[Test] Knack 2 sur PS4 : le titan barbu revient !

Après Knack qui n’était pas exempt de défauts, voici qu’arrive Knack 2 sur PS4. Le jeu reste toujours exclusif à la console de Sony et arrive avec son lot de nouveautés pour donner envie de replonger dans l’aventure de Knack. Cela sera t-il suffisant pour nous convaincre ? Testons ce Kanck 2 pour en avoir le coeur net.

Knack 2 se place dans la lignée des jeux de plates-formes/action à l’ancienne, ça colle parfaitement avec la tendance actuelle. Dans Knack 2, comme dans le premier du nom, on est aux commandes de Knack, un gentil tas de caillou barbu capable d’absorber des pièces particulières de l’environnement. Ca lui permet de grandir et de les lâcher tout aussi vite afin de reprendre sa taille de base. Dans ce cas, il sera beaucoup plus vulnérable et beaucoup moins impressionnant, mais ça lui permet de se faufiler partout.

Petit point de situation avant d’aller plus loin. Dans ce deuxième volet on se retrouve face à des évènements antérieurs au premier opus ce qui permet de comprendre le conflit humains/gobelins qui agite l’univers de notre héros. Construit autour de flash-back qui remonte en un clin d’œil sur plusieurs mois, c’est bien la guerre entre hauts-gobelins et moines qui est relatée ici (avec leur folie de réanimer d’anciens titans). Au delà de ce pitch, le script reste peu profond et largement axé pour plaire à un jeune public même si le héros n’est pas très attachant. Ses amis ne sont pas plus charismatiques voire transparents.

Dès le début on se rend compte où va nous mener ce jeu. La majeure partie de la réflexion est axée sur des conduits, des bouches ou des choses à escalader, il y a aussi de nombreuses énigmes mais rien de très compliqué, pousser des blocs pour pouvoir actionner des leviers ou des choses comme ça, un peu comme dans OceanHorn (voir mon test ici). Il vous faudra affronter des vagues d’ennemis et durant les temps calmes détruire le décor et des caisses. En gros, vous passerez votre temps à lâcher vos cailloux pour vous glisser partout et à les reprendre pour péter castagner à droite ou à gauche.

Il faut tout de même avouer que Knack 2 propose un bien meilleur game design que le premier, avec beaucoup moins de combats ce qui le rend bien plus attrayant. Il faudra environ une douzaine d’heures afin de compléter ce jeu en normal, voire le double si vous finissez toutes les quêtes annexes, mais j’y reviendrai. Malgré toute la volonté de nous transporter dans des endroits comme l’oasis ou la forteresse, l’impression est tout de même présente.

De temps en temps, certaines séquences en robot, avion de chasse ou même char d’assaut viennent nous distraire mais durent trop longtemps et deviennent presque barbantes. Un autre élément est agaçant, on ne peut pas passer les séquences vidéos… Le contenu n’est donc pas en reste et ces quelques chiffres l’attestent. Knack 2 mine de rien, c’est 100 coffres à dénicher, 143 missions annexes, des arènes et des contre-la-montre qui se débloquent après le générique de fin. Pas mal du tout comme contenu !

Dans Knack 2, s’il y a un truc qui est vraiment sympa c’est le mode coop. Il est beaucoup mieux pensé que dans le premier opus. En effet, cette fois-ci un pote ou votre bambin peut vous rejoindre à n’importe quel moment de la partie, incarnant ainsi un autre Knack disposant des mêmes pouvoirs. Ceci s’avère très intéressant car vous pouvez combiner vos attaques afin d’en lancer des surpuissantes. On pourra donc inviter notre enfant à jouer avec nous, par contre un conseil restez en mode normale car le jeu sur ce point n’est pas très équilibré entre un mode normale qui est assez simple voir trop et les autres niveaux de difficultés qui sont eux assez frustrants car beaucoup plus dur.

