[Test] Mario Tennis Aces – Bien plus qu’un portage ?

C’est après les tournois de Roland Garros et Wimbledon que je me suis lancé dans Mario Tennis Aces sur Switch et il est grand temps de vous donner mon avis à travers ce test. Les jeux Mario Tennis ont connus toutes les consoles de Nintendo et certains ont connu un véritable succès notamment sur consoles portables. Plus récemment sur Wii U (il y a 3 ans déjà) on a eu droit à Mario Tennis Ultra Smash et avec l’annonce de Mario Tennis Aces on aurait pu craindre un simple portage sur Nintendo Switch. Je vous donne mon avis et vous livre mon verdict dans ce test de Mario Tennis Aces.

Un simple portage c’est donc le risque qu’on pouvait craindre pour ce Mario Tennis Switch. En effet, la Nintendo Switch accueille la plupart des jeux qui étaient sortie sur Wii U et à chaque fois on a peur du peu de nouveautés. Jusqu’ici Nintendo s’en sort plutôt bien et chaque jeu Switch profite d’un petit plus qui donne envie de craquer à nouveau. Ceux qui avaient carrément zappé la génération Wii U sont ravis de découvrir ces jeux. Pour ma part j’attends donc avec inquiétude chaque jeu qui est déjà sorti sur Wii U. Dans le cas de Mario Tennis Aces je pensais que ce ne serait qu’une version améliorée de Mario Ultra Smash. En réalité c’est bien plus que ça et j’ai même eu l’impression d’avoir affaire à un véritable nouveau jeu. Voici pourquoi.

Tout d’abord il faut savoir que Camelot, le studio de développement, a tout repris de zéro ou presque pour le gameplay mais le premier truc que vous allez découvrir c’est surtout le mode histoire. C’est d’ailleurs lui qui m’a convaincu de craquer pour Mario Tennis Aces. Par contre, je dois avouer qu’il n’est pas facile et les plus jeunes auront du mal à le terminer (ou alors c’est moi qui suis nul). L’histoire est assez simpliste puisque notre héros préféré doit sauver Luigi, Wario et Waluigi d’un envoutement causé par une raquette maléfique (avec les même pierres que le gant de Thanos !).

Cette quête commence dès le 1er lancement du jeu avec une cinématique. On sent ainsi que le mode aventure était un élément important que Nintendo voulait mettre en avant (ça sert aussi de didacticiel on ne va pas se mentir). La progression se fait sur une ile avec plusieurs “mondes” différents à la Mario : une zone forêt, une zone montage, une zone mer etc. On suit un parcours et chaque étape donne lui à un défi, un objectif ou à un match (voire un boss). Les défis sont assez variés et certains, comme celui des miroirs, assez corsé. Les boss, quant à eux, viendront sanctionner la fin d’un monde et il faudra les battre avec une technique qui leur est propre, le tout en un temps imparti. A chaque participation à une épreuve Mario fait évoluer ses compétences et gagnera aussi des raquettes. Pourquoi des raquettes ? Tout simplement parce que ça lui arrivera de les casser non pas parce qu’il s’énerve mais parce qu’elle s’usent à la réception de “gros coups” nommés Frappes d’instinct.

Ces coups particuliers m’amènent à évoquer le gameplay de Mario Tennis Aces. Notre perso dispo d’une palette assez vaste pour renvoyer la balle et je dois avouer que la grande quantité de possibilité demande un peu d’apprentissage si on veut se la jouer un peu plus “technique”. Rassure-vous les plus jeunes s’éclateront tout de suite mais les plus accros en voudront plus. Dans notre palette de coups on a donc de la frappe simple, du lift, du lob et des amortis. Si on est bien placé on a le temps de charger (en laisser le bouton de frappe appuyé) et ainsi remplir une jauge circulaire. Celle-ci sert à deux choses :

  • déclencher une frappe d’instinct (ou super Frappe d’Instinct si la jauge est pleine) à condition d’être sur une étoile.
  • Ralentir le temps (enfin la balle surtout) avec des Courses d’Instinct afin de mieux se placer voire intercepter une frappe d’instinct de l’adversaire (qui abimera votre raquette si on n’ a pas le bon timing –  les bruitages sont d’ailleurs top).

Autant dire qu’il est plus facile de consommer la jauge que de la remplir 😉

Avec ces coups un peu hors norme on pourrait craindre que Mario Tennis Aces sombre dans le n’importe quoi. Il n’en est rien car il faut pouvoir remplir notre jauge et donc anticiper ceux de l’adversaire et donc “lire” son jeu et sa technique. C’est un peu comme dans les jeux de combat à la Street Fighter (test ici) où il faut deviner les prochains coups (le manga Versus Fighting Story en parle très bien). On  charge ainsi notre jauge d’énergie et dès qu’uné étoile apparait au sol on déclanche une frappe d’instinct dans laquelle on a quelques secondes pour viser une zone du court adverse. Certes ces coups spéciaux ont tendance à hacher les échanges mais ça rend les parties vraiment “techniques”. D’ailleurs c’est le nom de frappes qui permettent une acrobatie de notre joueur pour rattraper une balle un peu trop loin.

Au delà du mode “Aventure” le menu propose pas mal d’autres mode et c’est ça que j’aime bien dans Mario Tennis Aces c’est le contenu ou en tout cas la variété de jeux. Certes les parties du mode histoire sont toujours variés en raison des objectifs ou des courts de tennis (mention spéciale à celui avec un mât en plein milieu) mais les autres modes sont pas mal non plus.

