[Test] Pilot Sports sur Switch – Initiation au pilotage

A partir de 2006, Nintendo connait un véritable succès avec sa nouvelle console de salon, la Wii. Comme de nombreuses machines à succès, la petite dernière de la firme japonaise accueille rapidement pléthore de jeu, dont beaucoup, accès sur le multijoueur en famille. Entre autre, Wii Sport Resort débarque en 2009 et lance un style de jeu de sport accessible à tous et qui se veut rapidement amusant. Nous voilà 9 ans plus tard et Pilot Sports vient d’arriver sur Playstation 4 et Nintendo Switch. Procure t-il le même genre de sensation ?

I. Le plein d’activités pour les vacances

Pilot Sports fait partie de ces jeux qui montrent bien la polyvalence de la Nintendo Switch. Jouable aussi bien à la maison pour une longue session, ou à plusieurs en local, qu’en mode portable pour de plus courtes parties. Lors de vos parties d’ailleurs, courtes où longues, vous pourrez accéder à un certain nombre de niveaux repartis en cinq groupes de niveaux aux difficultés différentes. Lorsque vous débutez, seul les 10 premiers niveaux sont disponibles. Pour débloquer les suivants, il vous faudra obtenir un certain nombre de médailles d’or en effectuant les meilleurs temps possibles sur chaque niveau.

II. Un jeu enfantin ?

Bien souvent, ce genre de jeux, combiné à une console Nintendo, véhicule une image relativement enfantine qui repoussera de nombreux joueurs. Mais quant est-il ici ? En vérité, le style graphique est effectivement adapté à un jeune public, les contrôles ne sont pas forcément difficile à prendre en main et le titre s’offrire d’ailleurs un PEGI 3. C’est donc tout bon pour le jeune public mais pas seulement. La preuve, dès le troisième pack de niveaux, obtenir toutes les médailles d’or ne sera pas chose aisée. Effectivement, on sent réellement que la difficulté a passé un nouveau cap, et c’est dommage, il n’est pas possible de connaitre les temps nécessaires pour atteindre la dite médaille en or. Il faudra toujours essayer de faire mieux pour voir si on arrive à décrocher les médailles.

D’ailleurs, ces fameux temps que vous chercherez à atteindre ne tiennent pas à grand chose, il vous suffira d’un petit bug d’atterrissage, très courant sur l’eau avec l’hydravion, pour perdre unes des précieuses secondes. De plus, quelques légers soucis de commandes s’ajouteront parfois à la difficulté des niveaux. Néanmoins, un peu de persévérance et tout l’or du monde, accompagné d’une grande satisfaction sera votre 😉 Pilot Sports est donc accessibles aux plus jeunes mais offre du challenge aux plus anciens.

III. La plage à la maison

Lorsque que vous voulez faire du saut en parachute, du deltaplane ou autre jet pack, il vaut mieux avoir de la place. Et pour cela quoi de mieux qu’une île perdue en plein milieu de l’océan ? Cette île justement, bien que relativement petite propose des lieux plutôt différents les uns des autres que vous découvrirez au cours de votre progression. Toutes fois, l’absence d’un mode exploration libre est dommage. Je me serai bien vu me promener 😉

Découvrir la totalité de l’île en avion ou en jet pack entre deux tentatives de médaille d’or aurait vraiment pu rallonger la durée de vie du jeu et augmenter la rejouabilité de celui-ci. L’univers est donc plutôt bon dans l’ensemble mais les graphismes font malheureusement un peu vieillot, surtout aux niveaux des personnages (au nombre de 8). Ces personnages d’ailleurs ne proposeront pas de différences dans le gameplay mais seulement dans le visuel, ce qui est tout de même une bonne chose.

Pour conclure, Pilot Sports reste un bon jeu. Accessible aux plus jeunes mais devenant plus difficile à mesure qu’on progresse. Le mode multijoueur est lui aussi parfait pour passer un bon moment avec des amis ou de la familles. L’écran se partageant jusqu’à 4 pour jouer sur le même écran, ce qui procurer toujours du fun !

Ma note globale pour Pilot Sports sur Switch : 12/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • La présence d’un mode multijoueur
  • Une satisfaction apportée par chaque médaille d’or
  • Des contrôles accessibles facilement
  • Adapté au plus jeunes joueurs
  • Prix raisonnable
  • Des graphismes un peu dépassé
  • Une courbe de croissance irrégulière
  • Quelques bugs qui peuvent frustrer le joueur
  • Pas au niveau d’un Pilotwings

Si vous souhaitez avoir plus d’infos sur Pilot Sports, faites un tour sur le site officiel ici.

Pour le commander, il est disponible ici par exemple.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire