[Livre] La création de Prince of Persia chez Third Editions5 min read

Avis sur La Création de Prince of Persia – Carnets de Bords de Jordan Mechner 1985-1993

Prince of Persia est un des premiers jeux vidéo que j’ai eu sur PC en 1990. Je l’avais eu quelques temps après Karateka, jeu également créé par Jordan Mechner, de mémoire c’est lui le tout premier jeu que j’ai eu sur PC. Des petites boutiques de bureautique commençaient à s’ouvrir, en plus de produits comme des PC 1512 d’Amstrad, des imprimantes matricielles, on pouvait trouver pour notre plus grand bonheur 2-3 jeux vidéo PC ou Apple parmi tous les logiciels vendus, et des joysticks à axes hyper dures à paramétrer sur l’ordinateur !

J’ai d’ailleurs encore mes mythiques disquettes de Prince of Persia et Karateka !

Au collège, je faisais un peu figure « d’original » avec mon PC parmi les copains gamers. Mon premier ordinateur, un Sinclair PC 200 qui tournait sur MS-DOS avec un processeur 8086 à 8Mhz, 512Ko de ram, un lecteur de disquette 3,5″ et l’affichage était en CGA 4 couleurs ! Je m’en souviens très bien, personne ne pensait ni ne croyait une seule seconde au succès qu’allaient connaître les PC, tout le monde était plutôt focalisé sur Amiga 500 et Atari ST. D’un côté je peux comprendre leurs doutes quant aux performances du PC, le GW-basic et les premières programmations ça ne parlait pas à grand monde, ça ne parlait d’ailleurs plutôt à personne…

Prince of Persia était un des premiers jeux de plateau/action, et j’ai tout de suite accroché, sa bande-son avec sa musique fabuleuse que j’ai toujours en mémoire, bruitages, maniabilité (je jouais au clavier pour tous les jeux, le setup des joysticks était trop compliqué…). Entre ses combats et ses nombreux pièges, la mort était au rendez-vous, heureusement il y avait des potions de vie (mais aussi des potions empoisonnées !).

C’était en quelque sorte aussi un des premiers « die and retry ». Il fallait recommencer de nombreuses fois certains passages, une fois la technique comprise et l’ordre à respecter dans les déplacements et actions, on réussissait alors à avancer dans les niveaux. A sa sortie, ce jeu particulièrement novateur avait plutôt bien cartonné, dans le numéro 25 du magazine de jeux vidéo Génération 4 de septembre 1990, il avait obtenu la note de 90%.

Lorsque j’ai su que Third Editions (qui a déjà sorti des livres dont je parle ici et ici par exemple) sortait la version française des Carnets de Bord de Prince of Persia, je me suis dit qu’il me fallait absolument cet ouvrage, pour connaître l’histoire de Jordan Mechner, véritable pionnier du jeu vidéo, et découvrir les étapes qui ont fait d’idées et de concept un jeu vidéo qui est devenu une franchise et a eu son adaptation au cinéma, que du chemin parcouru !!

Jordan Mechner, qui est-il ?

C’est un développeur de jeux vidéo et créateur de Karateka, Prince of Persia et The Last Express, écrivain, scénariste et auteur de BD (Templiers). En 1984 il crée Karateka (dont je vous parlais plus haut), un des premiers jeux de combat, avec un ordinateur Apple II. A partir de 1985, il va travailler pendant 4 ans sur son projet « Prince of Persia » jusqu’à la sortie de ce jeu vidéo édité par Brøderbund Software, connue par la suite pour des titres tels que Shufflepuck Cafe, Carmen Sandiego, 4D Sport Driving ou Myst.

Il va regarder de loin le développement des suites Prince of Persia 2 et Prince of Persia 3D, et ce ne sera véritablement qu’en 2003 avec Ubisoft qu’il va relancer la franchise avec Les Sables du Temps. En 1985 justement, c’est pendant ces 4 années avant le lancement de Prince of Persia que Jordan consigne dans plusieurs carnets le journal d’une aventure qui a changé sa vie. Ce sont ces carnets de bords qui ont été repris dans cet ouvrage, un ensemble de nombreuses notes, des publicités, coupures de presse, qui nous permettent de partager et ressentir ses impressions, des périodes de doutes, d’échecs et finalement le succès connu.

Je conseille ce livre à tous ceux qui comme moi sont fans de Prince of Persia et désirent connaitre ce véritable combat qui a donné naissance au Prince, et partager cette page de l’histoire monumentale du jeu vidéo qui fourmille d’informations et d’anecdotes, et nous permet de mesurer toute la complexité et la difficulté rencontrée dans l’aboutissement de ce beau projet, la naissance de ce jeu vidéo culte.

Plus que des informations de retro-gaming pleines de nostalgie, cet ouvrage s’adresse également aux développeurs, artistes, écrivains et créateurs en tous genres, c’est le parfait exemple de la gestion de projet qui pourra également servir de modèle dans les domaines, de l’art, de l’écriture et bien sûr du développement de jeux vidéo.

Un extrait du livre est dispo ici et pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de Third Editions ici.

Le livre « La Création de Prince of Persia » est disponible en 3 versions :

  • Edition classique à 29.90€
  • Edition First Print à 34.90€ avec couverture spécifique et illustration de Katsuya Terada, qui avait déjà fait la couverture du first print de l’ouvrage « Le Choc Akira »
  • Edition Prestige à 69.90€, dans un beau coffret incluant le livre dans son édition First Print, mais aussi une cassette audio, un flipbook, le superbe pin’s reprenant le sprite du Prince (vous connaissez ma passion pour les pin’s)…et surtout, la signature faite main de Jordan Mechner en personne.

 

@gouaig

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

Laisser un commentaire