[Test] Samurai Shodown Nintendo Switch – Avis tranchant

Évoquer samurai Shodown (ou samurai spirits au Japon) ça me ramène à l’époque de la Néo Géo avec tous les souvenirs qui vont avec ^^ Je me rappelle encore qu’on m’avait prêté cette celle qu’on appelle encore la roll Royce des console. Concernant les jeux à l’époque j’avais Art of fighting, View point et le fameux Samurai Spirits. Je me revois avec le stick arcade de la Neo Geo en train de livrer des combats plus épique les uns que les autres, le tout sur ma petite télé 36 centimètres . Bref tout ça pour vous dire que je suis très impatient de rejouer à samurai spirits même s’il est vrai que je n’ai pas pris l’épisode sur PS 4 ou Xbox One . C’est donc sur la version switch que j’ai finalement craqué pour ce reboot de la série à succès de la console de SNK. Ai-je fait le bon choix ? Vais-je le regretter ? Voyons ca dans ce test de Samurai Shodown sur Switch !

Pour commencer, même si on dit que ce Samurai Shodown est un reboot de la licence, il se passe en réalité un an avant le premier épisode. Donc rigoureusement ce Samouraï Shodown est à la fois un nouvel opus mais avec la saveur du tout premier. Concernant le style de jeu, vous le savez sans doute, c’est un jeu de combat à l’arme blanche,  en face à face vu de côté sur un plan. les combats se déroulent à la manière d’un Street Fighter les sabres, épées et autres armes tranchantes en plus. Du côté de la réalisation ca reprend un peu le style qui avait été initié par Art of fighting, celui du zoomer/dézoomer en fonction de la proximité des adversaires .

Samurai Shodown est un jeu de combat qui se déroule à l’ère féodal japonais. Tout est fait pour se mettre dans l’ambiance que ce soir les écritures, les graphismes ou les musiques. On s’y croirait et on est prêt à saisir notre katana pour en découdre. Samurai Shodown propose les modes de jeux suivants :

  • Histoire
  • Dojo
  • Combat
  • Base de données
  • Online (avec un système d’IA avec des « fantômes »)
  • Tutoriel/Entraînement
  • Galerie

Un peu de technique avant de combattre

Si on parle aujourd’hui de la version Switch, il faut savoir que Samurai Shodown est  déjà sorti sur le PS4 et Xbox One l’été dernier. Je ne vous cache pas que pouvoir y jouer en mode portable tranquillement dans son lit ou ailleurs c’est clairement un atout qui m’a séduit. Voici quelques screenshots du mode portable justement :

Par contre autant l’annoncer tout de suite même si le jeu est extrêmement fluide (et c’est d’ailleurs ce que les développeurs ont privilégié) la réalisation graphique est en deçà des versions des consoles de Sony et de Microsoft. Le moteur graphique est toujours l’Unreal Engine (qu’on ne connaît que trop bien) et lorsque la switch est sur son dock le nombre d’image par seconde est flatteur pour l’oeil (on parle de 60 images/s mais je ne suis pas assez rapide pour les compter ^^). Effectivement les combats sont très fluides même si on sent que les graphismes sont un cran en dessous. Ca n’a rien de gênant et finalement ça passe presque inaperçu lorsqu’on joue et qu’on est concentré sur les combats. En mode portable par contre on sent bien que la qualité des graphismes et dégradé même s’il a encore vu la taille de l’écran l’incidence est moindre . On peut malgré tout noter un aliasing plus présent en mode portable commode dock. Quelques screens du mode TV/dock justement :

Des combats subtiles et nerveux

Concernant le gameplay Samurai Shodown est à la fois pointue et exigeant. les combats sont tout en finesse et plutôt que d’attaquer bêtement on va se concentrer sur la défense et la recherche de contre face à son adversaire . Il n’y a pas trop de combo et même des actions relativement simple à effectuer ont un pouvoir dévastateur (comme des vrais coups d’armes blanches en fait). Aussi, un simple coup fort est capable de vous retirer près d’un tiers de votre barre de vie . Il faut donc rester attentif et ne jamais relâcher la garde sous peine d’en subir les conséquences. Pour ma part je joue plutôt à la switch sur son dock et avec le pro Controller, ce qui est très confortable . En mode portable, ce qui est tout de même très pratique pour jouer où on veut, c’est un petit peu moins évident vu la taille du stick et de celle des boutons. Disons qu’en mode portable je fais plutôt des petits combats alors que si je veux faire des gros combat sérieux et du « level » je joue plutôt avec le pro Controller. Après tout cela dépend de la taille de vos mains et de l’habitude que vous avez avec votre switch et les Joy Con surtout.

Concernant le nombre de combattants, on en a 16+1 dès le début ce qui est plutôt pas mal (mais pas hallucinant). On peut obtenir des personnages supplémentaires via des DLC qui sont, et on peut le regretter, assez cher car proposés à presque 6€ pièce. Pour l’instant 4 personnages supplémentaires sont disponibles sur l’eShop de Nintendo dont voici le lien pour les télécharger. Le season pass au prix de 19,99€ est plus avantageux (il y aura même un 2ème season pass). Malgré cela le roster proposé par Samurai Shodown est satisfaisant et on trouvera facilement son « main ». Notez que le perso Shizumaru Hisame est gratuit et c’est déjà ca ! (le pourquoi de mon 16+1).

Comme la version Switch de Samurai Shodown est sortie bien après les version PS4, Xbox One et PC, on aurait pu espérer un petit geste :-/ Par contre la bonne nouvelle c’est qu’avec les précommandes on pouvait obtenir Samurai Shodown! 2 Edition Neo Geo Pocket Color. Ce jeu à télécharger est fidèle à celui d’origine avec des options graphiques qui permettent de retrouver les sensations de la console portable de SNK. Je ne sais pas si on peut toujours l’obtenir en achetant le jeu Switch mais c’est vraiment sympa comme offre. Il y a avait d’ailleurs Pix’n Love qui proposait une édition limitée de Samurai Showdown Switch avec les deux jeux en boite accompagnés d’un artbook, le tout dans une boite identique à celle des cartouches Neo Geo de l’éoque. Même si cette édition n’est plus en stock vous pouvez retrouver les infos ici.

En résumé, Samurai Shodown est à la hauteur de mes attentes. Je retrouve toute l’intensité des affrontements de l’époque Neo Geo mais avec des graphismes d’aujourd’hui (à la force mais assi les limitations du moteur Unreal Engine). Le rendu sur Switch n’est clairement pas aussi bien que celui sur PS4/One/PC mais ca passe bien mieux en mode dock qu’en mode portable. Il n’en reste pas moins que ceux qui n’ont que la console de Nintendo seront ravis de pouvoir jouer à Samurai Shodown alors que les autres supports l’ont depuis plus de 6 mois. L’injustice est enfin réparée et je la salue grandement mais si vous craquez pour cette version Switch soyez conscient de cette différence en terme de rendu. Niveau sensations par contre c’est nickel, les combats sont stratégiques et intenses. La moindre faute sur votre garde sera punie et il ne faudra pas spammer les boutons bêtement. Enfin le effets visuels sont top, les RAGE sont aussi l’occasion d’avoir de jolis coups lumineux tout comme le mode Histoire a des belles transitions. Après, il faut bien avouer que pour un jeu de 2020 c’est pas le plus beau de tous et que le style peut paraitre moins actuel mais c’est peut-être le poids de sa tradition ancestrale ^^

Ma note globale pour Samurai Shodown sur Switch : 16/20 (sur dock) 13/20 (en portable)

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Samurai Shodwon en mode portable !
  • Souvenirs de l’ère Neo Geo
  • Fluidité de l’animation
  • Sanglant ! (mais désactivable)
  • Contrôles asses simples de prime abord (mais plus subtile en fait)
  • Direction artistique
  • 16 perso jouables
  • D’autres combattants arrivent
  • Contenu à débloquer (musiques etc.)
  • Plusieurs modes de jeu
  • Jolis effets visuels (explosions, éclairs etc.)
  • Aliasing
  • Prix des DLC (6€ par perso)
  • Textures et définition sacrifiées en mode portable
  • Chargement un peu longs

 

 

 

 

On termine avec une vidéode Samurai Shodown sur Switch :

Samurai Shodown est disponible sur PC, PS4, Xbox One et Switch (plateforme de ce test). Le jeu est trouvable en version boîte (ma préférée) ici par exemple ou en version digitale ici.

Pour plus d’informations faites un tour sur le site officiel ici.

@gouaig

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

3 pensées sur “[Test] Samurai Shodown Nintendo Switch – Avis tranchant

    • 4 avril 2020 à 19:27
      Permalink

      Je préfère DBFZ car j’ai plus d’attachement au manga. Niveau jeu de combat sur Switch, j’adore aussi Super Smash Bros Ultimate mais il faut aimer le style. J’adore aussi la compilation des street fighter (30th anniversary)

      Répondre

Laisser un commentaire