[Test] Bravo Team est-il un Time Crisis en VR ?

Bravo Team est un jeu développé par Supermassive Games et édité par Sony. Il faut avouer que je l’attendais un peu comme un nouveau Time Crisis sur PS4 (la VR en plus). Armé de ma Manette de visée PlayStation VR j’ai enfin terminé Bravo Team et je peux vous livrer mon avis sur ce jeu de tir très immersif, bourré de qualité mais pas exempt de défauts.

Depuis Farpoint (voir mon avis ici), je vous avoue que mon Aim Controller s’ennuyait un peu et c’est avec impatience que j’attendais Bravo Team. C’est vrai je râle tus les jours de ne pas avoir de jeu équivalent à Time Crisis sur PS4. Certes, depuis la fin des écrans cathodiques il faut utiliser des caméra et/ou des manettes de visée comme celle de la Wii ou les PS Move. Cela donne un peu de latence dans les tirs et tous les jours ne sont pas équipés ce qui doit freiner les éditeurs. Du coup, j’était impatient de jouer à la version finale de Bravo Team. Pour patienter, je l’avais essayé à la Paris Games Week peu de temps après de l’annonce d’un report en mars 2018.

Bravo Team est un jeu de tir à la première personne qui se joue à deux et qui reprend un élément bien connu de Time Crisis, celui d’être à couvert et d’appuyer sur un bouton pour sortir de sa planque pour dégommer les méchants.  Au niveau de l’histoire, on se retrouve piégé en territoire ennemi après un attentat sur la président qu’on escortait. Avec son co-équipier on se retrouve totalement encerclés. Le principe est de se coordonner dans le feu de l’action pour établir la meilleure stratégie afin d’avancer et de terminer chaque chapitre jusqu’à la fin du jeu. Bravo Team propose plusieurs modes de jeu mais aussi un Time Attack et un didacticiel pour apprendre les bases.

Avant de se lancer dans cette guérilla Urbaine on peut choisir si on incarne un homme ou une femme et quel visage (parmi 3) on souhaite avoir. Ensuite vient le moment de choisir un mode de jeu. Bravo Team étant une équipe, il nous fout un coéquipier. Le menu nous propose de partir au combat avec un inconnu en ligne, un ami en ligne également ou avec l’IA (pas besoin d’internet). Dans les deux premiers modes, vous l’avez compris il faudra une connexion internet mais surtout le PlayStation Plus, abonnement payant mais avec des jeux “offerts” chaque mois (voir ceux d’avril 2018).

Revenons un peu sur le principe de  Bravo Team. On est donc accompagné d’un coéquipier et il faut progresser face à des ordes d’ennemis qui se ressembles un peu trop les uns les autres. Ils ont aussi tendance à souvent répéter les même phrases et on aurait envie qu’ils parlent mois mais réfléchissent plus. C’est surtout vrai en facile 😉 D’ailleurs trois niveaux de difficultés sont proposés : Débutant / Vétérant / Opérations Spéciales. Le débutant est comme son nom l’indique assez facile alors que dès le vétéran ça se corse. On est donc accompagné et il faut se coordonner pour savoir qui couvre qui ou qui avance etc. D’ailleurs puisqu’on parle des mouvements, Bravo Team a une particularité : on vise sa prochaine planque en forme de bouclier (derrière une voiture, derrière un mur etc. mais toute ne se valent pas au niveau protection) et on valide. Ca a pour phénomène de voir son perso à la troisième rejoindre cet emplacement. La seule action utilise pendant ce temps est celle de recharger son arme. C’est d’ailleurs une différence évidente avec Time Crisis on ne recharge pas son arme automatiquement dès qu’on se cache. N’oublier pas de le faire de temps en temps sinon ça se fera toujours au pire moment (c’est à dire découvert face à un ennemi). Il y a un truc qui agace un peu dans ces déplacements à la troisième personne c’est la visée une fois en place qui quelque fois regarde ailleurs et pas forcément face aux ennemis. Il faudra perte bien vigilant et savoir se recaler.

Vous l’avez compris les déplacements dans Bravo Team ne se font pas comme dans un Call Of Duty par exemple mais passé la surprise je vous avoue que c’est pas mal du tout. La raison principale est que ça évite d’être malade ! Je ne compte plus les personnes qui se plaignent de mauvaises sensations lors de déplacements linéaires en VR. Notre cerveau et notre corps ne vivent pas la même chose et l’oreille interne des plus sensibles est mise à mal. Heureusement plusieurs jeux ont trouvé la parade avec plusieurs techniques comme réduire le champ de vision ou se déplacer par à-coup. Bravo Team a pris le parti de nous épargner des déplacements et de simple les regarder à la 3ème personne. C’est finalement une excellente solution qui permettra de longues sessions de shoot avec l’Aim Controller en mains (appelé manette de visée PlayStation VR en France).

