E3 2018 – Mon avis sur les annonces Ubisoft

Après les annonces faites par Xbox, EA et Square Enix voici la conférence d’Ubisoft ! Les différentes fuites nous ont déjà orientés sur les jeux qui pourraient êtres présentés en détail mais on espère être surpris. Sans spoiler mon avis final, sachez que qu’Ubisoft a fait encore très fort ! Je vous raconte tout avec mes avis et commentaires au fil de l’eau.

Just Dance 2019

La conférence E3 d’Ubisoft a commencé sur un air de fête avec de la musique, un panda qui danse, des musiciens, des danseurs et tout ça en direct jusque sur la scène du show. Ou car il faut bien l’avouer, Ubisoft a fait un véritable show plus qu’une conférence de presse. C’était un peu la même chose l’année dernière où Ubisoft avait frappé un grand coup (voir mon article ici) avec des annonces comme Mario et les Lapins Crétins. Cette collaboration avec Nintendo ne s’est pas arrêté là on le verra plus tard 😉

Tout a donc commencé avec de la musique pour annoncer Just Dance 2019 sans grande surprise à vrai dire car le jeu voit une nouvelle version chaque année. Le jeu est prévu de sortir le 25 octobre sur Nintendo Switch, Wii U, Wii, Xbox One, Xbox 360 et PS4. Il contiendra 40 nouvelles chansons dont des tubes connus comme “Finesse” de Bruno Mars ft. Cardi B mais aussi de la k-pop avec « Bang Bang Bang » de BIGBANG. Je suis rassuré de voir que Just Dance ne se repose pas sur ces lauriers et qu’il sait évoluer (un peu) chaque année. Je pense prendre Just Dance 2019 sur PS4 afin de voir ce que ça donne avec la caméra PS4 (j’avais pris Just Dance 2018 sur Switch pour la nouveauté et les exclusivités).

Beyond Good & Evil 2

On a ensuite embrayé sur le sublime Beyond Good & Evil  2 qui nous propulse au cœur du Système 3, un système solaire de la Voie Lactée au centre de la colonisation et du commerce interstellaire au 24ème siècle. Concernant l’histoire on a appris que des entreprises privées exploitent des esclaves hybrides afin  d’avoir la main mise sur  les ressources. Ainsi les colons du Système 3 combattent pour survivre et donner un sens à leur existence en portant les héritages de la Vieille Terre. Comme le dit Ubisoft, c’est ainsi que commence une nouvelle ère de la piraterie spatiale.

Pour chacun des jeux, Ubisoft a la plupart du temps montré une bande annonce puis repris la main pour une explication sur scène avec un invité avant de montrer une séquence de gameplay. J’ai bien aimé ce format qui en met plein les yeux mais qui donne la vérité des prix tout en donnant du rythme et évite la monotonie. Le tout avec un public qui réagit comme dans un spectacle. Top !

On a aussi appris que les artistes – peu importe leur niveau – qui souhaitent participer peuvent se rendre sur le site de HITRECORD (hitrecord.org/bgegame) et y associer leur compte Space Monkey Program. Ils pourront y enregistrer leurs œuvres originales – dessins ou musiques – ou enrichir le contenu déjà présent dans les archives du site. Avec ce partenariat avec Hiterecord, Ubisoft compte bien donner la main aux joueurs pour customiser le jeu et le sublimer toujours plus. C’est aussi une manière de penser le jeu différemment. Les plus belles oeuvres seront bien entendu intégrées dans Beyond Good & Evil 2 !

Rainbow Six Siege

Suite à cette longue présentation mais qui s’imposait tellement le jeu s’annonce top et immense (et surtout très attendu par la communauté gamers) on est passé à Rainbow 6 qui continue son bonhomme de chemin avec des tas d’évenements, de tournois et semble régaler des tas de joueurs. Je n’ai pas trop accroché à R6 mais sachez qu’il y a quad même près de 35 millions de joueurs ! D’ailleurs, « Another Mindset », un documentaire sur la vie des joueurs parmi les plus célèbres et les plus dévoués de la communauté va sortir en aout pour une première diffusion à Paris. La classe !

Trials Rising

C’est là qu’on a eu une vraie nouveauté avec Trials Rising. Enfin on connait déjà le concept mais c’est bien un nouveau jeu avec des tas de figures possibles et d’autres nouveautés comme un mode multijoueur et une custoisation poussée. Les différentes vidéos de gameplay ont laissé présagé un jeu à la fois accessible et fun mais avec tout de même du challenge (surtout quand on voit les parcours tordus qu’il existe). La fin de la séquence laissaient d’ailleurs place à des gamelles mémorables bien délires 😉 La sortie est prévue pour février 2019 avec une beta fermée bientôt mais on ne sait pas quand. A suivre.

