[Test] Marvel’s Spiderman sur PlayStation 4 (et PS4 Pro 4K)

Les jeux Spiderman ne sont pas nouveaux mais que ce soit sur GameBoy, Megadrive ou plus récemment sur PlayStation les jeux n’ont pas percé plus que ca. Avec la puissance de la PS4 les développeurs d’Insomniac Games avaient la possibilité de faire LE jeu Spiderman que les fans de l’homme araignée attendaient. Ont-ils réussi à retranscrire ce que vit Peter Parker suspendu au bout de ses toiles ? Je vous donne mon avis dans ce test argumenté mais les plus pressés pourront se jeter sur les points forts et points faibles de ce Spiderman PS4 résumé dans le tableau plus bas 😉 Sans oublier la note finale !

Tous les screenshots ont été fait sur ma PS4 Pro en 4K (a priori pas de spoliers à l’horizon).

Histoire

Pour une fois on ne revient pas sur les origines de Spiderman et on retrouve Peter Parker âgé de 23 ans qui est devenu scientifique mais avec pas mal de galère dans sa vie perso. Ça fait donc 8 ans qu’il a été piqué par l’araignée qui lui a donné ses pouvoirs alors autant dire qu’il les maitrise grave. Il connait la ville de New-York comme sa poche et se balade entre les buildings sans se fracasser contre les murs (Spiderman sait aussi marcher sur ses parois verticales ce qui est très pratique). Seul bémol il n’est plus avec Mary Jane depuis quelques mois mais on va voir comment va évoluer leur relation au fil de cette aventure PS4.

Ca fait bizarre de retrouver des éléments que j’ai pu découvrir dans le presskit (je vous proposais l’unboxing ici).

Gameplay

Pour cette nouvelle aventure de Spiderman sur PS4 Insominac Games a choisi de nous offrir 3 niveaux de difficulté (sympa, incroyable et spectaculaire). Je me suis vite rendu compte que même le niveau le plus facile ne l’était pas tant que ça. Certains combats parmi les tous premiers m’ont demandé plusieurs essais avant d’être passés (heureusement la sauvegarde auto est là). La particularité de Spiderman depuis toujours est d’utiliser les toiles d’araignées qu’il peut projeter. Pour se balader en ville c’est génial car ça lui sert de « liane » pour arpenter les rues de New York. Quelle joie de se suspendre à ces toiles et de faire de la voltige ! Certes, il faudra quelques minutes d’adaptation mais une fois maitrisée c’est vraiment top et limite grisant. Bien souvent je me suis surpris à me promener en ville avec c’est impression de voler. Les missions m’attendaient mais je prenais mon temps pour faire de la voltige de plus en plus haut ou me faufiler entre deux immeubles juste au-dessus des passants et des taxis new-yorkais.

Rien que pour certes sensation Marvel’s Spiderman PS4 mérite d’être salué. Pour vous accrocher il faudra un “point haut” donc au sommet des buildings on ne peut pas accrocher sa toile plus haut. Il faudra donc chuter avant de le faire. L’effet et la sensation de passer juste au dessus des voitures ou passants est top 😉

Enfin, ceux qui connaissent la série des Assassin’s Creed comprendront le référence si je dis qu’il faut atteindre certains sommets pour activer des tours de connexions et ainsi obtenir des morceaux de la carte de NY et les différentes missions a y accomplir.

Combats

Les combats dans Marvel’s Spiderman PS4 sont assez simples à maitriser au début car les touches sont peu nombreuses : Carré pour frapper, Triangle pour sauter et Rond pour l’esquive ou une glissade. Au fil de l’aventure on pourra débloquer des capacités bien utiles comme envoyer en l’air un adversaire, l’attacher avec notre toile etc. Au fil des affontements on se rend vite compte de l’importance de la barre de concentration en haut à gauche de l’écran. Cette dernière sert à reprendre de la vie ou à lâcher des combos quand elle est pleine. Ça donne un côté un peu tactique aux combats de Spiderman.

Facile à prendre en main au niveau de l’action et riche en coups suppléntaires, Spiderman propose un arbre compétence à 3 branches principales (innovateur, défenseur et tisseur) pour débloquer des coups différents comme des toiles électrifiées, des nouvelles projections ou d’autres attaques aériennes. Les armes spéciales sont d’ailleurs puissante comme je les aime 😉

Un autre truc que j’adore c’est de chopper des objets du décor (en appuyant sur R1+L1) et de les balancer sur la tronche des adversaires. Les toiles qu’on peut lancer serviront aussi à désarmer vos opposants. Ça donne un sentiment de toute puissance ! Il faut savoir utiliser le décor et ses possibilités, sachez-le 😉

Tout au long des combats on se sent bien l’impact des coups mais sans exagération (plus marqué lors qu’un ennemi est vaincu). Par contre comme je le disais plus haut, la caméra a tendance à mal se placer mais on peut la corriger heureusement. C’est un peu casse pieds mais on s’en sort !

Au-delà de la tenue de départ, on va pouvoir en revêtir d’autres à condition de les débloquer (1ère étape) et de les acheter (2ème étape). Pour cela il faudra des jetons de différentes natures (de base, défis, crimes, recherche et sac à dos). Pour les obtenir il faudra remplir des missions correspondant aux types de jetons voulus. D’ailleurs les tenues ne sont pas que visuelles (il y en a 27 en tout), elles ont de vraies différences au niveau des compétences et Spiderman les porte même dans les cinématiques (ca parait logique mais c’est un détail qui compte).

Aventures et activités variées

Je le disais au-dessus, il y a plusieurs types d’activités à réaliser dans la ville de New-York comme suivre la trame principale de l’histoire mais aussi d’autres quêtes comme trouver les sacs à dos qui permettent d’en apprendre plus sur le passé de Peter Parker mais surtout de s’immerger un peu plus dans la peau du personnage. Il y a aussi des puzzles à résoudre en mode scientifique. Au début facile mais après plus complexe, on se prend au jeu de les résoudre. Il y a aussi des enquêtes ou les Spider senses seront mis à profit.

En milieu des phases de voltiges et de combats, il y a des séquences d’infiltration. Elles sont bien mais pas top car l’IA est simplette et je ne suis pas trop fan (enfin disons que j’ai galère dans les commandes pour capturer l’un sans éveiller l’attention d’un autre). Heureusement il n’y en a pas tant que ca et c’est bien guidé pour éviter que ce soit pénible. L’intérêt que je vois c’est qu’on va pouvoir jouer avec des perso annexes.

La variété d’action de Marvel’s Spiderman PS4 ne serait pas complète sans parler des QTE qu’on connait bien depuis Shenmue 😉 Dans des sortes de cinématiques on doit appuyer sur un bouton au bon moment pour que l’action continue de se dérouler. Ça donne des scènes dignes d’un film d’action avec quelques actions du joueur afin de le rendre acteur plus de spectateur.

Les défis même s’il en existe plusieurs types auront tendance à être répétitifs dans leur domaine mais heureusement il y a plein de types différents pour varier les plaisirs.

Mode Photo

Présent dès la sortie du jeu, le mode Photo est complet et bien fait. La vidéo ci-dessous vous montre étendue des possibilités. On se prend vite au jeu entre deux séances de voltige 😉

Réalisation

Bon sang que c’est beau en 4K HDR ! Alors oui il faut être équipé d’une TV 4K mais aussi d’une PS4 Pro mais ça en vaut la chandelle. La réalisation est magnifique au niveau de la ville mais aussi au niveau de perso et surtout Spiderman. Les graphismes même s’ils cherchent à être photo réalistes conservent ce petit quelque chose qui donne une touche de Comics. Je ne saurai dire quoi mais c’est super agréable à regarder et à jouer surtout.

Le jeu est donc super beau (mais pas à tomber, ça devient dur de nos jour) et les cinématiques ne le sont pas moins. On passe du gameplay au cutscène sans trop voir la différence (un peu quand même surtout au niveau du zoom sur le perso) et c’est toujours impressionant. Certains passages sont vus comme des cinématiques mais il ne faudra pas chômer car on doit appuyer sur la bonne touche au bon moment (des moments appelés QTE : Quick Time Event). Les cinématiques en général, en plus d’être rythmées, sont dynamiques dans le sens où elles s’adaptent à la tenue que vous portez ce qui rend l’ensemble très cohérent.

Au niveau de la réalisation pas grand-chose à reprocher à Marvel’s Spiderman PS4 donc, si ce n’est qu’il n’y a pas de météo dynamique mais New York fidèle à l’original et c’est déjà top. Il y a pas mal de passage de nuit mais j’avoue avoir une préférence pour une balade au lever du soleil en pleine ville. La réalisation en monde ouvert et détaillée donne une sensation de liberté voire même d’invincibilité (même si mes nombreux fails m’ont montré le contraire).

Au fil de la voltige vous verrez que l’image adopte une parallaxe pour renforcer les sensations. On peut enlever cet effet et aussi customiser pas mal d’éléments de l’affichage comme les sous-titres etc. La ville de New-York est fidèlement reproduite et c’est très détaillé. Tout n’est pas photoréaliste mais le travail d’Insominac games est tout de même colossal et renforce l’immersion dans Big Apple. D’ailleurs, si vous êtes observateur, vous verrez que la tour du One World Trade est légèrement différente 😉

Un mot sur la caméra qui comme souvent dans les jeux « modernes » est l’élément qui fait débat. Spiderman PS4 n’échappe pas à la règle et mon avis est mitigé. Autant la caméra est parfaite lors des voltiges en ville autant je dois san cesse la recaler lors des combats. C’est peut-être de ma faute car je bouge dans tous les sens en mode « galère » pour échapper aux ennemis (et recharger mon lance toiles d’araignée).

Une VF au top !

L’humour est omniprésent et il faut signaler la qualité du doublage de Donald Reignoux. Il donne une dimension supplémentaire à Spiderman. Le ton est juste, fun avec des traits d’humour et c’est vraiment très plaisant !

Verdict

Je crois que vous l’avez compris j’ai adoré l’aventure proposée par Marvel’s Spiderman PS4. Il y a des tas de choses à faire (et il me reste pas mal de quêtes annexes) et on peut compter des heures de jeux en plus après les 30 heures de quêtes principales (j’ai perdu pas mal de temps à voltiger pour le plaisir j’avoue). Les missions proposée sont variées dans leur types même si réplétives dans leur nombre. La pris en main est extrêmement rapide et le plaisir de jeu est quasi immédiat. L’histoire est bien menée (bien qu’au début on sache pas trop ou on va) avec pas mal de surprises. Le scénario pourrait être adapté en film je pense voire mériter une suite mais chuuuut. Marvel’s Spiderman PS4 est donc à conseiller à tous les possesseurs de PS4 (et Pro si vous l’avez). Après si vous n’êtes vraiment pas fan des super héros c’est sûr que c’est moins évident même s’il n’y pas besoin d’être expert en comics pour apprécier ce Marvel’s Spiderman sur PS4. Quoiqu’il en soit on apprécie la sensation de liberté, la multitude d’activités même si tout n’est pas forcément original, c’est plaisant à souhait (même chercher dans tous les recoins pour terminer le jeu à 100%). Certains aspect offre des similitudes avec les jeux Assassin’s Creed mais je mets au défi Ezio Auditore de faire de la voltige (sauf s’il y a une botte de foin en bas) 😉

Ma note globale pour Marvel’s Spiderman PS4 (et PS4 pro) : 17/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Voltige facile à maitriser
  • Balade en ville
  • Monde ouvert
  • Le meilleur jeu Spiderman à ce jour
  • Caméra en voltige
  • New York magnifique
  • Un max de trucs à faire
  • Fluide
  • Beauté en 4k (PS4 pro seulement)
  • Des gadgets bien trouvés
  • Humour
  • VF parfaite
  • Histoire prenante (sauf au début)
  • Plein de tenues

 

  • Caméra en combat
  • Histoire lente à démarrer
  • Pas si facile que ca
  • La météo ne change pas
  • De l’infiltration simple
  • Peu de surprises dans le style
  • Quelques similitudes avec AC
  • Beaucoup de passages de nuit

 

Si vous êtes convaincu par mon avis sur ce Spiderman PS4, sachez qu’il est disponible en plusieurs éditions du jeu (et de la PS4, voir ici) mais ma préférée c’est l’édition spéciale qui comprend :

  • Le jeu complet sur disque Blu-ray.
  • Un étui Steelbook personnalisé.
  • Un auto-collant d’araignée blanche.
  • Un mini-livre d’artworks contenant des concepts et artworks.

Protip : Le journal Daily Bugle (le fameux !) dont je vous parlais ici est dispo en numérique sur le site de PlayStation. Il y a 4 numéros dispo 😉

Pour plus d’informations, faites un tour sur le site officiel de Spiderman PS4.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire