[Test] Mega Man legacy collection Volume 1 + 2 dispo sur Switch

Retrogaming toute, on va parler de la compilation Mega Man legacy collection ! Sortie en 2015 sur PC, PS4 et Xbox One, en 2016 sur 3DS, elle arrive enfin sur Switch ! Cette compilation développée par Digital Eclipse et éditée par Capcom est ainsi disponible sur toutes les consoles du moment.

Mega Man est une série culte qui a su traverser les différentes générations de consoles depuis la NES avec la même recette sur 10 épisodes, un 11ème sortira sur la génération actuelle le 2 octobre 2018, la licence a aussi été déclinée, modernisée avec d’autres séries à succès : Megaman X, Legend, Battle network ou Star force.

Mega Man est une super star du jeu vidéo et même si on n’y a pas joué, on connait forcement ce petit robot bleu créé par Keiji Inafune, on sait aussi qu’il s’agit d’un jeu orienté shoot’em up-plate-forme. La première apparition de Rockman (son nom Japonais) a eu lieu en 1987 sur NES. Dans les années 200X le Dr Light et son assistant le Dr Willy Rock fabriquent des robots humanoïdes pour aider les hommes dans leurs activités industrielles, mais le méchant Dr Willy qui secrètement rêve de devenir maître du monde va modifier plusieurs de ces robots pour mener à bien son projet maléfique. Il ne réussira pas à reprogrammer Rock le petit robot bleu, Dr Light lui apportera quelques modifications, pour en faire un justicier qui aura pour tache de déjouer les plans du Dr Willy.

Dans cette série de jeux le principe est toujours le même : les niveaux sont en accès libre, on peut les faire dans l’ordre que l’on souhaite, à la fin du niveau se trouve un boss (le ockobot Master) qui possède une aptitude, en le battant Mega Man apprend cette attaque. Il y a 6 niveaux dans le premier jeu puis 8 dans les suivants + un niveau final. Même si tous les niveaux sont ouverts dès le départ il faudra trouver le bon ordre afin de vaincre le boss suivant, par exemple pour le premier jeu il faut commencer par Guts Man qui a la faculté de jeter des pierres, une fois vaincu vous pouvez aller sereinement casser les ciseaux de Cisor Man … ainsi de suite, ça ne semble pas beaucoup plus compliqué qu’une partie de chifoumi, encore faut-il arriver au bout du dit niveau, car en ce qui concerne la difficulté la barre est haute, ce n’est pas une promenade de santé.

Le scenario ainsi que les mécaniques de jeux, sont toujours plus ou moins les mêmes, à quelques variantes près. Comme toutes séries chaque épisode amène une petite innovation même si elle est minime, ainsi à partir de l’épisode 2 notre héros peut utiliser des plateformes mobiles. Dans le 3ème opus, Mega Man fait des glissades, de nouveaux personnages apparaissent : Proto Man qui deviendra un personnage récurant, Rush le chien robot qui assiste notre Héros. Dans le 4 un tir chargé ainsi qu’un grappin sont ajoutés. Beat un petit robot oiseau vient en soutient dans le 5 enfin, dans le 6 Rush vient augmenter Mega Man, lui permettant de voler un court instant ou de casser les murs fissurés etc.

Le level desing est particulièrement bien pensé dans ces jeux, c’est ce qui a fait le succès de la série, il faut y aller à tâtons pour trouver le bon timing, le bon chemin, ne pas se faire déborder par les ennemis qui vous suivent, les boss sont coriaces (voire invincibles) si on ne possède pas d’aptitudes ou pas la bonne et bien que composé de peu de niveaux les Mega Man offrent de longues heures de jeu. Comme il s’agit d’un portage, nous sommes en droit de nous demander s’il y a une valeur ajoutée à des ROM NES qui a notre époque, peuvent facilement tourner sur un navigateur internet. La Deuxième compilation regroupe les Mega Man 7 (Super Nintendo), 8 (Playstation/Saturn), 9 et 10 (PlayStation 3/Xbox 360). Le portage est de bonne facture, les jeux tournent bien, ils se lancent sans temps de chargement, quelques ralentissements et bugs d’affichages sur les bords de l’écran se font voir, comme sur les versions originales, les décors et sprites sont lissés et rendent les jeux très propres, presque trop pour ceux qui ont connu l’époque de la prise péritel ! Qu’à cela ne tienne toutes les options que l’on est en droit d’attendre d’un bon portage sont au rendez-vous, il est donc possible d’ajouter des filtres télé ou moniteur pour un rendu fidèle à l’époque des jeux, on peut aussi choisir la taille de l’écran (original, plein écran, étendu) et ajouter une bordure a l’effigie du jeu pour remplacer les barres noires. Les commandes sont configurables depuis le menu.

Il est aussi possible de sauvegarder la partie à tout moment ce qui va un peu à l’encontre du principe du jeu, mais rien n’oblige de s’en servir, tout comme l’autofire sur le bouton du haut. Les «vrais» sauront y résister. (et vous?) Il y a la possibilité de jouer à Mega Man ou Rock Man, ça ne change pas grand chose si ce n’est l’écran de démarrage et le nom du héros, mais c’est une petite attention pour les fans, et au rayon du fan service, cette compilation est plutôt riche : chaque jeu possède un «musée» on l’on peut admirer des dessins et dossiers de production des personnages, des croquis et autres visuels publicitaires, une base de données détaille tous les personnages pour devenir incollable sur la série, dans le même registre un lecteur de musique est disponible au menu de démarrage, il offre la possibilité d’écouter les B.O. de tous les jeux.

Enfin, un mode défis est disponible, c’est un réel ajout qui propose de parcourir des remix de plusieurs niveaux d’un même jeu en temps limité ou l’affrontement d’un boss, les vies sont illimitées dans ce mode, par contre la sauvegarde n’est pas possible, les meilleurs temps vous glorifient d’une médaille d’or, argent ou bronze, les scores sont classés en ligne et un ralenti est disponible pour partager ses exploits.

Du haut de ses 31 ans Megaman est à la tête d’une bonne vingtaine de jeux qui ont connus leurs heures de gloire depuis la génération 8-bit, le premier volume de cette compilation réunit sur les six épisodes de la NES alors que le second comporte les épisodes 7, 8, 9 et 10. Seule la première  compilation vaut le détour. J’ai beaucoup moins la deuxième. Maintenant si vous voulez la totale n’hésitez pas sinon vous savez quoi faire. D’ailleurs Capcom n’a pas été très sympa dans la version des deux compilations (1 + 2) en mettant en version cartouche (ou disque) la 1ère Compilation (de 1 à 6) et en ne faisant que du dématérialisé pour le 2ème (7 à 10).

Les jeux sont géniaux (surtout les 6 premiers), le portage aux petits oignons, le mode défis est un ajout sympathique, le seul reproche que l’on peut faire est au niveau du marketing, Capcom a tendance à bien essorer ses licences en voici un exemple de plus. Avoir découpé la série en deux plutôt que de proposer les 10 épisodes d’un coup est un peu dommage, les versions dématérialisées ont été privilégiées alors qu’une belle boite contenant l’anthologie complète aurait fait plaisir aux collectionneurs/retrogamers. Même après les versions PS4 et Xbox One  une boite Switch est disponible avec les deux compilations, la plus volumineuse des deux doit être téléchargée, ce qui n’est pas très correct et enlève toute la magie du même jeu sur une cartouche.

Ma note globale pour Mega Man legacy collection 1 + 2 : 17/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • L’intérêt de la Compilation N°1
  • Un portage propre et fidèle
  • Voir l’évolution du jeu sur plusieurs épisodes
  • Un grand choix d’options
  • Pas de temps de chargement
  • Une bonne dose de fan service
  • La possibilité de “rembobiner” en cas d’échec
  • Volume 2 pas indispensable (même si les épisodes 9 et 10 sont meilleurs que les 7 et 8)
  • Le découpage de la série en 2 volumes
  • Les versions dématérialisées plutôt que physiques
  • Une difficulté qui peut rebuter la génération actuelle

 Merci à @aure_pam

Pour les joueurs Xbox One : Microsoft propose le mois de Xbox Game Pass à 2€ et les deux volumes de Mega Man legacy collection font partie de la sélection, c’est donc l’occasion de les faire à moindre frais 😉

Sinon sur PS4 on peut commander Mega Man Legacy Collection Volume 1 ici (jeux 1 à 6) et Mega Man Legacy Collection Volume 2 ici (jeux 7 à 10). Si vous voulez la version Switch, la compilation dispo est ici.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire