[Unboxing] Flashback Edition Collector Switch

Vous vous rappelez de Flashback ? Moi oui et j’ai d’ailleurs toujours ma version Megadrive même si c’est sur PC qu j’y ai joué pour la première fois. Ce jeu m’avait marqué pour plusieurs raisons comme l’univers, l’action mais surtout l’animation du héros qui était juste dingue à l’époque. Voici que Flashback revient sur Switch dans une édition collector au contenu que je vous propose de découvrir en photos.

Après avoir retiré le film plastique, on découvre ce que cache cette boite qui ressemble à celles des jeux Super Famicom (tout en long) avec le perso en miniatures dans différentes positions. A l’intérieur on découvre déjà le steelbook, une boite alternative en métal qui elle reprend les formes des cartouches de la Super Nintendo Américaine (une version SNES FR aurait été préférable voire une version disquette ça aurait été top). On nage bien en pleine nostalgie retrogaming et on aime ça ! La couleur par contre est un peu criarde à mon goût.

La boite collector Switch ne reprend pas le fameux regard qu’on associe à Flashback mais il est bien présent sur la boite classique et la notice. Oui il y a bel et bien une notice comme c’était le cas à l’époque. A l’intérieur on a bien les explications de contrôle mais pas seulement 😉

On y trouve aussi des bonus comme une galerie avec les sprites du jeu mais aussi des représentations des levels du jeu. Une attention appréciable.

Par contre au niveau du format de cette notice ça coince car le principe c’est qu’elle devrait se ranger dans le steelbook. Malheureusement elle dépasse car mesure la même taille que l’emballage et donc un peu plus grande que le steelbook ou la boite classique. Dommage c’était presque parfait.

La cartouche arbore un look classique mais le gros point noir c’est que la zone de rangement de la cartouche est trop grand. Cette dernière va donc se balader plutôt que de rester bien clipsée. Un faux pas. Par contre il y a une attention louable, un code pour télécharger la bande originale version remasteurisée en plus. Ca c’est cool.

Revenons à la boite métallique dite steelbook au look d’une SNES US. Au dos il y a un petit mot de Paul Cuisset qui nous apprend que Flashback s’est inspiré de Mc Fly pour créer son perso principal. L’extérieur est bien en métal mais l’intérieur est en plastique et l’ensemble bien plus ou moins bien mais ça passe.

Regardons à l’intérieur pour voir ce qu’elle cache de particulier. Il s’agit d’une plaque en métal qui indique le numéro d’exemplaire que mon édition. Notez qu’il y a eu 40000 collector produits et je pense qu’ils sont déjà tous vendus.

Voici d’ailleurs les deux boites réunies sur la même photo. La jaquette de la boite normale n’est pas réversible mais c’est pas grave car le boîtier steelbook est là pour faire classe.

Si on fait le bilan de Flashback Edition Collector Switch on a :

  • la boite en carton
  • la boite Switch classique
  • le Steelbook en format de cartouche SNES US
  • Le jeu Switch (ouf)
  • La plaque numérotée
  • La notice au style vintage avec bonus
  • La bande originale à télécharger

Alors que pensez du contenu de cette édition collector Switch de Flashback ? Moi je trouve ça pas mal du tout. Ca n’est pas parfait mais on sent que l’intention de faire plaisir aux retrogamers est là. La boite en métal aurait mérité d’avoir la forme de celle des cartouches française mais bon c’est déjà ça. Espérons ce genre d’attention dans d’autres jeux à venir.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Une pensée sur “[Unboxing] Flashback Edition Collector Switch

  • 4 juillet 2018 à 21:17
    Permalink

    C’est un jeu fait par des occidentaux (Frenchies) et destiné à un public occidental, les ventes doivent être plus fortes aux states qu’au Japon ou en Europe et pour l’époque c’est beaucoup, c’est pour ça que c’est un steelbook aux formes US (on avait le forme factor SNES japonais en Europe)
    Je pense que ceci explique cela, à mon humble avis.

    Répondre

Laisser un commentaire