[Cinéma] Les Indestructibles 2 : Mon avis sans spoiler

Invité par Disney, j’ai eu la chance de couvrir avant sa sortie en salle, un film Disney Pixar très attendu  (par moi surtout) : Les Indestructibles 2. Je vous propose mon avis (très personnel) le tout sans spoiler ! Pour se mettre dans l’ambiance voici déjà la bande-annonce.

Court métrage “Bao”

Avant de commencer le film Indestructibles 2, on a droit à un très joli court métrage nommé Bao. C’est une tradition des studios Pixar que de proposer ces quelques minutes avant de débuter le film. Bao (qui est le nom d’un met chinois) nous raconte l’histoire d’une femme qui voit l’un de ses Bao prendre vie. Elle va s’en occuper jusqu’à le considérer comme son propre enfant. La fin est “surprenante” et nous fait réfléchir sur l’amour Mère/Enfant. Un vrai petit conte à découvrir juste avant les aventures des Indestructibles 2. La vidéo ci-dessous vous montre les premières secondes (sans spoiler ouf) :

Les Indestructibles 2, enfin !

Ca fait donc 14 ans que Les indestructibles premier du nom est sorti en salle. Je me rappelle je l’avais vu au cinéma et j’ai le coffret DVD depuis sa sortie. La fin des indestructibles nous laissait sur l’arrivée en ville du “Démolisseur”. C’est tout naturellement que Les Indestructibles 2 débute sur l’affrontement de la famille Parr (Les Indestructibles quoi) avec cette taupe pleine de mauvaise intentions. Bizarrement ce ne sera pas LE méchant du film mais plutôt une magnifique transition vers de nouvelles aventures. Le véritable personnage antagoniste des Indestructibles sera d’abord l’opinion public puisque que les super héros n’ont plus la côte jusqu’au jour ou apparait un nouveau vilain : L’hypnotiseur. En VO il s’appelle Screensalver, faisant de ses victimes des “esclaves des écrans” littéralement. Intéressant.. Sinon un truc presque dommage c’est que notre fameuse taupe qui attend depuis 14 ans de commettre ses méfaits disparaît et on en entend plus parler. Un perso qui aurait pu servir plus tard dans l’aventure. Tant pis.

Ne boudons pas notre plaisir de revoir la famille Parr au grand complet (oui oui avec Jack-Jack). D’ailleurs faisons un peu le point sur la la famille Indestructibles.

La famille Indestructible en détail :

  • Helen Parr / Elastigirl: Elle est Le personnage principal de la famille (dans le 1er tiers du film tout du moins). C’est elle qui est choisie par un magna du télécom et des médias pour partir en mission laissant son mari et ses enfants à la maison. J’ai adoré ce girl power, parfois un peu forcé mais drôle et montrant ainsi qu’un super héros n’est pas forcément masculin. Elle a du style et l’action se déroule à toute vitesse.

  • Robert Parr / Mr. Indestructible: Il reste donc à la maison à gérer les devoirs des enfants (ce qui n’est pas une mince affaire vous le verrez !), les histoires de cœur de Violette (là aussi pas simple), l’adolescence de Flèche et surtout Jack-Jack. Il découvre que la vie de parent au foyer n’est pas des plus simples. On retrouve le même trait un peu “cliché” (mais vrai dans le fond) sur la place des femmes et des hommes dans notre société.
  • Violette Parr: Elle a gagné en assurance depuis la fin du premier opus et est moins timide avec les autres. Son histoire d’amour avec le jeune Tony ne semble pas gagnée d’avance et sera pleine de rebondissement. Violette prend en assurance tout au long du film et c’est un régal que de la voir évoluer. Elle sera sur le devant de la scène avec ses deux frères dans le 2ème tiers du film.
  • Flèche Parr: Toujours égale à lui-même, c’est le personnage qui a malheureusement le moins évolué entre les 2 films. Il a toujours le même coté fonceur et agit avant de réfléchir ! Je dirai même qu’il passe n second plan dans Les Indestructibles 2. Heureusement que l’alliance des frères et soeurs est mise en avant au milieu du film.
  • Jack-Jack Parr: C’est LA révélation de la famille et de l’histoire. On attendait déjà beaucoup de ce petit héros en devenir et je n’ai pas été déçu. On découvre ses nombreux pouvoirs (plus de 10 mais je ne vous dis pas combien) avec beaucoup d‘humour et de second degré. Un peu comme dans le court métrage avec sa baby-siiter, le passage avec le raton laveur est déjà culte ! J’ai adoré.

D’autres héros au menu

Au delà des membres de la famille Indestructible, on retrouve Rick Dicker, Frozen et Edna Hogenson (toujours un régale même si on ne la voit pas assez je trouve) issus du premier film avec toujours les mêmes traits de caractères et les mêmes mimiques. Ils amène continuité et cohérence entre les deux films Indestructibles malgré les 14 ans qui séparent les deux Indestructibles. Ces super héros qu’on vient d’évoquer seront rejoints par toute une série d’autres supers héros. Malheureusement leur médiocrité en tant que super fait qu’ils seront peu mis en valeur tout au long du film. On ne sait pas trop d’où ils viennent et ne sont pas très charismatiques. Je ne vous en dis pas plus à leur propos mais ils ne resteront pas dans ma mémoire (pour plusieurs raisons).

Chacun son moment de gloire

Même si la mission principale est confiée à Elastigirl (en tout cas la promo est basée la dessus), ça ne sera vrai que le premier tiers du film. Dans un deuxième temps c’est plutôt les frères et soeurs qui sont sur le devant de la scène. Ce passage m’a fait penser à Spy Kids 2 (je vous laisse trouver pourquoi). Dans la dernière partie c’est toute la famille qui devra faire corps pour s’en sortir. Ce sera l’occasion de véhiculer des messages très appréciable comme ‘l”union fait la force” ou qu’on peut toujours compter sur la famille.

Un film d’action 

Au delà de ces séquences, il faut bien prendre conscience que Les Indestructibles 2 est un film d’action avec des super héros. Les différncetes scène de poursuites entre “gentils” et “méchants” s’effectue à un rythme soutenu ce qui n’est pas pour nous déplaire. Les plus petits ne seront pas perdus rassurez-vous car ça reste lisible avec toujours une bonne dose d’humour. Les séquences avec Jack-Jack seront aussi l’occasion de bien rigoler. Les passages m’ont fait penser à ceux de Scratch dans l’Age de Glace. On en redemande ! Si on cumule les deux films Indestructibles on peut dire que tous les membres de la famille Parr ont leurs moments mis en avant.

Un film pas parfait non plus

Après tout n’est pas rose dans Les Indestructibles 2 comme par exemple le cliché de si la femme travaille, l’homme à la maison galère. Certes il va s’en sortir au bout d’un moment mais ça va pas durer. C’est un peu convenu comme situation et c’est dommage de céder à ces situations assez convenues. Il n’en reste pas moins que c’est géré avec bienveillance et surtout une bonne dose d’humour. Un autre point qui fait bizarre, c’est celui de la découverte du méchant, l’Hypnotiseur. Les spectateurs que nous sommes vont rapidement savoir qui il est alors que Les  Indestructibles vont un peu plus galérer. C’est un peu dommage car c’était évident. On dirait une prolongation un peu artificielle du mystère alors même qu’on s’attendait à un rebondissement. Après il faut se dire qu’il ne fallait pas perdre le public le plus jeune avec une intrigue trop compliquée. C’est donc convenu et cousu de fil blanc mais ne gêne pas le plaisir qu’on a à suivre l’histoire. Un mot sur l’Hypnotiseur lui m-ême pour dire qu’il n’est, au final, pas aussi charismatique que Syndrome des Indestructibles premier du nom. Terminons ces petits points perfectibles en évoquants quelques dialogues un peu longs où les plus petits risquent de décrocher (pas trop non plus). Les sujets évoqués parleront au plus grand comme l’addiction aux écrans (Screenslaver rappelez-vous), des lois injustes (l’interdiction des super héros) et d’autres. Finalement ce n’est pas si mal que le film puisse parler aux grands également. Chacun aura son propre niveau de “lecture” et c’est tant mieux.

 Edna, on l’adore !

Un film Indestructible sans Edna Mode ne serait pas envisageable. Heureusement on la retrouve en pleine forme même si j’aurai aimé la voir plus longtemps ou avec un peu plus de détail sur les “inventions” qu’elle va élaborer au profit de nos héros. Elle s’occupera du dernier membre de la famille qui n’a pas eu droit à ses services mais son style, ses phrases et sa maitrise auraient mérité quelques minutes de plus à l’écran. C’est trop peu ! D’ailleurs, saviez-vous qu’en VO c’est Brad Bird qui faisait la voix d’Edna ? L’ayant rencontré il n’a pas voulu en interpréter un extrait. Une prochaine fois peut-être 😉

Toujours plus beau

Le visuel des Indestructibles 2 reste dans le style du premier mais on sent que le dessin (numérique) est plus fin et l’animation plus fluide. On n’est donc pas dépaysée et le film fait “2018”, la transition est donc réussie. Cet aspect sert l’action et les mouvements de nos héros qui, vous le verrez, ne tiennent pas en place. Les Indestructibles et leurs acolytes sont des vraies super héros dignes de ceux de Marvel mais à la mode Pixar !

Alors il est bien ce film Indestructibles 2 ?

Les Indestructibles 2 est un film à voir absolument en ce début d’été ! “C’est mon dernier mot” ! (mention spéciale aux voix FR qui sont top avec des phrases bien de chez nous). Ca fait un bon prétexte pour être dans une salle climatisée mais surtout le film est top. Certes Brad Bird a attendu 14 avant de sortir ce film mais les fans de la première heure et les nouveaux venus seront ravis c’est certains. Certes, Les indestructibles n’est pas parfait avec certains dialogues un peu longs ou une intrigue un peu convenue. Les clichés sont nombreux comme le papa qui galère à la maison mais finalement c’est pour nous montrer qu’avec de la persévérance on peut y arriver. Il en est de même pour la famille ou rien n’est simple mais avec du dialogue et du “vivre ensemble” chacun trouve sa place pour s’épanouir. Les Indestructibles 2 est donc un film plus humain qu’il n’y parait et qui véhicule pas mal de message sous son aspect action et comique à la fois.

Ne ratez pas Les Indestructibles 2 qui sort (enfin !) le 4 juillet 2018 au cinéma (mais aussi en jeu vidéo LEGO) et surtout donnez moi votre avis pour savoir si on est d’accord 😉

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

4 pensées sur “[Cinéma] Les Indestructibles 2 : Mon avis sans spoiler

Laisser un commentaire