[Test] Super Dragonball Heroes World Mission sur Switch

Premier épisode de la licence Dragon Ball Heroes qui sort sur le territoire européen, il nous ouvre à ce style de jeu dispo sur des bornes d’arcade au Japon avec un style singulier au coeur de Dragon Ball. On se retrouve plongé dans un univers alternatif de la série originale où les aventures de nos héros on donné lieu à la création d’un jeu de cartes. Voici mon avis dans ce test de Super Dragonball Heroes World Mission sur Switch.

Super Dragonball Heroes World Mission est un jeu de cartes sur console (et PC) de la grande licence Dragon Ball doté d’un style vraiment unique. Entre les classiques de ce genre de jeu comme la construction de deck et la collecte de cartes, nous retrouvons un gameplay assez nerveux qui vous demandera beaucoup de réflexes. Les fans de la licence sauront y trouver leur bonheur tout en découvrant un style de jeu qui arrive à se détacher de la quantité de licences qui s’engouffrent dans le monde des jeux de cartes.

Il faut tout de suite avouer que Super Dragonball Heroes World Mission ne s’encombre pas dans le choix des arcs qui sont pris en compte ou délaissés. Ici, tout ce qui a pu sortir à propos de Dragon Ball est là, jusqu’à Dragon Ball GT et Super ou même ceux issus des jeux comme Xenoverse ou FighterZ. On se retrouve ainsi avec une collection de cartes monumentale englobant tous les personnages même secondaires. Il y a pas moins de 1177 cartes à collectionner grâce à des récompenses de mission et de tournoi ! Le jeu est assez généreux dans ce domaine, un deck costaud est rapidement réalisable en choisissant les bons paquets. Si cela ne suffit pas, on vous offre la possibilité de créer vos propres cartes entièrement personnalisables. Cela demande un certain niveau de compréhension des mécaniques du jeu, mais vous permettra d’adapter encore mieux votre deck selon les situations. Les puristes pourraient s’arracher les cheveux en voyant certaines cartes personnalisées, mais dans le jeu vous êtes libre d’être un fin tacticien-créateur.

Un gameplay nerveux entre stratégie et réflexe

Super Dragonball Heroes World Mission propose un style de jeu vraiment unique dans l’univers des jeux de cartes. La construction du deck peut sembler simple dans un premier temps avec seulement 7 cartes à choisir, mais les fans de stratégie ne seront pas en reste. En effet, le jeu offre une panoplie d’éléments pour réfléchir son style de jeu. Il faudra accorder les types de cartes pour obtenir des bonus, lire les capacités de chaque carte pour en déduire la manière de la jouer la plus opportune et penser à la synergie entre les différentes cartes.

Je reste en surface, dans ce test, mais Super Dragonball Heroes World Mission est un monstre de stratégie qui pourra satisfaire les plus novices, dans un premier temps, et nécessitera des vrais stratèges par la suite. Lors de chaque combat, vous devrez faire face à un adversaire en plusieurs manches. Celles-ci vous permettront de mettre en place vos personnages pour préparer votre stratégie, vous pouvez être très agressif ou défensif face à un opposant qui attaquera souvent de toutes ces forces au premier tour. Vous aurez le choix au début de chaque combat de choisir un robot qui vous accordera un bonus lors d’une manche précise. Ce fonctionnement est le cœur de gameplay car nombre de capacités s’active lors de la manche 2 ou 3.

Une fois le positionnement de vos cartes fait, le combat commence et c’est à partir de ce moment que le style change. Lors de chaque affrontement, vous allez devoir vaincre l’ennemi dans un duel de précision. L’impact de charge permet de définir si vous réussissez votre action tant offensive que défensive. Le jeu vous demandera souvent ce genre d’interaction pour mener à bien une action de vos cartes. Le principe est extrêmement prenant mais peut parfois devenir agaçant quand votre adversaire utilise des capacités pour rendre l’impact de charge plus rapide (et donc moins facile à réussir). Une grande partie des actions se base sur cette interaction pour être réussie, hors face à certains decks, il est parfois impossible de gagner ce duel de précision. C’est là le principal point noir de ce style de jeu qui bien que très passionnant, rendra certains combats compliqué à moins d’avoir des réflexes divins 😉

