[Avis] Versus Fighting Story – Un manga autour de l’e-sport

Versus Fighting Story est un manga français qui sort le 7 mars prochain aux éditions Glenat Manga. Ayant eu le chance de le lire en avant première je peux partager avec vous mon avis et quelques photos perso. Basé sur les compétitions d’e-sport, ce premier tome va poser les bases de cette aventure qui va nous faire voyager dans un monde encore peu connu mais dont le succès est grandissant (voir mon article sur l’ESWC Summer à Bordeaux).

Voici le synopsis : “Max Volta, leader d’une équipe de joueurs professionnels, se lance à l’assaut du Capcom Pro Tour, l’une des plus grandes compétitions internationales sur Street Fighter V. Jugé favori et décidé à remporter le tournoi, il se pourrait pourtant que tout ne se passe pas comme prévu…”.

Versus Fighting Story est donc un manga créé par KALON (dessin) IZU (scénariste), et MADD (dessin) qui se déroule de nos jours dans le monde de l’e-sport en général et plus particulièrement dans celui du jeu de combat (centré sur la série Street Fighter). Le héros principal (dans le time 1 en tout cas) se nomme Max Volta et on le découvre en final du Stunfest 2016, un véritable tournoi de jeux vidéo ou les joueurs s’affrontent à Street Fighter V, une licence bien connue dans le circuit.

La particularité de Versus Fighting Story est qu’il se base sur des événements réels pour encore plus de crédibilité. On sent que la manga à été créé scénarisé et dessiné par des connaisseurs. Le coup de crayon sait être précis pour des décors ou plus arrondi pour des gags avec des onnomantopés qui donne une dimension sonore à ces pages en noirs en blanc. On va ainsi découvrir les compétitions d’e-sport mais aussi leurs coulisses tout en découvrant des personnages charismatiques. Regardez un peu les perso qu’on va croiser (y en a d’autres rassurez-vous) :

Au fil de ce premier tome, on a droit à des focus sur certains perso où sur une page on nous le présente mais là ou le dessinateur a le droit à la parole. Ce sera l’occasion de savoir pourquoi ce héro à ce look ou pourquoi celui-ci a des bonnets avec tel logos. Ca donne plus de profondeur au protagonistes du manga Versus Fighting Story et ne rend que plus prenant l’histoire.

Au cours de ce premier tome j’ai également adoré toutes les références et dessins des salles d’arcade  avec des bornes fidèlement reproduites comme les fameuses Aéro City ou Astro City (les experts comprendront). De plus comme je suis fan de retrogaming je ne peux que valider toutes les références à ce sujet. Dans ce tome 1 il y a d’ailleurs une question qui mettra à rude épreuves vos connaissances  en la matière : “sur quelle console sortie avant 1994, peut-on trouver la meilleure conversion du jeu d’arcade “Final Fight ?”.

Pour avoir la réponse, lisez le manga, vous serez étonné 😉 Ceux qui ont connu cette époque des salles d’arcade ou qui maitrisent le monde l’esport seront aux anges mais Versus Fighting Story reste accessibles à tous. En effet, les termes trop techniques sont expliqués en petit entre deux images ou carrément avec des pages entières dans une section “les jeux de combats pour les nuls”. Les plus experts ont aussi droit à des astuces plus avancées. Enfin, comme une cerise sur le Mc Do, Versus Fighting Story contient les propos de deux stars du monde de l’e-sport à savoir Ken Bogard, un commentateur bien connu du circuit pour l’édito et Luffy, LE champion français des jeu de combat dans une interview en fin d’ouvrage. Tout ceci fait que Versus Fighting Story approche les 200 pages (192 pour être précis).

En résumé :

Versus Fighting Story se révèle être un excellent manga sportif qui repose sur des bases et des références solides (dont la validation par Capcom) avec une reproduction fidèle des matchs qui peuvent se tenir lors des tournois d’e-sport. On ressent le déroulement et les renversement de situation comme si on voyait le jeu vidéo tout en gardant l’esprit d’un manga de type Shônen avec des phrases loufoques et quelques courbes bienvenues 😉 Le tout est détaillé mais plaisant à lire et on sent cette volonté de rendre accessible cette discipline au plus grand nombre. La passion des créateurs n’y est surement pas étrangère. Une envie de partager une passion (les jeux vidéo et de combat surtout) à travers une autre (les manga) pour créer le “meilleur des deux mondes” ? Sans doute. Moi en tout cas j’ai adoré et ça donne envie de (re) jouer à Street Fighter V (ou SFII sur Super Nintendo).

Pour vous faire un avis, matez les premières pages sur le site de Glénat Manga. Si vous voulez plus d’informations, faites un tour sur la page officiel de ce “Shônen” sur le site de l’éditeur ;-). Enfin, le tome 1 de Versus Fighting Story est dispo depuis le 7 mars ici par exemple alors que le Tome 2 est prévu pour le 4 juillet prochain. Ca va être long d’attendre.

@gouaig

Gouaig

Un peu geek sur les bords je m'intéresse plus particulièrement aux jeux vidéo. J'adore les produits mobiles mais plus largement toutes les innovations technologiques. Je suis également fan de Starwars, Disney, Mangas, Starbucks... Le tout à la sauce père de famille ! Contact : Twitter @Gouaig - Mail Gregturcotti@yahoo.fr

2 pensées sur “[Avis] Versus Fighting Story – Un manga autour de l’e-sport

  • 5 mars 2018 à 15:49
    Permalink

    Tu l’as eu en version physique ? Je suis jalouse. J’ai la version non def. Vivement mercredi =)

    Répondre
  • 5 mars 2018 à 16:29
    Permalink

    C’est un secret 😉
    Sinon tu partages mon avis ? Après avoir lu ton article je pense que oui !

    Répondre

Laisser un commentaire