PGW – Ubisoft avec un joli stand et des hits variés

Après un petit bilan (voir ici) qui a servi d’introduction à cette série d’articles sur la PGW, voici qu’on s’attarde sur le stand Ubisoft. Situé dans le Hall 1, celui avec les jeux les plus en vogue du moment, le stand Ubisoft permettait de tester l’excellent Assassin’s Creed Origins mais aussi d’autres titres assez variés (dont Mario + lapins crétins annoncé lors de cette conférence mémorable). Faisons donc un tour de ce stand qui avait de quoi ravir les petits comme les grands !

Commençons par Assassin’s Creed qui générait de longues files d’attente mais d’une durée supportable. Il faut dire que l’ambiance était assez calme sur le stand d’Ubisoft, loin du chahut de celui de PlayStation. Les visiteurs étaient nombreux et les titres à essayer variés. La plupart voulait s’essayer à Assassin’s Creed Origins et elle avait bien raison. On ne pouvait pas manquer la partie du stand dédié à ce nouvel Assassin’s Creed. Il était d’ailleurs attendu au tournant car la série commençait à décevoir et après une année sans nouveau jeu, le défis était de taille. Les premiers avis étaient très positifs et il fallait en avoir le coeur net. Nous voilà dans cette grande zone d’essais d’Assassin’s Creed Origins.

A l’entrée c’est carrément une statue grandeur nature de Bayek qui vous accueille (2,20m tout de même). Il est carrément classe et s’il vous intéresse on peut l’acheter sur le site d’Ubisoft pour 6000€. Le bon plan c’est qu’on peut économiser 20% avec des points Ubi, ce qui réduit la facture à 4800€ (tout de même). Quand on aime… on compte quand même 😉

Le cru cool c’est que tous les joueurs qui testaient Assassin’s Creed Origins repartaient avec un goodies sympa (un par console de test). Les premiers ont eu droit à un masque d’Anubis, les suivants avec un éventail. Original mais toujours sympa à looter comme goodies.

Une fois à l’intérieur de la zone de gameplay, un max de postes de jeux laissaient 15 minutes d’essais (et pas une de plus). Le rythme était quasi militaire mais c’était la seule garantie d’éviter des séances à rallonge. La aussi le décor était sympa et on se sentait dans l’ambiance. Les consoles était bien évidement des Xbox One X (partenariat oblige) couplées à des écrans samsung 27 pouces 4K.

Il faut bien avouer que le résultat était convaincant tant au niveau visuel que dans le gameplay. J’ai pu m’essayer à des phases à cheval, des combats et des recherches dans une map assez étendue. Je profiterai du jeu tranquillement à la maison mais cette session d’Assassin’s Creed Origins était suffisante pour se décider à se le prendre ou pas. Pour ma part, je vais me laisser tenter 😉

Pour les fans de la série Assassin’s Creed et de ses nombreux cosplayers, une galerie permettait d’admirer les différents costumes de nos assassins préférés au fil des jeux et des années. Beaucoup serait bien repartis avec une tenue en poche 😉

D’un tout autre style qu’Assassin’s Creed, South Park : l’annale du destin était aussi jouable sur le stand d’Ubisoft. Il faut dire que c’est à la fois décalé et bien fun. C’est loin d’être fin mais ça se laisse faire. Je vais attendre que le titre baisse un peu avant de craquer.

Un autre titre sympa qui mérite de craquer c’est Farcry 5 ! Le seul problème c’est qu’il ne sera pas disponible avant 2018. Après avoir essayer le jeu on pouvait repartir avec un drapeau plutôt cool.

Pour les plus jeunes (mais pas seulement) j’ai adoré la zone de Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle. Non seulement le décor était sympa et assez proche de l’univers du jeu Switch mais on pouvait aussi se prendre en photo dans une zone dédiée. Après une partie sur le hit Switch, on pouvait repartir avec un masque des lapins crétins. Une cadeau appréciable.

D’ailleurs si de telles figurines vous interessaient, il était bien évidement possible d’en acheter de toutes tailles dans le store Ubisoft disponible pendant toute la durée du salon. Tous les articles de l’Ubistore étaient en vente, ce qui laissaient un choix assez large. On pouvait même mettre la main sur la dernière BD des Lapins Crétins. Ce numéro 10 se nomme : La Classe.

Ce passage ne serait pas complet sans parler de Just Dance 2018. En effet, c’est le jeu familial par excellence du catalogue d’Ubisoft en cette fin d’année. Outre une scène de dance où les musiques et animations s’enchainaient toute la journée, une compétition eSport avait lieu pour la finale France. De mon côté ça m’a aidé à choisir quelle version de Just Dance 2018 j’aillais prendre (après des années de version Xbox 360, je vous en parlais ici). Voici la réponse :

Voilà qui conclue le tour de ce stand Ubisoft. Il y avait d’autres jeux disponibles comme Steep avec beaucoup de postes pour l’essayer. En résumé le stand Ubisoft n’était pas le plus bruyant de tous dans le hall 1 mais il misait sur l’essentiel, les jeux. C’est un pari gagnant et cette participation d’Ubisoft s’inscrit dans la suite logique de la conférence de l’E3 2017. Enfin, j’imagine que le succès de partenariat avec Nintendo associé au succès du nouvel Assassin’s Creed va booster Ubisoft pour peaufiner les hits en approche que sont Far Cry 5, The Crew 2 etc… En tout cas, on peut compter sur le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, pour veiller sur cela comme il l’a fait sur le stand à la Paris Games Week, la preuve :

Etes-vous passé sur le stand d’Ubisoft à la PGW ? Partagez votre impression 😉

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

2 pensées sur “PGW – Ubisoft avec un joli stand et des hits variés

Laisser un commentaire