Ce dernier fait donc office de fusil dans le jeu et comme dans Farpoint c’est bluffant de tenir son arme à deux mains et de pouvoir la regarder sous toutes les coutures. C’est bien fait et on peut même approcher son oeil du viseur pour utiliser le laser pour des tirs de précision. Même si Bravo Team est jouable avec une manette Dualshock 4 ou des PS Move c’est avec l’Aim Controller qu’il dévoile tout son potentiel (il existe un pack avec le jeu ou est dispo à part si besoin). Cet accessoires ultime du PS VR se transformera en fusil d’assaut, fusil à pompe, pistolet et autres armes comme celui de sniper. Par contre il faudra ne pas trop dépenser vos balles car chacune compte. Et une fois à sec il faudra compter sur son pistolet d’appoint dont les balles sont infinies heureusement. Pour avoir de nouvelles munitions ou armes il faut se rendre derrière des coffres qu’on ouvre dès qu’on se “cachent” derrière. Le plus dur étant de les trouver 😉 Notez qu’il sera possible de faire quelques phases d’infiltrations avec le pistolet équipé de silencieux ou en vous faufilant jusque derrière un ennemi pour l’étrangler sans bruit. Par contre j’aurai bien aimé de belles explosions ou des genres de bidon qui terrasse plein d’ennemis en même temps. De la même manière des grenades auraient permis de se sortir de mauvaises passes. Ces deux points évoqués n’existe pas car Bravo Team se veut être un titre “séreux” avec de la tactique et non pas “bourrin” comme l’est un jeu Time Crisis.

Un détail appréciable est qu’on peut choisir la position de son arme en mode droitier ou gaucher. Votre fusil sera donc du bon côté même si j’ai souvent eu l’impression qu’il se décalait au milieu et donc perdait sa position.  Il faut avouer que j’ai tellement eu l’impression que les vagues d’ennemis étaient infinies que je me suis dépêché d’avancer pour finalement me retrouver avec des méchants dans le dos ce qui n’est pas pratique pour que la caméra comprenne ou est l’Aim Controller (au pire on appuie sur Triangle pour faire un volte face). Il faut donc veiller à progresser tranquillement et en choisissant bien ses abris. Les chapitres sont assez linéaires et sans trop de marge de manoeuvre, il faut avancer et shooter les hordes de méchants armés jusqu’aux dents. Si par malheur on prend trop de coups, on se cache pour se remettre sinon on se retrouve évanoui à terre avec un fumigène qui signale notre position. Pourquoi faire ? Tout simplement parce que si notre coéquipier arrive à nous rejoindre il peut donner un coup de défibrillateur magique qui redonne toute notre énergie pour continuer l’affrontement. C’est un peu féérique comme technique mais ça exploite à fond le mode co-op de Bravo Team. Si votre coéquipier se fait shooter avant de vous sauver, c’est le game over.

Dans Bravo Team il n’y a pas vraiment de game over car les chapitres qui vous mèneront jusqu’au palais présidentiel peuvent être faits de façon indépendante et ça évite de tout reprendre depuis le début. C’est d’ailleurs pour cette raison que le jeu se terminera en 3h (pour le mode histoire)  et rendra les 40€ demandé un peu douloureux. Je vous conseille de le chopper d’occaz’ pour éviter le prix fort. A moins de 30€ je pense qu’il ne faut pas hésiter car faut le coup de se défouler en VR (garantie sans nausée). Sinon Bravo Team aurait pu faire comme A Way Out où un jeu suffit pour deux joueurs. Ca aurait été une excellente façon de faire passer le prix de vente à 40€. J’y pense on n’a pas encore parlé des graphismes. Ces derniers ne sont pas les plus beaux du monde mais ça passe. Comme déjà évoqué à plusieurs reprises, les graphismes sur PSVR se rapprochent plus de ceux de la PS3 que que la 4K HDR 😉 On s’y fait et franchement c’est pas trop mal ou tout du moins ça ne gâche pas l’immersion. Après c’est sur c’est très urbain comme décors et très peu de paysages pour apprécier des étendues vertes mais les buildings et les villages sont assez jolis sans casser la baraque.

Bravo Team est donc un jeu de coopération et avec un pote ça sera bien mieux qu’avec l’IA car certes on peut lui donner des consignes mais il fait un peu ce qu’il veut et c’est moins fun et précis qu’avec un humain, un vrai. A contrario l’IA est plutôt bonne pour porter assistance. D’ailleurs si en cours de partie vous ne savez plus quel bouton c’est, on peut afficher à tout moment toutes les commandes. C’est pratique surtout la première heure de jeu.

En résumé, on peut dire que Bravo Team est un jeu co-op d’action-FPS en ligne sur PlayStation VR 😉 Un titre un peu long mais qui décrit très bien le contenu. Certes ce n’est pas hyper joli et quelques fois un peu brouillon dans la visée mais c’est un jeu à posséder si on est équipé du PSVR ET de l’Aim Controller. L’immersion est top et on retrouve certaines sensations des jeux Time Crisis. Les vagues d’ennemis sont quelques fois répétitives et un peu lassantes mais on pourra éprouver plusieurs tactiques pour en venir à bout. C’est là tout l’intérêt de jouer avec un pote avec qui on échange sur la façon de faire ou de s’aider. Un jeu à se procurer mais pas au plein tarif 😉

Ma note globale pour Bravo Team sur PSVR : 13/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
  • Immersion en VR
  • Sensations avec l’AIM Controller
  • Aspect tactique
  • Esprit “Time Crisis”
  • Armes réalistes
  • Niveau accessible
  • Pas de nausées du tout
  • Coopération avec un pote
  • Phases d’infiltration
  • Graphismes
  • Progression “tunnel”
  • Voies répétitives
  • Peu d’armes
  • Durée de vie

Jouable uniquement au PSVR, Bravo Team est disponible en version boite, démat et en bundle avec l’Aim Controller (c’est le vrai bon plan à 69€ tout compris). A vous de choisir de quelle version vous avez besoin.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire