[Test] Bubble Bobble 4 Friends – Un retour très fun !6 min read

C’est en 1986 que Bubble Bobble fait ses débuts sur borne d’arcade. Très vite le jeu a connu le succès et les adaptations ont été nombreuses sur tous les formats possibles; Amiga, commodore64, Master System ou NES (et même NES Mini ici) ont eu droit à leur version comme bien d’autres supports. Les suites se sont succédées et Bubble Bobble est devenu un grand classique du jeu vidéo que l’on ne présente plus. C’est au mois de novembre 2019 que United Games Ententairement Gmbh a publié sur Switch cette nouvelle mouture développée par Taito pleine de nostalgie avec la promesse d’une mise au goût du jour. Voyons ce qu’il en est…

Bub et Bob sont deux enfants qui ont été transformés en dragons mignons ayant le pouvoir de cracher des bulles pour emprisonner leurs ennemis et leur passer un savon. Leurs petites amies ont été enlevées, ils vont devoir parcourir une centaine de niveaux pour les délivrer. Tel est le scénario du jeu original, c’est largement suffisant pour un jeu d’arcade. Bubble Bobble 4 Friends s’ouvre donc sur une chambre d’enfant où l’on peut voir la borne d’arcade du jeu dans un coin, quelques jouets qui seront les thèmes des univers que nous allons parcourir au fil de l’aventure. Le plan se termine sur la peluche de Bub et celle d’une petite bergère. Deux bulles arrivent par la fenêtre et leur donnent vie, la mignonne petite bergère se lève et s’empresse de donner un coup de bâton magique sur la tête de notre pauvre Bub, le périple va commencer ! La petite bergère s’avère être une vilaine sorcière qui va mener la vie dure au petit Bub.

Graphiquement, le jeu est très coloré, chaque monde s’appuie sur une partie de la chambre qui construira le décor dans lequel nous évoluerons. Le soft tire bien son épingle du jeu, l’univers enfantin est bien retranscrit avec des couleurs douces, on sent comme un clin d’œil à un certain Yoshi, on retrouvera aussi les fondamentaux de Bubble Bobble avec des éléments de décor délivrant un message au joueur ou esquissant un personnage. L’écrin conviendra aussi bien aux nostalgiques qu’aux plus jeunes, on sent vraiment la volonté de  faire rencontrer deux générations.

La chambre d’enfant va devenir notre terrain de jeux, nous allons la parcourir à travers 10 mondes composés chacun de dix niveaux avec un boss dans le dernier, bien entendu. Les niveaux se composent comme des petits casse tête qui feront appel à la dextérité et à la réflexion. Comme dans le jeu original, tout se déroule sur un unique tableau, le but est de se débarrasser de tous les ennemis pour obtenir des fruits en récompense qu’il faut ramasser au plus vite avant de se retrouver dans le niveau suivant.

Les lettres E.X.T.E.N.D. apparaissent dans certains niveaux, il faut s’en emparer pour gagner une vie, constituer le mot complet permettra l’obtention d’un bonus. Le jeu original proposait des passages à la Pac-Man qui reliaient le haut et le bas du niveau, ce n’est plus le cas ici. Cette nouvelle mouture ajoute des courants d’air, des distributeurs de bulles et nos personnages font l’acquisition de tenues ayants divers effets : tirs longs, bulles spéciales…

Le personnage a maintenant, la possibilité de se baisser pour passer dans de petits jours quand les parois ne jointent pas, certaines plateformes  transparentes permettent de passer à l’étage inférieur ou d’atteindre des  endroits fermés.

Le gameplay a donc très peu évolué, les ajouts facilitent la progression rendant le jeu moins hardcore et le découpage en 10 mondes évite d’avoir à enchaîner les 100 niveaux d’une traite. Le jeu est accessible à un public jeune découvrant la série.

Un mode invincible est proposé pour éviter toute frustration chez les plus jeunes (et les rageux :p) et à contrario, une fois le jeu fini, un mode difficile est débloqué. Il est possible de reprendre à l’endroit où l’on avait perdu tant qu’on ne quitte pas le jeu, par contre, la sauvegarde n’est possible qu’après avoir gagné contre le boss.

L’esprit de l’original est bien présent  le level design est soigné et bien pensé, l’intérêt n’est pas perdu pour les nostalgiques et par ses ajouts le jeu prend une dimension familiale.

La grande nouveauté c’est justement que l’on peut jouer à quatre joueurs, toute la famille a donc la possibilité de se regrouper autour du titre. Le seul bémol est que ça a tendance à casser le level design qui repose beaucoup sur les aller-retour entre les phases combatives et la récupération des fruits. Dans les partie multijoueurs la réflexion laisse donc place à un passage en force donnant une toute autre allure au soft, qui fini par se perdre dans son argument principal.

Enfin, la cerise sur le gâteau : c’est le jeu original qui est accessible dès le début. Deux joueurs pourront donc s’entraider pour parcourir les 100 niveaux de la borne d’arcade. Ceci permet de voir aussi, que le découpage ne sert pas l’intérêt du jeu : il réduit le but à un parcours, alors qu’à l’époque, même si on allait pas au bout, on y revenait pour essayer d’aller toujours plus loin.

Un DLC en approche : en effet, alors que Bubble Bobble 4 Friends est dispo depuis fin 2019 en Europe, il vient à peine de sortir aux USA. A cette occasion on a appris qu’un DLC arriverait gratuitement. Il devrait proposer des niveaux supplémentaires mais aussi un ennemi bien connu à savoir Baron von Blubba ! On a hâte d’en savoir plus et surtout de savoir quand ce DLC sera disponible.

Jouant à fond la carte de la nostalgie Bubble Bobble 4 Friends propose de redécouvrir un grand classique du jeu vidéo. Cette remise au goût du jour cherche à privilégier la convivialité et l’accessibilité, mais il perd ainsi le challenge que proposait la borne d’arcade, sans défi le goût de reviens-y se perd un peu et la lassitude s’installe rapidement.

Pourtant il faut reconnaître que le jeu est très bien construit, le level design est intelligent et fidèle à son aîné, il est parfois difficile de ménager la chèvre et le choux. Bubble Bobble 4 friends perd quelques plumes (ou éclate quelques bulles) dans ce savant cocktail mais arrive tout de même à insuffler un peu de fraîcheur dans sa formule et réussit à réunir toute la famille autour du jeu.

Ma note globale pour Bubble Bobble 4 Friends (testé sur Switch) : 14/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Un jeu retro et moderne qui réussi à réunir toute la famille
  • Level design soigné
  • La possibilité de jouer à 4…
  • Des graphismes doux et colorés
  • La borne d’arcade accessible dès le début
  • La perte de challenge au détriment de l’accessibilité
  • Le découpage en 10 mondes fait ressortir le coté répétitif du soft
  • … mais ça rend certains niveaux brouillon et/ou bourrin

 On termine avec une vidéo de Bubble Bobble 4 Friends :

Bubble Bobble 4 Friends est disponible sur Switch et on peut le trouver à moins de 40€ ici.

Pour plus d’informations, faites un tour sur le site officiel ici.

@gouaig

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

Laisser un commentaire