[Manga] Mon avis sur Dear Call Tome 1 – Une bonne surprise3 min read

Un nouveau manga en 4 tomes débarque chez Glénat. Découverte !

Il se passe quoi dans Dear Call Tome 1 ? Des invocation de créatures fantastiques !

Sur une île si petite qu’elle ne figure sur aucune carte, le jeune Sanso vivait en paix en compagnie de Moon, un tigre blanc, et de Goot, une créature qui ressemble à un chien noir. Mais un jour, des voyageurs arrivés du continent leur annoncent une vérité surprenante qui va les séparer à tout jamais. Pour retrouver ses deux amis, Sanso va devoir intégrer l’Invocadémie et se former à l’art d’invoquer des créatures fantastiques… Le rideau se lève sur un nouveau monde de fantasy !

Après ses début sur la très originale trilogie Le Dilemme de Toki, Kiri Gunchi a décidé d’explorer la voie royale du shônen : la fantasy. Hunter x Hunter, Pokémon, Harry Potter, Final Fantasy… Si ces références vous parlent, vous pourrez vous plonger avec enchantement dans Dear Call et vous entraîner avec Sanso à tracer des cercles d’incantation !

Mon avis sur Dear Call Tome 1

Cette série en 4 Tomes est faite par Gunchi Kiri, celui qui a déjà créé « Le dilemme de Toki », une série en 3 tomes. Il confirme son goût pour les licences courtes. Avec Dear Call on commence une une petit Île où notre protagoniste Sanso ne savait pas grand chose du monde qui l’entoure. Dès la fin du 1er chapitre, tout bascule et l’aventure commence en s’ouvrant sur « un monde de fantasy » comme dit le pitch dès le 2ème chapitre. J’avoue que c’est la couverture de ce manga qui m’a donné envie de le lire. En effet, avec une épée (en vrai c’est plutôt la plume qui va servir dans ce manga), des faux airs de Link (celui de Zelda) et un tigre blanc, je me suis dit que ça devait être sympa. Bon, il faudra attendre le 2ème chapitre (From 2 nommé dans le manga) pour que Sanso quitte son île paisible après les révélations de qui sont ses fidèles compagnons (ses potes comme il dit) Goot et Moon mais surtout leur perte ou presque. Il va apprendre à invoquer sa créature fantastique à « l’invocadémie de Virthday », une école où on apprend à invoquer, un concept interessant. Gràce à une Call Quill, une sorte de plume pour invoquer une « Callbeast », notre protagoniste va apprendre à maitriser tout cela mais je vous laisse voir pourquoi 😉 sans parler de la révélation de la fin de ce Tome 1 !

En résumé, j’ai bien aimé Dear Call Tome 1 mais j’ai du passer les premières pages un peu bof le temps d’installer ce petit monde. Faites pareil et vous ne serez pas déçu par ce Shonen pur et dur qui est servi par un trait qui rend honneur à ce monde de magie / Fantasy.

gouaig_admin

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo (récent et rétro). J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, vidéos... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Mail : Contact@gouaig.fr Twitter @Gouaig Instagram @Gouaig

Laisser un commentaire