[Test] Shadow Of The Colossus PS4 – Plus qu’un Remake !

Shadow of the Colossus, développé par la Team ICO, est bien connu des joueurs PlayStation car il est déjà sorti sur PS2 en 2006 et sur PS3 en 2011. Tout ceux qui y ont déjà joué ont salué ce titre onirique et envoutant et beaucoup ont carrément adoré tous les titres de Fumito Ueda (voir le livre qui lui est consacré ici). Shadow of the Colossus ressort sur PS4 pour convaincre une nouvelle génération de joueurs et pour combler les fans avec une refonte graphique et plein de petits bonus. La magie est-elle toujours au rendez-vous ?

Au fait c’est quoi Shadow of the Colossus ? Même si beaucoup d’entre vous connaissent par coeur J’imagine que cette version PS4 n’aura pas le même effet si vous avez déjà torché les versions PS2 ou PS3. Shadow of the Colossus c’est donc l’histoire de Wander (le héro du jeu) qui, pour ramener à la vie sa chérie Mono, doit terrasser 16 colosses. Le voilà parti à cheval (qui s’appelle Agro) équipé de son épée, de son arc et de flèches illimitées. Certains visuels ne sont pas sans rappeler Zelda où Link parcourt la plaine Hyrule à dos d’Epona 😉

Autant vous le dire tout de suite, quelle claque ce jeu ! La direction artistique est telle qu’il s’en dégage une ambiance et une atmosphère si envoutante qu’on se laisse embarquer dans une folle épopée. On a envie d’aider Wander à sauver Mono !

L’action de Shadow of the Colossus pourrait se résumer ainsi :

  • Trouver un colosse à travers de jolis paysages variés (plaine, désert, eau etc.), avant de l’affronter dans un combat titanesque;
  • Escalader la bête gigantesque pour découvrir sa faiblesse et résister assez longtemps pour lui planter plusieurs fois notre épée;
  • Recommencer avec les colosses suivants jusqu’à sauver Mono 😉

Le tout se passe dans un univers Antique en ruine et les fameux colosses sont en fait les seuls ennemis du jeu et pour les battre Wander doit trouver leur point faible. Heureusement son épée sait à la fois montrer l’axe à suivre pour trouver le prochain colosse mais aussi quel est son point faible. Les rencontres avec ces géants sont toujours impressionnantes car on se trouve tout petit à côté. La lenteur et le style de chaque colosse est presque touchant. Le tout est rehaussé par une musique toujours adaptée à la situation. Montez le son vous allez adorer être embarqué dans cette épopée. Voilà pour les bases de Shadow of the Colossus qui se révèle être à la fois un jeu d’action, d’aventure, de plateforme mais aussi de puzzle 😉

Il faut bien avouer que ces colosses s’avèrent être des ennemis qui n’en sont pas. C’est d’ailleurs pour ça qu’on ressent une sorte de tristesse et de mélancolie à chaque fois qu’on en terrasse un. En effet ces derniers n’ont rien demandé mais Wander doit les battre s’il veut sauver sa belle. Cette dernière est d’ailleurs allongée sur une stèle en attendant. Après chaque colosse battu, on se retrouve transpercé par des pouvoirs mystiques qui nous ramènent auprès de notre bien aimée pour partir à la chasse du prochain colosse.

Pour s’attaquer à ces 16 colosses il faudra souvent leur grimper dessus ou trouver le moyen d’y arriver. Au gré d’escalade ou de saut on tentera de d’accrocher par tous les moyens à leurs poils ou d’accéder à des zones proices à la grimpette. Il faudra composer avec notre jauge d’endurance pour y arriver. Pour améliorer cette dernière (et prolonger nos efforts) il faudra chopper des queues de lézards phosphorescentes. Pour ce qui est de la barre de vie c’est avec des fruits que ce sera possible. En résumé, Shadow Of The Collosus n’est pas un RPG et ne mise pas sur la gestion des compétences ou de son stuff. Tout est basé sur l’immersion dans une quête épique.

