[Test] Nintendo Labo Switch, faut-il l’acheter ? Mon avis illustré

Depuis l’annonce de Nintendo Labo, j’avoue que le concept m’intéresse énormément même si le coeur de cible semble plutôt les enfants mais on le verra plus tard, Nintendo Labo réserve des surprises pour tous les âges. Intrigué par le concept j’ai bien regardé les vidéos et pubs avec attention avant de me décider à l’acheter. Profitant d’un petit prix sur Amazon, j’ai finalement craqué pour le Multi Kit (avec plusieurs constructions) afin de me faire avis que je partage avec vous. A la fin de ce test de Nintendo Labo je vous dirai si vais craquer pour le Robot Kit qui côute à peu près le même prix. Comptez entre 50€ et 60€ pour chacun de ce Nintendo Labo Kit (bien plus cher dans certaines boutiques). Il est de temps de passer à l’action et déballons de Nintendo Labo Multi Kit !

Pour les constructions, ce sont mes enfants qui s’y collent et je peux vous confirmer que même des ados aiment faire les constructions ! C’est déjà un bon point. J’avoue que j’ai surtout commandé Nintendo Labo pour essayer alors que mes enfants n’avaient pas l’air emballés contrairement à moi. Une fois la boite reçue, ils ont sauté dessus et il faut les freiner pour qu’ils ne fassent pas tous les modèles trop rapidement. Cette précaution montre une faible de Nintendo Labo, une fois qu’on tout construit et bien on fait quoi ? Certes, niveaux travaux manuels guidés par Nintendo Labo il faudra choisir l’autre kit suivant qu’on ait commencé par le Multi Kit ou le Robot Kit.

Une question se pose à propos de l’âge minimum pour jouer à Nintendo Labo. En effet, la Nintendo Switch est une console qui cartonne auprès des enfants alors jouer au robot géant ou construire une maisonnette à customiser (coloriage et gommettes en options) attire les plus jeunes. La boite de Nintendo Labo précise 6 ans et il faut dire que l’âge est exactement celui qu’il faut pour apprécier la partie construction sous la supervision d’un plus grand.

La où Nintendo Labo fait fort c’est dans les tutoriaux visuels qui nous guident au fil des différentes étapes. C’est très bien détaillé et même les planches de carton sont bien préparées. Toutes les morceaux d’une même activité on la même couleur et chaque planche a sa lettre pour suivre le pas à pas. Les pièces se détachent parfaitement et on sent la volonté de Nintendo de ne pas frustrer le constructeur en herbe qui est en nous. Il y a même une sorte de satisfaction qui se dégage de chaque réalisation, même les plus simples.

On insère la cartouche Nintendo Labo dans la Switch. Oui il y a une cartouche avec un logiciel très bien foutu car on l’oublie dans le kit il y a certes des planches de carton, des accessoires (élastiques, autocollants réfléchissants etc.) et la plus grosse partie à mon sens, le logiciel qui contient des tutoriaux mais aussi une énorme partie “programmation” dont je vous parlais ici. A peine la cartouche dans la console, il y a une mise à jour des joy-con pour mais tout se déroule sans soucis.

On découvre aussi les trois aspects de Nintendo Labo à savoir :

  • Construire
  • Jouer
  • Découvrir

Pour ce qui est des constructions, on commence avec un simple étui pour un joy-con. Ca parait de rien mais rien qu’avec cette petite réalisation on est convaincu qu’on peut faire des trucs de fou avec ces planches de carton. A la fin de la construction on a même le droit à une petite animation qui me rappelle une des fins qu’on pouvait obtenir dans Tetris (qui les a toutes obtenues ?).

La partie logicielle se suit sur la switch et après accompli chaque étape, il suffit d’appuyer sur suivant. Toutes les pièces de cartons sont représentées pour qu’il n’ait aucune ambiguïté.

La première activité entière est celle de la voiture télécommandée. A dire vrai c’est plutôt un gros insecte qu’on va piloter avec la Nintendo Switch. En suivant pas à pas chaque étape on réalise ce premier modèle très facilement. Il y a de quoi en faire un 2ème afin de faire des courses ou des affrontements. Bien vu. Pour piloter cette bestiole, il faut y insérer les joy-con qui vibreront au rythme de vos pressions sur l’écran de la Switch.

Ca me fait penser à des “robot insecte” qu’ont pouvait trouver en magasins de jouets. Notez que le capteur Infrarouge est utilisé pour détecter les obstacles et même les visualiser sur en teintes de vert. Passé la découverte on passera rapidement à une construction plus conséquente.

Ma fille ne s’arrête pas la et se lance dans le jeu de pêche. La encore c’est bien expliqué et la seule étape subtile a été la taille de fil à enrouler. Le résultat est impressionnant et on a même les “clic clic” quand on mouline. La cane à pêche se déplie pour ressembler à une vraie et à vous la pêche jusque dans les profondeurs. C’est assez bien et on s’amuse à pêcher des poissons toujours plus grand ou encore plus rare. Un petit air d’animal crossing pour ceux qui connaissent 😉

Pour cette 3ème réalisation, mon fils passe la main à mon fils, preuve que Nintendo Labo semble plaire autant aux filles qu’aux garçons. C’est un peu cliché mais il voulait construire la moto et le résultat est plus que convainquant. J’ai d’ailleurs illustré la situation et le résultat via cette publication reprise dans cet article du site du journal Le Parisien. Le seul inconvénient de cette moto est qu’elle prend un peu de place (plus que la pêche). C’est d’ailleurs LE point noir de Nintendo Labo, que faire des constructions quand on y joue pas ? En général un jeu vidéo ne prend pas de place (à part les collector comme celui-ci par exemple), les jeux de société non plus d’ailleurs. Cela prouve bien que Nintendo Labo n’est pas un simple jeu vidéo ni seulement un jeu de construction, c’est bel et bien une autre façon de s’amuser mais pas bêtement. C’est pas non plus trop intello sinon les enfants décrocheraient vite.

La construction de la moto se fait avec les planches de carton rouges et il aura bien fallu 1H30. Comptez un peu plus pour les plus jeunes. Une fois la console insérée, on tourne la manette de droite (papa comment on accélère ?) et c’est parti pour des courses de moto ! La ou Nintendo Labo est malin c’est qu’il propose des jeux tout fait mais laisse la main à l’utilisateur pour créer sa propre version de jeu. C’est aussi vrai pour le jeu de moto où on peut tracer sont propre circuit avant de s’élancer dessus. La proposition de Nintendo Labo est d’être acteur du jeu vidéo et plus seulement spectateur.

Lors d’un autre après midi c’est la maison qui a été construite. Les étapes sont très faciles pour la maison mais plus subtiles pour les pièces qui va pouvoir insérer pour interagir avec le petit animal qui s’y cache. C’est assez ingénieux car on fabrique carrément une sorte de ressort et un remontoir, le tout en carton ! Assez bluffant. Une fois construite, la maison pourra bien sûr être coloriée sous toutes les coutures avec des tuiles au feutre rouge et des tas d’autocollants perso ou officiels qu’ont peut chopper ici par exemple. Au passage, regardez comment certains arrivent à customiser leurs créations (lien de la vidéo).

Pour fini le GROS morceau du Multi Kit c’est le piano ! C’est d’ailleurs ce modèle qui a bluffé tout le monde dans la présentation. On construit les touches et tout le corps pour pouvoir vraiment jouer. La première pressions sur une touche est top. Comptez dans les 3h pour bien le réaliser mais le résultat est appréciable et on se sent fier ! Mes enfants s’y sont mis tous les deux et sans s’embrouiller ! Il fallait le souligner 😉 Avec le piano on peut jouer des morceaux, apporter des nuances de tonalités et même s’enregistrer. Une vraie boite à sons dont certains en sont devenus de vrais experts comme on peut le voir (et entendre) dans cette vidéo (oui j’adore Zelda) :

Quand il y en a plus, il y en a encore. On termine avec un gros morceau qu’il ne fait pas négliger, l’atelier Toy-Con dont je vous parlais ici. Tout en basé sur des connecteurs où une action d’entrée entraine une autre action en sortie. Tout se fait visuellement et rassurez-vous il n’y a pas de ligne de code complexe à gérer. Il n’aura pas fallu longtemps pour que des petits génies fabriques des trucs de fou. Pour l’instant, mes enfants n’ont qu’effleuré cette partie mais là encore on sent l’énorme potentiel. Certains programmeurs pourraient peut-être s’en servir pour développer des jeux qu’on pourrait construire avec nos propres cartons.

Pour terminer, faut-il acheter Nintendo Labo ? J’espère que ce test vous aura aidé à vous faire un avis. Pour ma part, mes enfants bien qu’un peu grand accrochent vraiment au concept. Chaque construction a permis de passer une partie de l’après midi à construire puis à jouer et découvrir tous les petits trucs de chaque jeu. Finalement la vraie difficulté de Nintendo Labo sera de rejouer aux différents jeux passé la découverte initiale. Seul le piano et la moto (et un peu la pêche) sont joués de temps en temps à la maison. Il n’en reste pas moins qu’au total on aura passé pas mal d’heures à “jouer” à Nintendo Labo (et c’est pas fini) car entre les constructions et les jeux ça nous a occupé quelques après midi des vacances et des jours fériés. Si le prix de vente impressionne il n’est finalement pas plus cher qu’un autre jeu console (50€ pour ma part) et aura permis de jouer bien plus longtemps que certains jeux acheté plus cher.

Après avoir bien joué au Nintendo Labo Multi Kit mes enfants ont envie de s’essayer au Robot Kit. S’il continue de s’approcher des 50€ je pense leur prendre. La construction s’annonce encore plus balaise mais le résultat à l’air à la hauteur ! Je vous dirai si je craque 😉

Ma note globale pour Nintendo Labo Multi Kit : 17/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Travaux manuels (constructions réelles)
  • Etapes de montage claires
  • Plusieurs modèles
  • Un vrai moment de partage avec les enfants
  • Les jeux possibles après la construction
  • La facilité de montage
  • Le temps d’amusement avec les kits
  • Possibilités infinies avec le codage
  • Extensions possibles via de futurs packs
  • Potentiel de fou !
  • Encombrement des constructions
  • Prix (sauf chez Amazon)
  • Peu adapté aux adultes
  • Certains jeux un peu limités
  • Rejouabilité faible

 

Pour plus d’informations ou de précisions, n’hésitez pas à écrire un commentaire, je vous répondrai rapidement. Sinon faîtes un tour sur le site officiel de Nintendo Labo.

@gouaig

Bonus : Chez Micromania, si vous achetez Nintendo Labo vous aurez une trousse aux couleurs et logo du jeu. C’est pas indispensable mais elle est suffisamment grande pour y ranger pas mal de trucs comme les feutres pour customiser les créations ou les petites pièces de carton.

Si comme moi vous êtes convaincu par le potentiel de Nintendo Labo, vous pouvez commander le Multi-kit ici par exemple ou carrément prendre le Kit Robot. Avec celui-ci on peut fabriquer une tenue de robot et la revêtir pour jouer avec dans un jeu Switch. Prochaine étape ? A suivre …

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire