[Unboxing] Presskit Detroit Become Human PS4 – Un contenu énorme

Même si vous avez sans doute déjà lu ce que je pense de Detroit Become Human (avis dispo ici pour les retardataires), je ne résiste pas à l’envie de vous montrer à quel point le Press Kit est magnifique (et rempli de surprises).

Il arbore une forme triangulaire  et est assez haut. Sur un des côtés on devine le logo de Cyberlife, la société qui fabrique les androides qui peuplent le quotidien des habitants de Détroit en 2038.

Si on continue de regarder la boite triangulaire avant de l’ouvrir on découvre le logo de Quantic Dream, le développeur de Detroit : Become Human avec la date de sortie (le 25 mai) ainsi que le numéro d’exemplaire de mon presskit. Ce sera donc le 1034/2000 !

Il est temps d’ouvrir ce presskit et découvrir ce qu’il contient. Je me demande comment rentre le disque du jeu à l’intérieur ? Le dessus coulisse par le dessus et fait apparaitre les 3 androïdes dont on contrôle l’avenir dans le jeu. Chaque face nous montre à quoi ressemble l’androïde. On découvre ainsi Kara, Connor et Markus.

La base triangulaire s’ouvre comme une fleur pour laisser apparaître un visuel de la ville de Detroit.

Au milieu se trouve une carte numérique qui est en fait le jeu ! En effet, au dos se trouve un code à rentrer sur le PlayStation Store.

Vous l’avez sans doute remarqué, une des faces de la base triangulaire est plus épaisse que les autres. C’est tout simplement parcelle renferme la grosse partie du presskit. La couverture est magnifique avec ce regard d’androïde qu’on sent presque vivant. Cela s’ouvre comme un livre pour laisser apparaître Chloé, l’androide qui vous accueillera dans Detroit Become Human (vous aurez des surprises d’ailleurs).

Sur la partie de gauche se trouve un grand élastique avec la marque Cyberlife et un code barre. Il y a un max de détails qui rendent ce presskit futuriste, c’est très bien fait. L’élastique maintient 8 cartes que je vous montre ci-dessous. En plus d’une carte avec le logo du jeu, il y en a 3 pour découvrir tous les détails sur les androïdes de l’aventure qui nous attend.

Quatre autres sont remplis de screenshots du jeu et montrent à quel point le visuel a été travaillé et que la reproduction des visages est à tomber 🙂

Sous ces fiches se cache un poster brillant (plutôt classe) qui cache au verso un des arbres de décision. Ces diagrammes sont la structure même de Detroit : Become Human. On voit ainsi le gendre d’implication que peut avoir une décision a priori anodine ou qui nous semblait “juste”. Je vous parle de ça plus en détail dans mon test disponible ici.

De l’autre côté des cartes et de l’élastique se trouve l’élément que je préfère : l’artbook ! Même si celui-ci est d’un format compact il contient un max de clichés.

Quand on l’ouvre on tombe directement sur une planche de tattoos à l’effigie de CyberLife avec les logo et surtout la “pastille qu’on tous les androïdes et qui change de couleur suivant leur état émotionnel.

Passée cette surprise des tatouages, on peut tourner les pages de ce Artbook qui est d’ailleurs le même que celui offert par Micromania pour l’achat de Detroit : Become Human.

On peut ainsi découvrir des décors du jeu mais aussi des personnages dont on fera la connaissance plus tard. Le tout semble assez complet et aurait peut-être mérité une taille plus grande. Bientôt dans le commerce ? A suivre.

J’allais oublier de vous montrer la couverture entière de l’Artbook aux éditions Dark Horse. C’est beau non ?!

On arrive à la fin de cet unboxing du presskit de Detroit : Become Human et je dois avouer que le contenu est sympa. Il montre un peu ce qu’aurait pu contenir une édition collector. Il ne vous aura pas échappé que le forme en triangle ressemble au collector de Deus Ex (voir ici pour comparer). D’ailleurs même l’artbook a un format identique 😉

J’espère que cet unboxing vous a plus. J’ai souhaité le publier après mon test de Detroit : Become Human car le plus important c’est le jeu et l’histoire (les histoires) qu’il nous fait vivre avec son lot de choix, de réussites et d’échecs aussi ! Pour ma part j’ai très mal vécu mon 1er échec de l’enquête au début 😉 Vous verrez c’est bizarre à vivre. Je ne peux que vous conseiller de tester la démo qui est sur le PlayStation Store si jamais vous avez un doute mais croyez moi ça change des jeux du moment et c’est à vivre même si ce n’est pas parfait non plus 😉 (un peu comme les androïdes à moins que ce ne soit les humains les méchants …).

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire