[Test] The Walking Dead : L’Ultime Saison (PC, PS4, Xbox One, Switch)

La fin du monde…. L’apocalypse… La résurrection des morts…. Ces situations ont toujours été une inspiration pour nombre de fictions. Dans le domaine des  jeux vidéo, nous avons eu le droit à une palanquée de série abordant ce sujet en passant par Zombie sur Atari ST jusqu’à la consécration du survival horror : Resident Evil sur Playstation. Même les FPS s’y sont mis avec des modes zombie …

Votre hôte a malheureusement peu suivi la tendance et pour cause : Les chiens brisant les fenêtres dans Resident Evil lui ayant fait mouiller son pantalon… Je plaisante bien entendu. Mais j’avoue que je ne suis pas un grand fan de cet univers morts-vivantesques. Et histoire de me relancer dans cette aventure, je vais vous parler de Walking Dead….. Pas le comics, ni la série (que j’ai lâché à la saison 2) mais du dernier jeu de feu Telltale Games.

Adieu Telltale, merci Skybound

The Walking Dead : L’ultime saison est un jeu d’aventure épisodique édité et développé par Telltales Games pour les épisodes 1 et 2, puis abandonné mais finalement repris par Skybound Entertainement pour les épisodes 3 et 4 dont le dernier devrait sortir le 26 mars 2019. Disponible sur consoles et PC, nous allons nous intéresser à cette dernière version.

Le jeu vous propose de suivre les aventures de Clémentine, protagoniste récurrente des autres saisons, maintenant âgée de 17 ans et de son protégé AJ, jeune garçon dont elle a assuré la protection dans ce monde délabré où la survie est la clé. Tous deux roulent à bord de leur voiture.La route est longue, la nourriture et l’eau se faisant rare. Dans l’obligation de s’arrêter pour fouiller les maisons aux alentours et espérer trouver de quoi se ravitailler, ils doivent faire attention à ne pas tomber et se faire mordre par les rôdeurs (nom donné aux mort-vivants).

Nos deux jeunes s’infiltrent dans une des baraques et découvrent un couple transformé attaché à une chaise avec une note expliquant qu’ils ont baissé les bras. En fouillant plus intensément la maison, ils découvrent une trappe métallique caché sous un matelas. A peine ouvert, un butin de nourriture se présente devant eux… Ainsi qu’une grenade. La trappe était piégée.

Le bruit de la déflagration rameuta les rôdeurs qui traînaient dans les environs. Pour éviter de se faire massacrer, Clémentine et AJ durent reprendre leur véhicule en évitant les zombies de plus en plus nombreux. Malheureusement leur fuite se conclu par un accident de voiture alors que la conductrice était en prise avec l’un deux. A cause du choc, elle perdit connaissance alors que AJ se faisait traîner hors de la voiture.

Elle se réveilla sur un lit dans un grand bâtiment. Un groupe d’enfants, dont le chef Marlon, un adolescent du même âge que Clémentine, ont élu domicile. La grande bâtisse se révèle être un ancien orphelinat. Les occupants survivent au jour le jour comme ils peuvent en allant chasser ou pêcher. Etant fatigué de voyager à longueur de journée, Clémentine et AJ vont tout faire pour rester et intégrer le groupe. Malheureusement le passé mouvementé de Clémentine se prépare à ressurgir…

Raconte-moi une histoire…

On va s’arrêter là, car si vous avez déjà à un jeu Telltale, vous aurez compris que le scénario est la clé du jeu. Un peu comme un visual novel et que chaque action, chaque choix va influencer le scénario. A vous le droit de réprimander ou d’encourager AJ, de choisir les actions et romances de Clémentine, de tuer ou d’épargner vos adversaires mais chaque choix aura des conséquences sur lesquels vous ne pourrez revenir. Et n’oubliez pas : on ne peut sauver qu’une seule personne à la fois…

Zombie fait-moi peur !

Intéressons-nous à la technique rapidement. Graphiquement, la direction artistique du jeu en jette. A la manière du comics, on retrouve un ton très particulier avec des graphismes crayonnés et des personnages travaillés, notamment les rôdeurs qui sont vraiment horribles : chair en lambeaux, œil qui part en vrille, dents pétés….  Bref, le cauchemar sur pattes. Le jeu dégage une ambiance horrifique vraiment réussi,  très calme au moment de répit et tendu durant les phases de survie.

Mais amateurs d’action, passez votre chemin, ici pas de gameplay nerveux à la Resident Evil ou Evil Within, les phases d’action du jeu sont composés à 60% de QTE, 30% de phases de visée rapide et les 10% restants sont attribués aux différents choix et mouvements du personnage. Ne vous attendez pas à une révolution. Mais les amateurs du genre seront ravis.

Côté bande son, rien d’incroyable. Très peu de musiques accompagneront vos aventures. Les bruitages des monstres sont vraiment ignobles (dans le bon sens du terme). Mention spécial sur l’excellent doublage du jeu, intégralement en français on retrouve Florine Orphelin qui prête sa voix à Clémentine et Fanny Bloc à AJ pour ne citer qu’eux.

Un conte cauchemardesque

Histoire de conclure ce test, je vais donner mon ressenti global. Au fur et à mesure qu’on avance dans le jeu, les développeurs ont réussi à nous faire vivre une véritable aventure palpitante, à faire ressortir les émotions qu’éprouve Clem et AJ : Leurs joies, leurs détresses, leurs déterminations à survivre et s’entraider dans toutes les situations.

Le côté épisodique du jeu vous frustrera telle les fins de saisons des séries et leur sempiternelle cliffhanger, mais la rejouabilité pour explorer l’histoire d’un autre angle permet d’attendre sereinement les nouveaux épisodes. Comptez environ 2h à 2h30 par épisode.

Le gameplay pourra en rebuter certains, mais il ne faut pas oublier qu’on est dans un visual novel et que le choix des QTE est parfaitement justifié. Rajoutée à cela une DA maitrisée et une ambiance glauque et morbide et un doublage aux petits oignons et vous aurez un excellent titre.

Vivement la sortie de l’épisode 4 le 26 mars en digital (le 29 en version boîte) pour avoir la conclusion !

Ma note globale pour The Walking Dead – L’Ultime Saison (testé sur PC) : 16/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • La DA
  • L’histoire
  • Le gameplay
  • L’ambiance
  • Le doublage

Merci à @Uni_Kenny pour son avis.

Pour plus d’information, direction le site officiel de Just For Games (le distributeur français) ici.

Notez que The Walking Dead – L’Ultime Saison arrive en version boite sur PS4, Xbox One et Nintendo Switch le 29 mars prochain et ça c’est cool !

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Une pensée sur “[Test] The Walking Dead : L’Ultime Saison (PC, PS4, Xbox One, Switch)

Laisser un commentaire