Au niveau des graphismes Knack n’est pas une révolution mais plutôt du style  de ses compères de la dernière décennie. Bien que le HDR apporte un vrai plus il faut l’avouer, ce n’est pas Knack qui va exploiter les capacités maximum de votre PS4 (pro ou standard). Pour le suivi de la camera ce n’est de la folie non plus. La camera fixe vous permet de garder un œil permanent sur la réalisation, mais souvent j’ai dû me retenir pour que la manette ne finisse éclatée au sol à cause de changements abruptes qui font un peu perdre le fil (et qui énervent). En coop ne cherchez pas c’est pire, vous risquez de perdre la vie plus d’une fois à cause de chutes non vues 😉

Pour conclure, PS4 Knack premier du nom n’avait pas su convaincre mais cette sortie de Knack 2 (toujours exclusif à la PS4) a de bons atouts en poche. Par contre, il ressemble plus à un jeu de génération PS3 qui ne rivalisera pas avec les plus grands jeux de plates-forme PS4. Pourtant, avec son héros atypique fait de “bric et de broc” Sony Japon sort son épingle du jeu avec ce deuxième opus pour lequel il faut quand même noter certaines améliorations flagrantes. Les combos en sont un exemple, ils rendent les combats plus intéressants, le mode coop est sympa et permet de jouer en famille sans trop se prendre la tête et une multitude de quêtes annexes. S’il nous propose une aventure plus consistante que son prédécesseur, Knack 2 veut en faire trop. C’est le cas de séquences vidéos trop longues qui viennent couper des séances de jeu assez plaisantes. Tout ceci laisse une drôle d’impression qui se résumerait en un “dommage on y était presque”.

Ma note globale pour Knack 2 : 12/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Combats et combos intéressant
  • Coop sympathique avec son enfant
  • Les coups combinés en coop
  • Les quêtes annexes
  • Un jeu pour toute la famille
  • Difficulté mal ajustée
  • Une écriture faiblarde
  • Les graphismes un peu legers
  • Angle de vue mal fichu, surtout en coop

Knack 2 est disponible depuis la rentrée en exclusivité sur PS4. On peut d’ailleurs le trouver à petit prix ici 😉 

Si vous voulez jouer avec votre enfant à un jeu PS4 qui a des allures de jeu pour les grands, Knack 2 est fait pour vous. Si vous êtes un bon gamer de la Play, passez votre chemin.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à faire un tour sur le site officiel.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

4 pensées sur “[Test] Knack 2 sur PS4 : le titan barbu revient !

  • 16 octobre 2017 à 10:29
    Permalink

    Je te rejoins sur pas mal de points mais pense totalement l’inverse sur d’autres. On est d’accord sur le game design bien plus élaboré que dans le premier et sur la caméra parfois un peu trop indépendante. Par contre, à aucun moment je ne me suis énervée au point de vouloir en jeter ma manette. Et j’ai adoré les scènes en chars et Titan qui ont apporté un peu d’adrénaline au tout. Je pense que Knack est mal accueilli car justement on le voit comme un jeu des anciens temps et pourtant c’est ce type de jeu que j’aimerai voir plus souvent. Il n’est peut-être pas sorti chez la bonne marque qui sait?

    Répondre
    • 16 octobre 2017 à 10:41
      Permalink

      Effectivement, s’il n’était pas vu comme un titre interne de PlayStation il aurait pu être mieux accueilli.
      La caméra m’a bien cassé les pieds et c’est vrai que j’avais toujours Ratchet et Clank en tête (trop peut-être).
      Tu as raison Knack II n’est pas mauvais et mérite d’être joué ne serait ce que pour le mode co op. Les jeux à deux joueurs sur le même screen comme golden axe, Street of rage ou final fight ça manque un peu 😉

      Répondre
      • 16 octobre 2017 à 10:49
        Permalink

        Oui, on a forcément Ratchet et Clank en tête, le dernier étant une pure merveille. En tout cas, Knack II a le mérite d’avoir progressé par rapport au premier, j’espère que c’est ce qui le sauvera. Le jeu vidéo actuel est bien trop concentré sur la coop en ligne et c’est dommage. Il reste encore énormément de gens qui aiment jouer en coop “locale” mais le catalogue de jeux qui le permettent est beaucoup trop restreint (ça se limite presque aux jeux Lego).

        Répondre
        • 16 octobre 2017 à 11:17
          Permalink

          Entièrement d’accord ! On veut des jeux à deux joueurs en local.
          J’étais d’ailleurs hyper decu que Splatoon 2 ne le permette pas. En parlant de LEGO ça me donne envie d’essayer le nouveau Ninjago – Le film 😉

          Répondre

Laisser un commentaire