Pour commencer on a des Tournois qui peuvent être joué en ligne mais aussi contre l’IA. Dans ce cas on retrouve les coupe Champignon, Fleur et Etoile. Mario Tennis Aces reste donc cohérent avec tous les jeux mario 😉 Le jeu en ligne permet d’affronter des joueurs du monde entier (à priori de même niveau que nous). J’ai bien aimé la possibilité de choisir entre les règles normales (avec les super coups et tout) et celle classiques (comme à la télé ou dans la vraie vie quoi). La recherche d’adversaire n’est pas très longue et on voit bien la progression tout après tour jusqu’à la finale. Bon comme d’hab il y a des adversaires qui perdent leur connexion alors qu’ils étaient sur le point de perdre…

Toujours dans le menu de départ, le jeu libre quant à lui propose plusieurs possibilités. La première est de pouvoir jouer de 1 à 4 sur le même écran. C’est la garantie d’une bonne dose de fou rires ou d’engueulade suivant notre partenaire et le résultat. Sachez qu’on pourra utiliser un seul joy con pour arriver plus facilement à 4 manettes 😉 Le jeu libre propose aussi de jouer jusqu’à 4 mais avec plusieurs consoles où chacun possède le jeu. C’est assez fun mais pas toujours évident de trouver plein de switch et de jeux. Enfin, toujours dans le jeu libre on peut jouer en ligne (à 1 ou 2 sur la même console). C’est l’occasion idéale d’affronter des joueurs du monde entier (et on peut créer un salon pour jouer avec ses “Amis” associés à notre compte).

On termine les modes de jeux avec le mode dynamique qui va rappeler des souvenirs à certains. En effet, c’est ni plus ni moins le type de contrôle qu’on avait découvert dans Wii Sports. On prend un joycon en main qu’on tient comme le manche d’une raquette et on fait des coups droits et revers afin de renvoyer la balle (en faisant attention au lustre et en n’oubliant pas la dragonne surtout). Là aussi on a plusieurs options comme celle d’avoir une balle géante (plus facile à voir pour belle maman) ou de jouer à quatre. J’avoue avoir bien rigolé en famille avec ce mode là même si le timing est un peu différent du mode “manette”. En tout cas les joueurs occasionnels seront ravis. Dommage qu’il n’y ait pas des défis ou des épreuves avec ce mode dynamique.

J’ai beaucoup parlé du contenu du jeu et finalement assez peu de la partie cosmétique car le visuel de Mario Tennis Aces ne pose aucun problème. Les graphismes sont top avec aucun alisaing (les effets escalier), l’animation est super fluide avec 60 images par seconde en 1080p et les couleurs sont vives et chatoyante. On reste dans du classique à la Mario, ici pas de photoréalisme ni de motion capture ça reste du cartoonesque mais ça marche bien et a presque l’impression que notre Mario a juste changé de vêtements pour venir dans Mario tennis Aces. Il n’est pas venu seul car les perso sont au nombre de 16 et on peut en obtenir d’autres en participant aux tournois en ligne chaque mois. Pas besoin de gagner juste de participer. C’est ainsi que j’ai déjà obtenu Koopa en juillet et Bloups en aout 😉

Finalement je ne pensais pas que j’accrocherai autant à Mario Tennis Aces. Ayant déjà son prédécesseur sur Wii U j’avais peur de faire face à un simple portage sur Switch. J’ai finalement découvert que Mario Tennis Aces avait un gameplay bien plus sympa et surtout bien plus tactique et technique que je ne le croyais. Tout d’abord attiré par le mode Aventure que je m’acharne à terminer (en faisant à nouveau certaines épreuvres pour augmenter des compétences) je me suis laissé tenté par le jeu en ligne où je rencontre des adversaires de mon niveau (enfin pas toujours mais ça va) et surtout j’ai pu jouer en famille et rien de mieux en vacances que de jouer ensemble (sous la clim hein parce que sinon on crêve de chaud). Mario Tennis Aces est finalement un jeu switch pour tous les profiles que ce soit les plus sportifs ou les joueurs occasionnels. Je regrette quand même le niveau élevé du mode Aventure qui peut en rebuter plus d’un ou du manque de profondeur du scénario. Malgré cela Mario tennis Aces c’est du tout bon, et à mon avis c’est sans doute le meilleur jeu de tennis de ces derniers toutes consoles confondues (la preuve). Ce n’est pas le plus réaliste (visuel, jouer etc.) mais sa technique, son visuel et son gameplay plaira au plus grand nombre.

Ma note globale pour Mario Tennis Aces Switch : 16/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Présence d’un mode aventure
  • Mode de jeux variés
  • Jeu en ligne facile d’accès
  • Gameplay revu
  • Graphismes nickels
  • Animation très fluide
  • Sons (la raquette qui se brise)
  • Le mode Wii Sports ! 🙂
  • Mode Aventure difficile
  • Courts casse pieds (surtout celui avec un mât en plein milieu)
  • Echanges coupés par les super coups
  • Peu de tournois “contre l’ordinateur”
  • Durée de vie si on ne joue pas en ligne

Pour vous procurer le jeu il n’est pas trop cher ici par exemple. Enfin, pour plus d’informations faites un tour sur le site officiel de Mario Tennis Aces.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Une pensée sur “[Test] Mario Tennis Aces – Bien plus qu’un portage ?

  • 8 août 2018 à 04:36
    Permalink

    J’ai eu l’occasion de m’adonner à ce jeu et j’ai été vraiment déçu. Je croyais pouvoir m’amuser, mais le mode aventure est très difficile. Toutefois, le graphisme est assez surprenant.

    Répondre

Laisser un commentaire