGP 21 plaisant à l’oeil, le rapprochant d’images réelles plutôt que d’un film. Il va sans dire que le SSD des machines next gen aide à la vitesse de chargement en permettant des chargements ultra rapides et c’est toujours mieux de ne pas attendre 1000 ans avant de faire une course (5 secondes dans le cas de MotoGP 21). Pour ma part sur PS5, j’ai adoré les sensations de la Dualsense en mains avec gâchette adaptative et les vibrations aux petits oignons ! Que ce soit les différents revêtements du sol ou les accélérations, on sent tout au bout des doigts.

Mode multijoueur présent dans MotoGP 21 mais …

Oui, il y a bien un mode multijoueur présent dans MotoGP 21 et d’ailleurs les courses en ligne peuvent accueillir jusqu’à 22 joueurs (sur next-gen en tout cas). Par contre, et c’est un de mes regrets, il n’y a pas de mode 2 joueurs en mode écran splitté. Cette fonctionnalité qui était pourtant la norme il y a quelques années et de plus en plus délaissée par les développeurs. J’espère que ce sera ajouté dans une prochaine mise à jour. Il n’en reste pas moins que si votre kiff c’est les courses en lignes, vous allez être servis !

Certes, les fans hardcore de MotoGP qui ont déjà les anciens jeux se demanderont s’il n’ont pas acheté une simple mise à jour mais force est de constater que le contrat est rempli sur les consoles next gen. En tout cas, sur PS5, j’en suis ravi. Par contre j’ai de plus en plus de difficultés à m’en sortir avec ces simulations toujours plus pointues ^^ C’est hyper réalistes mais j’aimerai un peu plus de fun par contre ceux qui sont à la recherche de la meilleure simulation de motoGP ne se tromperont pas en choisissant MotoGP 21. Attention tout de même, au delà du mode carrière, le contenu est pas ouf mais rassurez-vous il y a de quoi faire pour maitriser toutes les cylindrées – dosez bien l’accélération 😉

Ma note globale pour Moto GP 21 (testé sur PS5) : 13/20 (15/20 pour les fans)

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Licences officielles
  • Pilotes dispo (les vrais) (actuels et anciens)
  • Circuits dispo (les vrais aussi)
  • Le rendu graphique sur next gen (motos surtout)
  • Les sensations de la Dualsense
  • Réalisme au top (réglages, pneumatiques etc.)
  • Des assistances pour aider la conduite
  • Mode carrière
  • On peut piloter des anciennes motos et même avec des anciens pilotes de renom !
  • Le visuel pourrait encore être amélioré
  • Chaud à piloter !
  • C’est pas la révolution (mais des updates arrivent)
  • Circuits un peu vides et trop « nickels »
  • Quelques régressions (comme l’IA qui s’envoie en l’air de temps en temps)
  • On veut un mode 2 joueurs /ecran splitté !
  • Mode carrière sans relief (et même un peu compliquée dans la gestion)

On termine avec une vidéo de MotoGP 21 :

MotoGP 21 est dispo sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Switch et PC. Vous pourrez le trouver ici pas cher par exemple.

Pour plus d’informations, faites un tour sur le site officiel ici.

@gouaig

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

Une réflexion sur “[Test] MotoGP 21 – Passage à la next gen sur PlayStation 5

  • 27 juillet 2021 à 23:13
    Permalien

    Le réalisme est dingue ! Joli article

    Répondre

Laisser un commentaire