[Manga] Mon avis sur Versus Fighting Story – Round 2

Disponible en librairie depuis le 4 juillet (et en dédicace à la Japan Expo jusqu’à ce week-end), voici Versus Fighting Story Tome 2. On reprend la même équipe de création que pour le tome 1 (voir mon avis ici) à savoir KALON (dessin), IZU (scénariste) et MADD (dessin).

Au niveau de l’histoire on progresse dans cette aventure dans le milieu des tournois de jeux de combat (enfin Street Fighter V). Rappellez-vous, on a Eric Volta qui veut transformer le jeu de combat en un truc très pro avec pleins de pognon alors que son neveu Maxime Volta veut que ça reste orienté sur la passion du jeu de fight dans la tradition des salles d’arcade de l’époque.

Dans le tome 1 on avait laissé nos équipes d’amateurs à la rencontre de TKO le Destructeur et on n’est pas déçu de la suite surtout qu’on fait la connaissance d’un nouveau perso qui n’est autre que Mr Judeau. Ce dernier est complètement WTF et apporte une dose de délire complètement barré au manga Versus Fighting Story Round 2. Il joue à des jeux qui lui seul connait et se faire nourrir de Kebab lors de ses victoires. Complètement barré je vous dit 😉

Du coup, Maxime Volta vient mendier l’aide du légendaire TKO le Destructeur qui va devoir sortir de sa retraite et entraîner son équipe, quitte à réveiller les dieux Japonais du jeu de baston en arcade. Quelques scènes de flash back (au fond noir pour aider à s’y retrouver, merci!) permettent d’en savoir plus sur le background. On progresse dans la connaissance et le tout se met en place.

Au fil de ce deuxième tome, on a toujours droit à des focus sur les nouveaux perso surtout où sur une page on nous le présente mais là ou le dessinateur a le droit à la parole. J’aime bien ce concept car on sait pourquoi il a de la barbe par exemple (hipster style !) mais on sait à qui il ressemble (ou est carrément la transcription en manga). Ca ancre Versus Fighting Story un peu plus dans la réalité car en plus de faire référence à un jeu de baston qu’on connait tous, il y a maintenant des perso qu’on a déjà vu sur la scène du jeu vidéo. Complètement inédit comme concept et surtout accrocheur. Grâce à ce principe, dans ce tome 2 on en saura plus sur Eric Volta, TKO, et d’autres petits nouveaux comme M. Judeau.

Dans ce tome j’ai encore bien aimé les passages où ça parle rétrogaming (oui j’adore ça!) mais surtout les combats qui plutôt qu’être des reproductions de l’écran se concentre sur l’action in-game.  Ainsi on aura un zoom sur un gros poing ou sur le mouvement de pad avec les boutons à presser pour le V-trigger. Bref c’est dynamique et ça dynamise le rythme faussement pépère de la narration de fond. Pour couronner le tout on a droit aux commentaires dignes de ceux des tournois Street Fighter V que j’ai pu suivre (voir mon article sur l’ESWC). C’est donc du tout bon ! Vous pouvez foncer sur ce 2ème tome de Versus Fighting Story. Le problème, comme à chaque fois, c’est d’attendre pour avoir la suite. D’ailleurs pour quand est prévu le tome 3 ? A suivre.

Pour vous faire un avis sur ce 2ème tome, matez quelques pages sur le site de Glénat Manga. Si vous voulez plus d’informations, faites un tour sur la page officiel sur le site de l’éditeur ;-). Enfin, alors que le tome 1 de Versus Fighting Story est dispo depuis le 7 mars, le Tome 2 est paru depuis le 4 juillet dernier.

Comme dirait Mr Judeau, il est top ce “Boouuuk !” 🙂

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Laisser un commentaire