The Division 2

J’avais adoré The Division que ce soit le jeu et son suivi par Ubisoft. Il y a constamment eu des nouveautés et ce jeu a une durée de vie exceptionnelle sans parler de l’aspect presque photo réaliste de la ville de New Yok. Ca devrait être encore mieux dans The Division 2 car il a été développé avec une nouvelle version du moteur de jeu Snowdrop. L’action se passe à Washington où le virus s’est propagé mais tout n’est pas perdu. Il se pose comme l’évolution directe du 1er opus en gardant sont style “jeu de tir RPG en monde ouvert”.

La grande nouveauté c’est la possibilité de choisir différentes spécialisations comme Démolisseur, Tireur d’Élite ou Survivaliste. Il y en a une autre également c’est l’arrivée des Raids à huit joueurs qui promettent de belles parties en équipe constituée. The Division 2 m’intéresse d’autant plus qu’au moins la père année il y aura du contenu gratuit avec de nouvelles missions scénarisées, des agrandissements de la carte initiale et d’autres trucs cool j’espère. Par contre va falloir être patient car The Division 2 ne sortira que le 15 mars 2019 (sur PS4, Xbox One et PC). Pour nous faire patienter il y aura une phase de beta. J’ai l’impression qu’ubisoft fait ça pour tous ses jeux en ligne. C’est pas mal pour éprouver le jeu avant la sortie surtout si ça peut éviter les crashs ou plantages des serveurs en Day 1.

Donkey Kong Aventure

Mario et les lapins crétins a été un des excellents titres de la Switch cette année écoulée. Ce fut d’ailleurs un de gros coup d’Ubisoft que de s’allier à nintendo pour proposer un jeu “Mario”. Une belle prouesse commerciale que d’arrivée à faire sortir le plombier de son papa historique qu’est Nintendo. C’est avec un DLC que Mario + Lapins Crétins refait parler de lui car le jeu accueil un nouveau perso jouable qui n’est autre que Donkey Kong ! En général je ne suis pas chaud pour les DLC mais là ça apporte une vraie nouveauté dans le gameplay et surtout une nouvelle histoire avec des nouveaux ennemis et des trucs cachés à découvrir. J’étais donc pas fan mais je suis (un peu) rassuré sur la présence de DLC dans Mario + Lapins Crétins Kingdom Battle. reste à voir ce que ça donne manette en main. Ca sort le 26 juin et la veille pour ceux qui ont déjà le season pass.

Skull & Bones

Attention gros jeu en approche ! En effet Skull & Bones n’est pas une surprise car on l’avait découvert l’an dernier à l’E3 avec un trailer à la bande son excellente. Cette année on le découvrir plus en détail avec du trailer mais aussi des séquances de gameplay qui montre à quelle point le jeu se veut complet que ce soit au niveau des équipement du navire que des armes. Skull & Bones est donc bien un jeu de batailles navales et elle se déroulent dans l’océan indien (chaud et humide).

On va pouvoir écumer cette mer à la recherche de richesse en combat tout ce qu’on pourra croiser. Ce sera l’occasion de customiser son bateau mais aussi de recruter de nouveaux membres d’équipages. Le truc cool c’est q’on pourra s’allier avec d’autres bateaux pour former une alliance surpuissante. Malgré toutes ces bonnes nouvelles, la mauvaise c’est que Skull & Bones ne sortira qu’en 2019 (sans plus de précisions). La encore une beta est programmée et on peut s’y inscrire ici. En tout cas ce Skull & Bones semble être une version ++ de sea of thieves avec un visuel plus proche d’un film et des combats intenses comme on les aime. J’ai hâte de l’essayer (sans avoir le mal de mer j’espère).

Starlink

La encore c’est un jeu dont on a déjà entendu parler l’an dernier. Starlink est un jeu qui mise encore sur le jouet connecté pour se démarquer du lot. Le problème c’est que la mode a l’air d’être passée et  on a vu LEGO Dimensions liquider ses stocks, Skylanders envahir Le Bon Coin et Disney Infinity fermer ses portes. Difficile de se dire que ça va marcher à coup sûr mais Ubisoft y croit et se donne les moyens de réussir. Starlink est donc un jeu de vaisseau (à fixer sur la manette) qu’on customise vraiment avec des missiles ou autres au format “jouet” pour avoir l’équivalent dans le jeu. On a déjà vu ça avec les Amiibo aussi (seuls rescapés des jouets connectés).

Ubisoft s’est d’ailleurs dit que ce ne serait pas même de s’allier à nintendo pour ce jeu et ainsi faire plaisir aux Millions de fans de big N. Voila comment est né une version exclusive de Starlink pour Nintendo Switch ! Cette édition est une excellente idée je trouve et c’est en tout logique qu’on accueille Fod Mc Cloud et son vaisseau de StarFox ! L’effet Waouh est là ! Yves Guillemot lui même est venus ur scène pour offrir un cadeau à une autre personne de prestige, j’ai nommé Mr Miyamoto ! Le PDG d’Ubisoft lui a offert le prototype du vaisseau Arwing. Ainsi, sur Switch on pourra effectuer l’ensemble de la campagne de Starlink Battle for Atlas avec Fox McCloud comme pilote et embarquer pour des missions exclusives dans le système Atlas aux côtés d’autres membres de l’équipe Star Fox. Je trouve ça top ! Peut-etre parce que je suis fan de Star Wing 😉 Starlink (rempli de missions spatiales) est prévu de sortir le 16 octobre sur toutes les consoles du moment mais avec une version exclusive à la Switch.

NB : Truc bien radin, la cartouche ne contient pas tout le jeu et on devra télécharger 15Go de données supplémentaires pour enfin jouer. Ceci est uniquement dû à des économies du fabricant qui ne veut pas dépenser plus pour des cartouches de plus grande capacité. Cette situation n’est pas très confortable quand on voit le temps que ça prend à télécharger et la place à stocker sur une carte mémoire à acheter à part. Pour commander c’est possible ici au prix de 79€ (Edition Switch, Xbox One et PS4).

For Honor

« Marching Fire », la mise à jour de For Honor Cette dernière introduira la nouvelle Faction Wu Lin (avec 4 nouveaux perso venus d’extrême orient), un nouveau mode PvP (Brèche) en 4v4, du contenu PvE illimité et d’autres trucs.  J’avoue ça serait peut-être l’occasion de rejouer à For Honor. J’y avais pas mal joué les premiers temps (mon test est toujours dispo ici). Cette mise à jour « Marching Fire » sera disponible le 16 octobre. Petit bonus sympa de la part d’Ubisoft c’est qu’on peut télécharger gratuitement For Honor Starter Pack du 11 au 18 juin.

Assassin’s Creed Odyssey

En parlant de combats épiques, on a enfin plus d’infos sur Assassin’s Creed Odyssey. Alors oui il y a des similitudes avec Assassin’s Creed Origins (voir mon test ici) mais il semble dégager un style propre qui donne envie de s’y essayer. Une nouveauté interessante est celle de pouvoir choisir un perso homme ou femme dès le début et à conserver tout au long de l’aventure (Alexios ou Kassandra).

L’autre truc remarquable c’est qu’on a pas de capuche (en tout cas pas autant que dans les autres de la série). Est-ce un signe de sa différence ? En tout cas on a eu un max de gameplay qui ont montré comment le moteur graphique se comporte et on est rassuré sur les détails. Notre épopée se déroulera donc en Grèce antique, remplie de mythes et de légendes, aux environs du 5ème siècle avant JC durant la guerre du Péloponnèse qui vit s’affronter Sparte et Athènes.

Ubisoft nous promet un jeu rempli de choix pour une aventure plus personnelle et on ne demande qu’à les croire. En attendant la sortie prévue le 5 octobre prochain, je peux choisir pour quelle édition je vais craquer.

Plusieurs éditions Collector

Comme tous les jeux en ce moment, à peine annoncé il est en précommande et Ubisoft a préparé plusieurs éditions pour nous aider à dépenser nos économies (et nous faire plaisir). Au menu il y a pas moins de 3 éditions collectors avec figurines ! Panthéon (239€) / Spartan (159€) / Médusa (109€).

L édition Panthéon est un peu chère pour moi mais la version Spartan est à la fois stylée et plus abordable. Je pense donc me tourner vers celle-ci. Pour connaitre le détail de chacune des éditions cliquez sur l’image ou faites un tour sur le site d’Ubisoft. Notez qu’avec 100 points on peut avoir un code de réduction de 20%. Une bonne raison de jouer à quelques jeux Ubi pour avoir ces points et économiser des euros 😉

Ubisoft, roi des conférences à l’E3 ?

En résumé Ubisoft a proposé un véritable show à l’américaine ! Le Français a su proposer un format un peu différent des autres acteurs du jeu vidéo à l’E3 (et proche de celui de Xbox). Certes il n’y pas 50 nouveautés mais il y a quelques nouveaux jeux qui méritent le détour (Assassin’s Creed Odyssey par exemple) et surtout on en sait beaucoup plus sur des prochains titres comme Skull & Bones ou The Division 2. Il y a aussi eu des surprises comme le partenariat avec Nintendo pour la présence de StarFox dans Starlink et la participation active des “joueurs/créateurs” dans Beyond Good & Evil 2. Ubisoft a ainsi pu proposer un catalogue varié qui peut satisfaire tous les membres d’une famille. Sony a contrario a présenté des jeux bien plus sombre et sanglant les réservant de fait à un public plus mature. Ubisoft étoffe donc son catalogue avec des jeux fans, légers mais aussi avec d’autres plus mature. Certes tout n’est pas parfait car on sent bien qu’Assassin’s Creed Odyssey ressemble à Orgins ou que beaucoup de titres n’arrivent qu’au 1er semestre 2019 mais la tendance est bonne. Il faut maintenant garder le cap 😉

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

Une pensée sur “E3 2018 – Mon avis sur les annonces Ubisoft

Laisser un commentaire