Disons le toute de suite la grosse nouveauté de cette version PS4 de Shadow of the Colossus c’est la refonte totale des graphismes qui sont magnifiques et qui rendent vraiment hommage à ce titre si poétique. Au menu de cette refonte technique on a droit à de la 4K (mode cinématique) et du HDR mais sachez que ces options sont réservées à la PS4 Pro. L’autre option phare est aussi la possibilité de jouer à 60 fps (mode performance) ce qui est bluffant (mais pas cumulable avec la 4K). D’ailleurs sur ma PS4 Pro je suis resté en 1080p mais à 60 fps. C’est à mon avis la meilleure configuration. La PS4 standard devra se contenter de 30 fps constantes à la définition Full HD ce qui est déjà bien.

D’autres nouveautés ont fait leur apparition comme les commandes. Dans Shadow of the Colossus sur PS4 on a le droit à la maniabilité classsique ou moderne (revisitées ou pas) soit 4 façons de jouer.

Au final, c’est juste un mapping différent mais c’est pratique quand on a ses petites habitudes. Pour nous guider on a aussi une carte accessible en appuyant sur la zone tactile. Toujours pratique pour avoir comment contourner une montagne ou un obstacle.

Un mode photo a lui aussi été ajouté pour garder de superbes clichés de nos aventures. Au menu, des filtres, des zooms et pleins d’options pour faire votre prochain fond d’écran.

Enfin sachez qu’on peut débloquer  des bonus comme des photos comparatives entre ancienne version et nouvelle version PS4. L’occasion d’admirer le travail l’excellent travail de Bluepoint, le studio chargé de cette refonte de Shadow Of The Colossus.

Par contre un truc qui n’évolue pas c’est la caméra. Elle veut toujours nous montrer des angles de folie serait parfaits pour le cinéma mais peu pratique en jeu. Aussi, il ne sera pas rare de vous casser la figure à cause d’un saut raté en raison d’un angle de caméra peu adapté. On peut corriger cela avec le stick mais c’es toujours casse pieds.

En résumé, Shadow Of The Colossus est un chef d’oeuvre vidéoludique qui est magnifié sur PS4 (encore plus sur PS4 Pro). A mon sens, c’est un jeu parfait mais pas sans défaut. En effet, il procure une expérience de jeu qui est remplie de sensations décuplées par une bande son magnifique mais on peut lui reprocher certaines choses qui auraient du être corrigées. La caméra vus fera rager plus d’une fois et l’impression de vide contraste avec un Zelda Breath Of The Wild. Le principe de battre un colosse puis un autre peut sembler linéaire mais chaque rencontre vous donnera une petite sensation voire un frisson 😉 Vu le prix de Shadow Of The Colosses sur PS4 ce serait dommage de se priver de cet excellent jeu.

shadow of the colossus DLC

Sur le PlayStation Store il y a même un DLC nommé Wander’s Pack qui procure des nouveaux vêtement, arme, monture et même amélioration des capacités comme la vie et l’endurance :

 

• Ancient Bow;
• Cloak of Fate;
• Spotted Steed skin.

 

Ma note globale pour Shadow of the Colossus sur PS4 : 17/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Les graphismes
  • La résolution sur PS4 Pro
  • L’animation à 60 fps
  • Les musique
  • L’ambiance générale
  • Le sentiment d’une aventure unique
  • Des techniques différentes pour chaque Colosse
  • La caméra qui dérape
  • Devoir choisir entre 4K et 60 fps
  • Espaces vides entre deux colosses
  • Pas d’édition Collector avec statuette
  • Un peu répétitif sur le principe des Colosses
  • Les nouveautés auraient pu être plus nombreuses

Pour chopper Shadow Of The Colossus pas cher en version disque c’est par ici (a peine 30€) et pour l’avoir en démat c’est possible sur le PlayStation Store ici. On termine avec une vidéo de cet excellent (et pas cher) Shadow Of The Colossus :

N’hésitez pas à me donner votre avis sur le jeu et sur les nouveautés que vous avez aimé ou regrettées 😉

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire