[Test] La grande aventure Lego 2 : Le jeu vidéo

Alors que le premier volet de La grande aventure Lego a fait un carton, Lego remet le couvert avec ce phénomène haut en couleurs qui a su séduire le public. Ce nouvel opus se nomme tout naturellement La grande aventure Lego 2 : Le jeu vidéo ! Mais alors que le premier jeu (issu du film) a gagné le cœur des fans, en est-il de même pour ce second volet ? Répond-il aux attentes des joueurs et apporte-t-il des vraies nouveautés ?

Emmet et Lucy sont de retour

Ce nouveau jeu reprend l’histoire du second film La grande aventure Lego, sorti dernièrement dans nos salles obscures, mais se voit développé différemment. Le jeu commence dans un monde dévasté qu’essaient de reconstruire nos bons vieux amis. Un monde qui est à la fois très animé par la reconstruction en cours mais désertique à la façon d’Hokuto No Ken. Alors que les efforts de chacun sont mis en avant, une attaque d’envahisseurs survient et nos héros se retrouvent confrontés à une nouvelle menace. Sans vous citer qui sera enlevé, plusieurs personnes clés de la saga se voient prises en otages et envoyées à l’autre bout des différentes galaxies existantes. Il ne restera donc plus qu’à Emmet et Lucy de parcourir cet environnement qui leur est inconnu pour retrouver les compagnons qui ne sont plus à leurs côtés.

Alors que l’on s’attend à suivre la ligne directrice de l’histoire, on s’aperçoit très vite que chaque niveau donne forme à une nouvelle planète et chacune de ces planètes ne dévoile pas spécifiquement de bribes de l’histoire. Ce qui est dommage en soi, car Warner nous a habitué à faire suivre le courant de l’histoire dans ces jeux antérieurs et cela déstabilise particulièrement les amoureux de ce genre de jeu. Bonne idée ou pas ? Toujours est-il que cela amène vite à la fin de ce jeu, et détruit un peu le côté narratif connu jusqu’à présent.

Comme un air de déjà vu

Ce qui n’a pas réellement changé dans ce nouveau titre, c’est le système de combats répétitifs que l’on ne connaît que trop bien. Tape, tape et tape, et les ennemis disparaîtront. C’est dommage de ne pas avoir mis en avant une façon plus recherchée de combattre, un système de parade par exemple où la force de l’adversaire serait retournée, ou encore une intelligence artificielle plus à même de tenir tête, cela ajouterait un peu de piment à la jouabilité (mais rebuterait les plus jeunes sans soute). A côté de cela, on pourrait penser que ce nouveau jeu serait celui qui révolutionnerait la saga, et ce n’est pas totalement faux mais on ne s’éloigne pas tellement des sentiers battus connus jusqu‘à présent. Le début du jeu rappelle ce système de création qui fait la renommée des jeux Lego, mais voilà qu’un nouveau système de craft permettant de faire ses constructions où bon vous semble à vu le jour.

Mais n’était-ce pas dans le jeu Lego Worlds que ce genre de chose était réalisable également ? Tout pense à croire que les développeurs ont repris un système déjà bien rôdé pour se faciliter la tâche, en pensant que cela passerait inaperçu, mais les puristes reconnaîtront tout de suite le style et la technique utilisée. Malgré tout, le fait de construire tous types d’objets permet au joueur de se sentir comme un vrai créateur et de moduler les Lego comme lorsque nous étions plus jeune (ou pas vu qu’on construit encore des Lego, pas vous ?) où rien ne semblait être dérangeant. En soi, cette dernière partie de création libre reste quand même un point relativement positif, car la logique de Lego reste quand même de pouvoir créer selon ses envies, et cela se révèle être assez révélateur de l’envie d’avancer de Warner sur sa nouvelle gamme de jeux.

Une longue durée de vie mais …

Si le joueur souhaite accomplir les 100% du jeu, ce sont de belles heures qui se profilent à l’horizon. Mais les missions restent pour la plupart très linéaires, que ce soient les quêtes annexes ou encore la trame principale. Elles se suivent et ont bien tendance à se ressembler. Cela pourrait avoir comme effet de rebuter un peu ceux souhaitant vraiment aller au bout des choses. A contrario cela pourrait bien plaire aux personnes prêtes à se donner corps et âmes, tout dépend du type de joueur qu’on est.

Globalement, le jeu n’est pas renversant, mais sera un très bon passe-temps qui garde malgré tout l’esprit bien connu des autres jeux LEGO. La grande aventure LEGO 2 : Le jeu vidéo ne s’adresse pas aux hardcore gamers. Le public visé reste clairement celui des enfants/ado mais aussi de tous ceux qui sont fans de l’univers LEGO (ils seront comblés même les adultes). Alors que les développeurs n’en sont pas à leur premier jeu, des erreurs assez dommages sont malgré tout présentes et ça fait pas toujours classe 😉 La perte de contrôle de la caméra dans certains angles s’avère rapidement casse pieds (mais on s’en  sort), et les graphismes se montrent basiques surtout si on se rappelle ceux du premier qui s’étaient révélés attractifs et attrayants.

En résumé, bien que la durée de vie du jeu ait été revisitée pour permettre au joueur de passer du temps sur le jeu et l’attaquer en profondeur, celui-ci pourrait vite trouver le temps long et arrêter son expérience en cours de route. Là où la durée de vie prend un certain intérêt, c’est lorsque le jeu est réalisé de façon Co-op, on peut vraiment trouver de belles combines à réaliser avec un partenaire, et ainsi se donner l’envie d’aller au bout des épreuves proposées.

Alors ? On craque pour La Grande aventure Lego 2 : Le jeu vidéo ou pas ?

La Grande aventure Lego 2 : Le jeu vidéo reste un jeu à la portée de tous, sur lequel chacun peut y trouver son intérêt. Loin d’être un mauvais jeu, celui-ci ne ravivera pas la flamme en pleine extinction que connaissent les jeux Lego actuels. Quelques bugs gênent un peu la jouabilité et l’expérience de jeu. De plus, aucun doubleur n’a prêté sa voix au jeu du coup les perso se parlent dans un langage plus qu’incompréhensif (mais il y a les sous titres). Le jeu vaut le détour si vous souhaitez malgré tout vous aventurer de nouveau dans l’univers Lego ou si comme moi vous avez apprécié le film (avec sa double lecture d’aventures LEGO et de lien frère/soeur).

Ma note globale pour La Grande aventure Lego 2 (testé sur Switch) : 13/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Le système de craft permettant de créer à sa guise
  • L’humour propre à Lego et ses protagonistes
  • La durée de vie
  • La pauvreté sonore niveau bande son et dialogues
  • Les bugs de jeu sachant que l’on est loin d’être au premier volet
  • Les missions se ressemblant fortement

Merci à @WeskhyTV pour son avis.

On termine avec le trailer de La Grande aventure Lego 2 : Le jeu vidéo

La Grande aventure Lego 2 : Le jeu vidéo est dispo sur Switch, Xbox One et PS4. On peut le trouver pas trop cher ici par exemple.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à faire un tour sur le site officiel ici.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire