[Event] Les androides de Detroit Become Human au musée Grévin

C’est jeudi 27 Juin 2019 que Sony Interactive Entertainment Europe nous a invité à un évènement tout à fait spécial. Ce n’était pas la présentation d’une nouvelle console (la PS5 ? j’en parle ici), pas d’un nouveau titre de chez Sony, mais plutôt la consécration du jeu : « Détroit Become Human » dans le patrimoine culturel français (mon test du jeu est ici alors que l’unboxing du Presskit est ici).

Le musée Grévin (Paris 9ème), célèbre pour ses statues de cire à l’effigie de nombreuses personnalités, a spécialement créé un espace de 75m² entièrement dédié au titre du studio français Quantic Dream.

La venue De Bryan Dechart, l’acteur qui a donné vie à Connor dans le jeu, ainsi que David Cage, le patron de Quantic Dream a été l’occasion pour eux d’inaugurer ces lieux et de se prêter à une interview croisé afin de connaître le ressenti de l’un et l’autre par rapport au jeu, à la création des personnages, du jeu en lui même.

Welcome to Cyberlife

Une fois la porte franchie et les escaliers montés, le visiteur va alors pénétrer dans la boutique Cyberlife, la firme commercialisant ces fameux androïdes humanoïdes. Il retrouvera deux des 3 personnages principaux du jeu :  Kara et Konnor (Marcus ayant été oublié au passage) dans leur accoutrement habituel ainsi qu’une autre statue de Kara lors de sa conception (tiré du court métrage Kara, précurseur du jeu Détroit).

Il y aura même la possibilité de découvrir les nombreuses accessoires et pièces détachés : jambes et bras de rechanges, module oculaire, batteries et accoutrements mises en vente par Cyberlife pour l’entretien des androides.

Les écrans éparpillés aux quatre coins de la boutique présenteront Chloé, l’androïde égérie de Cyberlife qui aura la tâche de promouvoir ces créatures ainsi que Elijah Kamski, CEO de Cyberlife, qui fera la visite des lieux où sont assemblés ces humanoïdes. Merci à @KimLay_Sylvie pour la couverture photo.

Pourquoi des jeux vidéos à Grevin ?

Ce n’est pas la première fois que le musée accueille des personnages tirés de jeux vidéo, la première a partagé les lieux fut Lara Croft, l’héroïne de Tomb Raider en 1999. Ensuite les Lapins Crétins d’UbiSoft y ont aussi mis les pieds. Avec cet nouvelle aile, le directeur du musée Yves Delhommeau précise son désir de mettre en avant ces androides : «Le fait que Detroit : Become Human soit un jeu français, développé à Paris, correspondait à ce qu’on voulait mettre en avant. Et puis, il avait sa place à Grévin parce qu’on y parle de corps, pas celui de célébrités mais celui d’androides »

Si vous désirez participer à l’aventure Detroit et rencontrer Kara et Connor, rendez-vous donc au musée Grévin – 10 Bd Montmartre – 75009 Paris

@gouaig

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

Laisser un commentaire