Une pluralité de mode de jeu

Il est bien difficile d’estimer un temps de jeu pour Super Dragonball Heroes World Mission tellement le contenu est impressionnant. Outre le mode histoire qui permet de découvrir le jeu tranquillement avec un scénario unique et vraiment bien réalisé, vous pourrez faire le mode arcade correspondant à tous les arcs de la licence. Autant dire que rien que cela est vraiment monstrueux au vue de la longévité de cet univers. Vous aurez ainsi le loisir de parcourir les arcs de Dragon Ball Super, des jeux comme FighterZ ou Xenoverse. Ces missions sont de véritables challenges qui sauront amener une difficulté supplémentaire aux joueurs en recherche de difficulté. Arriver à tous les finir est un véritable défi qui permettra à chacun de revivre les aventures de nos héros préférés.

À côté de tout ça, on a les traditionnels combats en ligne pour les plus aventuriers d’entre vous et les véritables maîtres de ce jeu qui veulent se frotter à des parties bien plus dures. Tous ces modes permettent d’avancer à son rythme et de progresser dans l’art de ce jeu de cartes/action. Les récompenses à la clés sauront vous appâter et vous offrir l’opportunité d’acquérir plus de cartes et d’objet via les magasins. Les seules choses dont je trouve l’acquisition assez lente sont les zénis, le jeu est assez radin à ce niveau d’après moi 😉 C’est d’ailleurs un handicap pour se lancer pleinement dans la création de carte. À part cela, l’avancement dans le jeu est vraiment très bien fait sans être rapidement trop dur ni trop facile.

Une adaptation d’arcade un peu simple

Le jeu est une adaptation du jeu d’arcade sorti au Japon en 2010. Bien que celui-ci ait depuis longtemps, eu des améliorations des graphismes, il y a tout de même un gros retard graphique pour une console comme la Switch. Jouer en mode portable est idéal et ne choque pas trop les yeux mais si l’on passe sur un écran de télévision ca parait plus grossier comme visuel. Les textures de terrain sont pas top et on voit clairement le manque de qualité graphique lors des animations de combat. Autant dire que l’on paie vraiment le nom du jeu plus que le travail de l’adaptation sur la Switch. Le jeu a été balancé tel quel sur un support plus puissant sans prendre en compte les défauts que cela ferait apparaître. C’est bien dommage pour un jeu d’arcade vraiment génial qui mérite un peu plus de travail que ça, d’après moi. Outre les aberrations de qualité, on peut aussi voir des situations un peu cocasse comme dans le cas où vous possédez une carte spéciale dans votre deck comme broly version gorille. Dans la version portable, le gorille est rarement visible car trop grand pour le plateau de jeu. C’est un peu triste de se retrouver face à des erreurs comme celle-ci sur un si bon jeu.

Alors, faut-il craquer pour Super Dragonball Heroes World Mission ?

Le jeu est une pure merveille dans sa forme originelle d’arcade et c’est un plaisir d’enfin l’avoir en Europe. Le gameplay est excellent, très addictif bien que parfois complexe. Le contenu du jeu est gargantuesque pour plaire au plus collectionneurs d’entre nous. On admire la beauté des cartes bien plus que celle du jeu en soi. Sur Switch (et PC) ça reste un petit gâchis de potentiel pour les graphismes qui auraient pu être améliorés. Un tel jeu mériterait une adaptation plus soignée avant de sortir sur un nouveau support. Pour faire simple c’est un très bon jeu mais qui souffre d’un portage un peu simpliste (qui a le mérite d’être conforme à l’original). Les fans y trouveront tout de même un must have sans aucun doute.

Ma note globale pour Super Dragonball Heroes World Mission : 14/20

J’ai aimé

J’ai moins aimé

  • Enfin dispo en France (et en français)
  • Le gameplay dynamique
  • Le contenu GARGANTUESQUE !
  • La création de carte
  • La beauté de l’illustration des cartes
  • Les vraies cartes offertes dans la « Héro Edition »
  • Les graphismes un peu datés
  • Le système d’impact de charge parfois trop rapide

Merci à Vivien pour son avis détaillé

On termine avec une vidéo bien sympa :

Super Dragonball Heroes World Mission est dispo sur PC et Switch. On peut le trouver pas trop cher ici. Je vous conseille l’édition Héros qui comporte 5 cartes pour le jeux Dragon Ball Super dont je vous parlais ici.

Pour plus d’informations, faites un tour sur le site officiel de Bandai Namco ici.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire