[Test] BlazBlue Cross Tag Battle : La baston à 2 contre 2

Après mon test de Under Night in Birth Exe : Late(st) (voir le test ici), me revoilà pour vous parler du nouveau titre d’Arc System Works : BlazBlue Cross Tag Battle ! Disponible sur PS4 et sur Switch !

Je pense que tout le monde connait la licence BlazBlue. Pour ceux qui dorment au fond, Arc System Works depuis plusieurs générations de consoles a pris le pari de révolutionner le marché des jeux de bastons. BlazBlue fait partie de leur deuxième licence à succès sorti sur Taito Type X et plus tard sur Xbox 360/PS3.

Jeu de baston, difficile à prendre en main par rapport à un Street Fighter ou un Tekken, où la patience et la maitrise des combos vous apportera un fun inégalé. Depuis peu, Arc System Works ouvre ses jeux au plus mauvais d’entre nous, avec Dragon Ball FighterZ et Under Night. Ce titre n’échappe pas à cette tendance et ce n’est pas plus mal pour les non habitués.

Can’t escape from Crossing Fate 

Mais BBTAG n’est pas un BlazBlue de plus mais un cross over de plusieurs licences à succès : Vous aurez la possibilité de jouer avec Yu Narukami, personnage principale Persona 4, Hyde de Under Night ou Ruby Rose de RWBY.

Le jeu vous proposera 20 personnages jouables auquels 2 autres viendront s’ajouter par un DLC gratuit et 18 autres à suivre dans des DLC payants : Ce qui amenera le jeu à 40 personnages jouables en tout… Un nombre tout à fait satisfaisant si vous passez par la case portefeuille.

Malheureusement, l’équilibre des licences n’est pas présent. Uniquement 4 (7 en tout avec le DLC) combattants présents sur la douzaine pour Persona 4. Même traitement pour UNIEL (4 au début et 7 avec les DLC) alors qu’on trouve 20 personnages dans le jeu original… Pour RWBY, vous n’aurez accès qu’à Ruby Rose et Weiss Schnee et vous libérerez 2 personnages de plus avec les DLC.

Par contre, vous allez retrouver une grosse partie des protagonistes de BlazBlue : Ragna the Bloodedge, Jin Kisaragi, Azrael, Hazama etc… On comprend mieux le « BlazBlue » dans le titre du jeu.

Tag Battle

BBTAG est comme son nom l’indique un jeu de baston 2 contre 2, dans lequel vous pourrez alterner de combattants à la manière d’un Tekken Tag Tournament. En appuyant sur un simple bouton, vous pourrez demander à votre compère de prendre la main le temps de récupérer un peu d’énergie, de l’appeler pour vous aider à porter un coup ou d’enchainer un personnage à 2.

Mais le plus important dans un jeu de baston est sa prise en main. Comme UNIEL, BBTAG se veut rapide et à la fois complexe. 5 boutons : Un coup faible, un coup fort, le bouton Tag, un bouton Clash qui permet d’effectuer quelques coups spéciaux et le bouton Partner pour que ce dernier vienne vous prêter main forte.

Ainsi grâce à cette ouverture, vous pourrez vous lancer immédiatement dans le jeu et sortir des combos à la volée sans passer 10h dans la salle d’entrainement. Pouvoir exécuter des super attaques ou « Distorsion Drive » en appuyant sur un simple bouton rend le jeu agréable et les combats épiques dès les premières minutes.

Bien sûr, le jeu n’est pas destiné qu’au casual. Les amateurs du genre retrouveront vite leur marque et les stratégies du mode tag team rajouteront plus d’intensités à l’action.

Une jauge est présente en bas de l’écran et vous permettra d’appeler de manière limitée le deuxième personnage pour doser votre adversaire, sortir un super pouvoir mais aussi profiter du Resonance Blaze si votre partenaire est KO : Sorte de mode où vous augmentez temporairement votre force et votre adversaire est à la merci de vos coups.

Par-dessus la troisième jambe !

Concernant la technique, on pourrait accuser Arc System Works de ne pas s’être trop foulé. Tous les sprites, niveau et musiques ont été récupérés de leur jeu éponyme sur PS3 sans amélioration notable, malgré la puissance de la PS4. Idem pour les illustrations qui vous accompagneront durant votre aventure. A noter que le jeu est entièrement doublé en anglais ! Mais pour les puristes, vous pourrez choisir les voix japonaises.

A l’instar d’un Dragon Ball FighterZ, le jeu propose un hub de démarrage. Vous pouvez contrôler votre personnage en mode chibi et accéder aux différents modes de jeux : Je ne vais pas m’étaler sur le mode story du jeu, le scénario tient en 3 lignes et est propre à chaque série… Le reste est bien présent : Mode Versus, Training, Survival… Et aussi un mode en ligne (non testé) pour vous mesurer aux autres combattants à travers le monde.

Final Battle ?

Pour conclure, BBTAG reste un bon cross over facile à prendre en main, fun dès les premières minutes mais qui manque cruellement de combattants. Uniquement 20 à l’ouverture et 20 de plus si vous repassez à la caisse, il aurait été préférable d’avoir une compilation avec tous les personnages de chaque série dès le début. Un monstrueux roster de l’univers Arc System Works aurait été largement plus marquant néanmoins le petit prix du jeu (35€) que ce soit sur PS4 ou Switch rattrapera ce choix marketing.

Ma note globale pour BlazBlue Cross Tag Battle : 14/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Le Tag Team !
  • Des combos époustouflants
  • Petit prix
  • Un jeu de combat accessible
  • Un style différent
  • Chez Arc System, on aime recycler 😉
  • Seulement 20 personnages !
  • Scenarios pas top

Merci à @Uni_KennY pour son avis détaillé

Pour plus d’infos, faites un tour sur le site officiel d’Arc System Works à cette adresse. Pour le chopper pas trop cher c’est par ici par exemple.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire